Mode-Beauté

Hiilos, le voyage à portée de main !

Comme toutes bonnes Exploratrices, vous aimez ramener des souvenirs de vos voyages, des articles faits main et qui reflètent le pays dans lequel vous êtes allées ? Eh bien aujourd’hui je vous présente Hiilos, une toute nouvelle marque d’accessoires que j’ai découvert près de chez moi et qui fait rimer « exploration » avec « création » mais aussi « commerce équitable ». Un voyage à portée de main tout simplement !

Je suis donc allée rencontrer Marie Gunié, l’une des fondatrices de la marque qu’elle a créé avec son mari Robin. Il l’accompagne partout mais surtout dans ce projet, leur projet.

Interview de Marie Gunié, co-fondatrice de la marque Hiilos :

Parle-nous de toi, de vous et de votre projet ?

J’ai 38 ans. J’ai fait des études de droit et Robin des études de géomètre. On a 2 enfants. On a toujours travaillé ensemble dans la même boîte que Robin gérait et qui comptait 45 employés. Jusqu’au jour où on a décidé de « tout plaquer »pour changer de voie sans savoir exactement quelle voie on allait choisir. Pendant 1 an, on n’a pas fait grand-chose. On est partis une première fois en Polynésie puis 4 mois avec les enfants : au Guatemala, au Mexique puis vers les Etats-Unis jusqu’en Alaska en passant par la CanadaEt c’est au Guatemala que tout a commencé.

les-exploratrices-hiilos-guatemala

Crédit photo : Hiilos

les-exploratrices-femme-guatemala

Crédit photo : Hiilos

Comment en êtes-vous arrivés à la création de Hiilos ?

Quand j’étais jeune je voulais être styliste, j’aime moi-même créer des bracelets en macramé ou en perles, je me suis mise au tricot… Quand on a arrêté, on ne savait pas ce qu’on voulait faire exactement, mais ce qui était sûr c’est que l’on voulait créer quelque chose à 2 et vivre cette aventure à 2 mais en faisant quelque chose de totalement différent. En arrivant au Guatemala ça a été le coup de cœur, l’artisanat est incroyable à l’image de la population. C’est à partir de là que l’idée à commencer à naître et faire son bout de chemin. On a pris contact avec des locaux, ramené des articles/souvenirs du Guatemala susceptibles de plaire chez nous. Et ça a plus, alors on s’est lancé.

les-exploratrices-hiilos-selection-sacs

Crédit photo : Hiilos

Que signifie « Hiilos » et son logo ?

« Hilos » signifie « fils » en espagnol, qui fait référence à l’artisanat et donc aux tissus utilisés dans la création des sacs mais aussi aux bracelets. Quant au logo,il représente un « quetzal », oiseau de la liberté, symbole du Guatemala. Le quetzal est une idée de Robin qui lui tenait à cœur et qui nous représentait bien finalement.

Qui est à l’origine des modèles et du design ?

Pour l’instant, ce sont nos fournisseurs (3 fournisseurs exactement) même si nous avons quand même le mot sur des détails. Mais l’objectif dans le futur serait de créer de A à Z nos produits. De la forme à la couleur en passant par les motifs, les tissus et les cuirs.

les-exploratrices-hiilos-fournisseurs

Crédit photo : Hiilos

Dis-nous en plus sur la 1ère collection venant du Guatemala ?

La collection de sacs est un mélange de cuir et de hupil (tissu traditionnel de la culture Maya) au style ethnique et coloré. Chaque village crée des hupils qui leur sont propres (motifs, couleurs…). On retrouve par exemple des motifs qui représentent les volcans ou encore le quetzal. Chaque hupil raconte une histoire et ce ne sont pas seulement des sacs. Il y a aussi des bracelets de perles et macramé. Tout est fait à la main au Guatemala.

les-exploratrices-hiilos-sacs-panajachel

Crédit photo : Hiilos

les-exploratrices-hiilos-bracelets-manchettes-perles

Crédit photo : Hiilos

Quels sont les autres pays qui influencent vos créations ?

Pour le moment c’est essentiellement le Guatemala ; on y retourne d’ailleurs en juin. Mais on aimerait continuer dans ce sens et proposer d’autres produits issus de l’artisanat local. Par exemple, la Polynésie est riche en culture et en artisanat. Tous nos voyages nous influencent indirectement.

Et le commerce équitable dans tout ça ? La production ?

Pour être « commerce équitable », il faudrait avoir le contrôle sur tout et ce n’est pas le cas. Mais ce qui est sûr, c’est que les prix auxquels on achète à nos fournisseurs est le prix juste qui leur permet de vivre décemment, leurs conditions de travail sont décentes et il n’y a aucune exploitation d’enfant. Je le précise car nous avons déjà eu certaines remarques à ce sujet. Ce sont notamment des femmes qui produisent, ce sont leur spécialité et c’est dans la culture. Cela mobilise des villages entiers, ce sont des partenaires.

les-exploratrices-hiilos-sac-cuir

Où peut-on retrouver vos produits?

Sur notre site Internet, ou encore sur ALittlemarket et Etsy. Mais aussi en boutique, à Valmorel dans la rue piétonne, à L’appart (souvenez-vous, je vous en parlais ici) et on espère très prochainement dans d’autres boutiques (en Savoie, dans des stations de ski notamment, mais aussi sur la Côte d’azur. Si vous êtes intéressés n’hésitez pas à les contacter).

Et pour suivre les actualités et les nouveautés d’Hiilos, suivez la page Facebook.

Enfin, à qui s’adresse Hiilos ?

Hiilos s’adresse aux femmes qui aiment les choses artisanales, authentiques et qui ont une âme. Mais aussi à celles qui veulent être uniques et qui ne veulent pas ressembler à tout le monde car presque tous les sacs sont uniques (les motifs se ressemblent mais à y regarder de plus près ils sont tous différents) ou produits en très petites quantités (5 exemplaires maximum). En plus, ces temps-ci, l’artisanat et le fait main est remis en valeur.

les-exploratrices-hiilos-collier-ipala

Crédit photo : Hiilos

As-tu quelques choses d’autre à rajouter ?

Oui ce projet a conduit Robin à imaginer et inventer un fermoir pour bracelet et à déposer un brevet. Mais pas n’importe lequel. Un fermoir aimanté interchangeable qui permet de mettre/enlever/changer à l’infini (grâce à un système ingénieux) son bracelet manchette en macramé ou en perle. Le tout « made in France ».

A savoir : les sacs portent le nom, parfois raccourci, d’une ville ou d’un village du Guatemala. Exemple : les sacs « Chichi » font référence à la ville CHICHICASTENANGO.

Les colliers, eux, portent le nom des volcans du Guatemala. Exemple : IPALA ou CHINGO.

les-exploratrices-hiilos-sac-chichi-en-savoie

Mon coup de cœur ? Les sacs CHICHI à franges

Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne envie de faire un tour au Guatemala tout ça …


Code promo : -20% avec le code 3ZUSIWCN valable jusqu’au 15 juin 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!