Maroc

Colorful Marrakech en 4 jours

colorfull-marrakech

Marrakech… Qui ne connaît pas encore cette ville de lumières et aux mille couleurs qui vous promet un dépaysement garanti, en seulement 4h de vol depuis Paris ? Vous souhaitez vous évader, goûter la chaleur et vous ressourcer dans une atmosphère épicée et authentique ? Alors, voici mon expérience sensorielle au sein du somptueux Palace le Four Seasons Marrakech.

Je suis sure que cela va vous donner de la suite dans les idées ! Et ce, même pour les réfractaires qui se disent que «Marrakech c’est so parisien !» et qui ne veulent pas faire comme tout le monde. Et j’en connais… moi-même j’avoue avoir eu quelques « à priori ».

Nous sommes partis pendant le ramadan en juillet 2015 : pleine canicule à Paris, on s’est dit que nous allions nous adapter rapidement aux fortes températures (soit 39/40 degrés) et surtout que cela serait plus calme et que nous serions tranquilles ! Car seriously, il faut être un peu fou pour aller là-bas en pleine canicule !

1er jour à Marrakech :

Après 4h de vol depuis Orly, nous arrivons à l’aéroport de Marrakech : chaleur accablante, mais bizarrement vous le vivez mieux que lorsqu’il fait chaud à Paris. Nous prenons un taxi (très facile d’accès, ils déterminent le prix à l’avance. La course vous coute 100 dirham, soit 9€) direction le Four Seasons Marrakech situé dans le quartier tendance de l’Hivernage dont je vous parlerai par la suite (à 5 min en taxi de la médina).

Nous découvrons le Palace et la… WAOUH nous en prenons plein les yeux, par la beauté de l’architecture et par la tranquillité qui y règne. Exactement ce dont nous avions besoin ! Luxe, calme et volupté seront les mots d’ordre de ce séjour.

four-seasons-marrakech-vue-exploratrices

four-seasons-marrakech-piscine-exploratrices

Notre installation faite, nous ne perdons pas de temps. Nous partons nous perdre dans la médina et visiter les souks avec une grande détermination. Je mets ma jupe longue, mes jolies sandales, mon appareil photo (Canon 5D mark III) à la main et c’est parti !

four-seasons-marrakech-pool-exploratrices

Nous prenons le plein de vitamines en commençant par le « famous » jus d’orange de la place jemaa El-Fna qui est vide. C’est d’ailleurs impressionnant quand vous avez déjà vu cette place en temps normal qui grouille de monde. Mais j’avoue que ça ne me déplait pas, même s’il fait une chaleur de gueux ! Moins oppressant !

koutoubia-mosquee-marrakech

souk-steph-marrakech

souk-marrakech-exploratrices

Nous décidons d’aller déjeuner au café des épices mais il est fermé. Café très sympa, paraît-il. Effectivement pendant la période du Ramadan, la ville fonctionne au ralenti tout comme ses habitants qui alternent entre prières et siestes.

Nous découvrons le Café Arabe, en plein cœur de la médina, un agréable patio ombragé par trois orangers et bordé de confortables banquettes avec de jolis poufs colorés à l’image de la ville. En revanche, la cuisine manque un peu d’âme : la carte oscille entre pâtes, spécialités italiennes et marocaines.

marrakech-cafe-arabe-vue-medina

Une fois nos estomacs bien remplis, nous repartons nous perdre dans la médina, direction la Medersa Ali Ben Youssef, l’un des rares édifices religieux du Maroc à être ouvert aux non-musulmans. Cette ancienne école coranique est le plus bel exemple d’architecture arabo-andalouse de la ville.

medersa-marrakech

Cependant avant de trouver ce bel endroit, il nous a fallu marcher et arpenter les méandres de la médina sous le cagnard marocain. Comme de vrais touristes, nous avons demandé notre chemin à plusieurs reprises et avons eu cette désagréable impression de tourner en rond, comme si nous ne trouvions pas la sortie du labyrinthe. Un marocain nous y a mené moyennant sa gentillesse en nous faisant passer par des endroits mystiques et une fois arrivés nous a demandé de l’argent. Et oui c’est aussi ça l’esprit marrakchi :)!

La beauté du lieu parle de lui-même : tellement apaisant et calme, nous admirons la cour au sol en marbre. Nous prenons le temps de détailler les murs, les mosaïques, les calligraphies sculptées… Cette école étant la plus grande du Maghreb, elle accueillait plus de 900 étudiants.

Nous reprenons notre chemin, pour aller prendre un thé à la menthe dans Der Cherifa, un riad restauré perdu dans la médina. Magnifique lieu de repos après le labyrinthe que nous avons traversé, entre les différents souks en tout genre Semmarine (olives dattes, pâtisseries), kchacchia (univers de la babouches made in marrakchi) le fameux souk des teinturiers (où vous vous laisserez facilement tenter par une belle démonstration de teinture) et le brouhaha des marchands. Rien de tel que cet endroit pour vous relaxer et retrouver la sérénité recherchée.

der-cherifa-riad-medina

souk-teinturiers-marrakech

epices-medina-marrakech

Un endroit parfait pour finir cette journée intense avant de retrouver notre hôtel pour un splendide diner marocain. Le restaurant de l’hôtel est juste mythique ! Même si vous n’y séjournez pas, cela vaut le coup de le faire (Restaurant Arancino) ! Nous dégustons un buffet marocain de qualité avec méchoui, tajines, couscous et autres spécialités marocaines aussi divines les unes que les autres. Nous terminons par une chicha typique à la pomme pour terminer cette belle journée en douceur.

four-seasons-bynight-marrakech

chicha-marrakech-fs

 

2eme Jour

Apres un somptueux breakfast qui nous a mis les papilles en joie, nous voici direction la ville nouvelle et les jardins de Majorelle (qui est ma plus jolie expérience de la ville, tellement les couleurs vous émerveillent !!)

breakfast-fs-marrakech

Et pour ne rien vous cacher je suis un peu fan d’YSL, alors effectivement, j’ai adoré me plonger dans son univers (surtout si vous avez vu les films, cela vous semblera encore plus familier).

Ces Jardins ont été créés par le peintre Jacques Majorelle dans les années 1920/1930 puis racheté par Yves Saint Laurent et Pierre Berge en 1980. Ces derniers ont redonné naissance à ces jardins laissés à l’abandon à la mort du peintre. Grâce à leur génie et leur bon gout, ils ont réussi à apporter cette « touch » qui a fait la notoriété de ces jardins et qui sont aujourd’hui propriété de la Fondation Pierre Berge- YSL.

marrakech-jardins-majorelle-cactus-exploratrices

Vous allez adorer vous balader dans les allées bleues parsemées de bambous, admirer les cactus aux formes les plus improbables (votre imagination fera le reste 😉 chacun sa perception) dans leur cache pot jaunes, sourirez devant les nénuphars et ses petites tortues… Et soudainement vous apercevrez cette jolie villa art-déco toute de bleu vêtue qui était tout simplement la demeure de Mr YSL ! Une petite exposition berbère est à découvrir à l’intérieur également. Un endroit incontournable à faire à Marrakech, dont vous vous souviendrez avec plaisir !

marrakech-jardins-majorelle-ysl

marrakech-jardins-majorelle-exploratrices

steph-garden-majorelle-ysl-cactus

rue-ysl

N’oublions pas qu’il fait toujours aussi chaud et que mon brumisateur arrive en fin de vie. Et que visiter c’est chouette mais que nous sommes également la pour chiller et se faire plaisir ! Nous décidons d’aller déjeuner dans la Palmeraie au Nikki Beach (en taxi car c’est à environ 12 km de la médina et si le chauffeur est cool, il vous fera faire une petite ballade dans la palmeraie. Vous pouvez d’ailleurs y faire des ballades en chameau, du Quad, ballade en calèche…)

palmeraie-marrakech

La palmeraie est considérée comme un endroit calme et tendance. Elle est connue pour ses resorts et golf luxueux mais aussi de belles propriétés de la bourgeoisie marocaine (mais ce quartier a, selon moi, moins de charme car trop touristique et un peu excentré).

Le Nikki Beach quant à lui, reste un lieu chic et agréable où il fait bon boire un verre et danser au bord d’une très jolie piscine en fonction des périodes. C’est aussi un endroit très select pour faire la fête le soir. Vous mangez plutôt bien mais les prix sont onéreux, la carte est variée mais ce n’est pas du tout local ! Et vous devrez payer votre matelas pour profiter de la piscine (30€ pour 2 matelas). Le service n’est pas au niveau des prix selon moi.

nikki-beach-pool

cocktails-nikki-beach-marrakech-week-end-exploratrices

Le soir nous avons choisi de nous immerger dans un restaurant marocain dans le quartier de l’hivernage, le comptoir de Darna (je vous conseille de réserver). L’hivernage est un quartier aussi appelé la ville nouvelle, c’est un endroit proche des remparts de la Medina, très trendy et tendance où vous trouverez bon nombre de bars et restaurants dans une ambiance locale et moderne à la fois.

Vêtus de vos habits de lumière, dès lors que vous franchissez les portes du Comptoir de Darna, vous êtes plongés dans les mille et une nuit. Ambiance orientale moderne, cocktails, spécialités marocaines en tout genre, vos papilles seront ravies ! Vous aurez la chance de voir des danseuses du ventre pendant votre diner qui se promènent entre les tables comme de véritables princesses charmeuses. Un spectacle pour les yeux ! Elles vous font même danser avec elles si vous le sentez !

Vous pouvez juste aller y boire un verre ou diner au choix. Les prix sont accessibles et la qualité des mets vaut le coup ! Vous dégustez de merveilleux coucous, tajines, pastillas mais aussi des mets « worlwide » ! Une adresse très sympathique et un bon rapport qualité /prix/ambiance.

3ème Jour

Nous décidons de continuer notre petit tour enchanté direction les tombeaux Saadiens et le palais de Bahia. Pour cela nous prenons la calèche et oui messieurs, dames, nous faisons les touristes jusqu’au bout !

Petite ballade authentique et sympathique (100 dihrams par personne, soit 20€) qui vous permet de voir la ville d’une autre manière puisque vous passez à la fois entre les voitures mais aussi dans les petites rues piétonnières. En fait même si c’est assez kitch, j’ai vraiment adoré cette promenade !

caleche-marrakech-exploratrices

caleche-marrakech-ruelle

L’avantage d’être en plein ramadan, c’est que vous ne faites pas la queue pour les visites et que tout se fait naturellement et ça, c’est quand même very nice !

Notre calèche nous dépose devant le somptueux Palais de Bahia qui comme son nom l’indique a été fait pour la favorite (Bahia signifie bella) du vizir Ahmed Ben Moussa qui aurait vécu dans ce palais avec ses 4 autres épouses et ses 24 concubines ! Rien que ca ! Mais peu nous importe tellement ce lieu est magistral. Splendeur de la mosaïque, les plafonds en bois sculptés et peints à la main, chaque recoin de ce palais a été fait avec minutie. Vous irez de cours en cours admirer les fontaines centrales (bon certes il n’y avait pas d’eau dans les fontaines à notre période, ramadan oblige). Un endroit fabuleux ! Nous sommes conquis par tous ces palais secrets dont regorge la ville !

fontaine-bahia-mosaic-marrakech

marrakech-les-exploratrices

Nous continuons notre exploration à pied dans le labyrinthe de la Kasbah, où la minuscule entrée des tombeaux Saadien (10 dirhams l’entrée) est dissimulée dans un recoin de la place de la mosquée de la casbah sous un porche couvrant un étroit passage. Vous découvrez alors une cour bordée de murs ocres où se trouvent différentes niches abritant des tombeaux couverts d’or pour certains.

mosquee-kasbah-marrakech

A la sortie des tombeaux se trouvent le café Kasbah où il y a une sorte de toit terrasse à l’intérieur qui vous permet d’avoir un très joli panorama. Vous pouvez vous y poser pour un déjeuner si le cœur vous en dit.

Nous décidons de rejoindre notre hôtel, d’y déjeuner et profiter de la piscine avant d’aller prendre l’apéro au sein du prestigieux Hôtel de la Mamounia. Connu et reconnu par tous les parisiens, car à l’orée de la place Jemaa El Fna et des remparts de la médina dans un style oriental chic et authentique. Un hôtel qui se veut effectivement splendide, on ne va pas cracher dans la soupe, mais qui n’a rien à envier au Four Seasons.

Dernier diner de ce séjour, un ami marocain nous a recommandé ce restaurant oriental typique situé aussi dans le quartier de hivernage : le Palais Jad Mahal, devenu une institution à Marrakech. Cet endroit vous transporte au cœur de l’orient : son décor chic et coloré, son ambiance tamisée, la qualité de ses mets typiques et authentiques, son spectacle de danses orientales et cracheurs de feu derrière de somptueuses baies vitrées qui vous font vivre une expérience fantastique. Je recommande grandement !

jad-mahal-restaurant-hivernage

4ème Jour

Dernier jour, nous décollons à 17h00, ce qui nous laisse le temps de profiter sans trop se presser. Déjeuner au bord de la jolie piscine, massage, bronzing et pour finir un dernier petit tour sur la Place Jemaa El Fna pour ramener quelques souvenirs. Epicentre de la médina, l’atmosphère de cette place est complexe. Elle change en un rien de temps avec les variations du soleil. Il faut s’y arrêter, observer et prendre le temps de contempler tous les acteurs de cette place et les apprécier à leurs justes valeurs. L’idéal est de s’arrêter dans un café avec une vue à 180 degrés sur toute la place (vous trouverez bon nombre de café-terrasses, à vous de choisir) d’observer le coucher de soleil et d’aller y siroter un verre ou déguster une glace.

La place est aussi connue pour ses serpents, singes et autres charmeurs de bêtes et pour aller au bout de notre exploration touristique, une chose manquait à l’appel : la fameuse photo avec les singes pour immortaliser notre séjour. Chose faite ! Nous repartons à pied jusqu’à notre hôtel en passant par les jardins de la Menara et de la Koutoubia. Des prières ont lieu à ce moment là et les chants religieux raisonnent dans toute la ville, une impression de faire un voyage intérieur ! Tous nos sens éveillés, nous voilà repartis direction Paris, détendus et apaisés, riche d’une expérience supplémentaire qui confirme que Marrakech est véritablement une ville à explorer ou à re-explorer.

marrakech-place

Les plus

  • Le dépaysement à quelques heures d’avion de paris (1H de décalage horaire)
  • L’accueil chaleureux des marocains
  • Les jardins de Majorelle
  • L’hôtel le Four Seasons si vous recherchez le calme (je vous recommande même pour aller boire un verre ou diner)
  • La gastronomie marocaine
  • La période du ramadan nous a permis de ne pas faire la « queue » lors de nos visites

Les moins

  • La chaleur : l’été n’est pas la période idéale pour y aller même si cela ne m’a pas tant dérangé.
  • Les prix (les restaurants sont assez chers à Marrakech)
  • Le marchandage dans la Medina (ça m’oppresse)

 


 

Carnet d’adresses

To sleep

  • Hôtel le Four Seasons, quartier de l’hivernage, chambre à partir de 315€ la nuit petit-dej compris
  • Le beldi country, riad de charme à 10 min de Marrakech avec une superbe piscine beaucoup plus abordable (j’irais y séjourner la prochaine fois), 160€ la nuit petit-dej compris

To eat

  • Terrasse des épices au cœur des souks 15/20€
  • Café arabe, 84 Rue Mouassine – 15/20€
  • Café Kasbah, Rue de La Kasbah – 15/20€
  • Der cherifa 8, Derb Chorfa Lakbir, Mouassine
  • Le Nomad Rahba Kedima – 15/20€
  • Le Nikki Beach Circuit de la Palmeraie – 35/40€ le midi + location matelas 30€ pour 2

To visit

  • Place Jema El fnaa
  • Les souks
  • Medersa ben Youssef
  • Les jardins Majorelle
  • Palais de Bahia
  • Tombeaux Saadiens
  • Les jardins de la Koutoubia et de la Mènera

To diner or To drink

  • Hotel la Mamounia pour diner ou boire un verre au bord de la piscine ou au bar – 15/20€ pour boire un verre
  • Hotel Four Seasons pour boire un verre 15/20€
  • Le comptoir de Darna, Avenue echouhada hivernage – 40€ par personne
  • Le Palais Jad Mahal 40€ par personne
  • Le Nikki Beach

 

marrakech-avion

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer

2 Commentaire

  • Répondre
    Anne-Sophie - LoveLiveTravel.fr
    24 mai 2016 at 13 h 43 min
    Très bon choix le Four Season !
    J’avoue on avait aussi adoré la Mamounia 🙂
    • Répondre
      Stephanie
      31 mai 2016 at 18 h 48 min
      merci Anne-Sophie! oui cet hôtel est vraiment canon! j’ai aime aussi la Mamounia mais trop commun 😉 ça changeait un peu et je ne regrettes absolument pas!

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!