Décider d'être heureuse

3 conseils pour se recentrer sur soi !

conseils-se-recentrer-sur-soi

La rentrée a pointé le bout de son nez et, ça y est, c’est déjà le stress au quotidien, laissant derrière les bénéfices de l’été… Comme disait Henri David Thoreau, un philosophe américain, « la vie est trop courte pour qu’on soit pressé ». Notre rapport au temps nous empêche souvent de nous poser les bonnes questions et de suivre les conseils pour se recentrer sur soi. Nous sommes perpétuellement dans l’urgence, nous réagissons donc uniquement aux exigences du quotidien. Et c’est ainsi, le plus simplement du monde que nous nous oublions !

Vous avez envie de garder les bénéfices de votre été et de vos vacances ?! De capitaliser sur leurs effets positifs et les garder tout au long de l’année ?! Les exploratrices vous donnent leurs conseils pour garder les bonnes énergies. Et plutôt que de vous faire une liste de dix conseils qui ne seront pas suivis, car la perfection est l’ennemi du bien, voici 3 conseils vous permettant de penser d’abord à vous !

3 conseils pour se recentrer sur soi

1. Trouver le calme

Quand on parle de gestion du stress, tout le monde parle de « prendre du recul », facile à dire pour les personnes extérieures à ce que nous vivons. Alors comment fait-on ? Car si physiquement faire quelques pas en arrière peuvent aider à avoir une vue plus large sur la situation, (de manière imagée c’est certain), cela aidera-t-il à retrouver le calme ?!

Et si le pas à faire était un pas intérieur… un pas en vous ?!

Shakespeare disait « c’est l’endroit où l’eau est profonde qu’elle est la plus calme ». Alors lançons nous, allons chercher le calme au fond de nous-même quand dehors cela commence à secouer. Pour cela, apprenons à entrer dans notre bulle interieure afin de trouver le calme en nous.

Exercice :

Fermez les yeux et commencez à visualiser votre bulle/cocon, sa forme, sa souplesse, ses reflets. Visualisez que vous êtes assise ou allongée à l’intérieur de cette bulle et respirez profondément. Visualisez alors que vous parcourez tout votre corps, des pieds à la tête, de manière bienveillante, comme une exploratrice qui découvrirait de nouveaux endroits ! Explorez vos émotions, tout ce que vous ressentez, sans le refouler. Rouvrez les yeux tout en imaginant que vous êtes toujours dans votre bulle, protégée du monde extérieur. Quand vous en aurez envie, ouvrez la porte de votre bulle pour en sortir.

Vous serez ainsi d’avantage prête pour affronter ce qui se passe autour de vous. Surtout en gardant en tête qu’à tout moment votre bulle protectrice est là en vous et que vous pouvez vous y réfugier à nouveau.

2. Retrouver le plaisir

2ème de nos conseils pour se recentrer sur soi : le plaisir. Tal Ben-Shahar décrit le bonheur comme une « sensation globale de plaisir chargé de sens ». Le plaisir en fait donc partie. Mais il ne s’éternise pas s’il n’est pas pratiqué regulièrement (un peu comme le sport:) ). Alors de quel plaisir parle-t-on : gourmandise ? plaisir charnel ? Et bien non, il est question ici de se réapproprier son corps, de réapprendre à l’utiliser, ainsi que ses mains, ses pieds. Finalement mettre son corps en mouvement nous apporte du plaisir. Pourquoi ? Tout simplement, car le mot « émotion » vient du latin emovere, qui veut dire mouvoir. Et s’émouvoir, c’est se mouvoir. L’émotion entraine donc la motivation. Alors, mettons nous en mouvement et allons chercher ces émotions positives.

Exercice :

Nous vous conseillons de (re)faire/(re)découvrir une activité, qu’elle soit régulière ou un test, laissez-vous le temps de trouver une activité plaisante ! Il peut s’agir de poterie, peinture, yoga, natation, danse, squash, marche, etc…

Laissez donc votre telephone de côté, concentrez-vous sur vous et votre état intérieur. Et durant cette activité, soyez à l’écoute de vous-mêmes, laissez vos mains faire/créer, laissez les pensées passer, revenir. Ne focalisez pas sur votre cerveau mais sur les sensations que vous éprouvez en réalisant cette activité manuelle/physique. Et bien sur n’oubliez pas de respirer !:) Souvent quand on se concentre, on se transforme en apnéiste professionnelle.

Une fois l’activité idéale identifiée, déterminez la juste quantité de pratique qu’il vous faut chaque semaine. Car une pratique devenue trop imposante ou au contraire peu présente vous empêchera d’y prendre suffisamment de plaisir. Soyez à l’écoute de vous-même. Ainsi, demandez-vous régulièrement : « cette activité a-t-elle un sens pour moi ? M’apporte-t-elle du plaisir ? » Si la petite voix dans votre tête est au repos et que vous vous sentez alignée, c’est parfait. Si celle-ci vous dit d’utiliser votre temps à autre chose, alors revoyez vos plans.

3. Sourire

Un de nos mantras favoris est « Souris à la vie, elle te le rendra ». L’énergie positive attire comme un aimant, la bienveillance appelle la bienveillance, etc… En fonction de là où nous mettons le curseur (choses positives ou aspects négatifs), notre regard et notre vie iront donc dans cette direction.

Et si la première personne à qui nous devrions sourire chaque matin est nous-même ?! Comme l’adage le veut, on n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Exercice :

Chaque matin, dans le miroir de votre salle de bain au lieu de scruter les poches sous les yeux qui se creusent, les boutons, rides et tous defauts passant sous votre radar… regardez-vous et souriez-vous ! Tout simplement. Un vrai sourire, franc et sincère. La réponse est immediate ! Celle que vous voyez dans le miroir vous répondra par ce même franc et sincère sourire ! Explorez alors les émotions et sensations que cela entrainent en vous, laissez ce sourire se multiplier et se repandre partout sur votre visage et votre corps ! Et si vous voulez aller plus loin, continuez à vous regarder et commencer par focaliser sur les choses que vous aimez chez vous. Ce que vous aimez de vous et en vous !

La vie est trop courte pour ne pas se sourire à soi-même ! Alors commencez d’abord par là. Votre « moi intérieur » vous remerciera.

conseils-se-recentrer-sur-soi-sourire

 

C’est quoi l’important dans tout ça ?

Lors de cette rentrée, en dehors de nos conseils pour se recentrer sur soi, laissez de côté les contraintes, le stress et les difficultés. Impossible ?! Difficile oui, mais pas impossible ou insurmontable. Les laisser de côté ne veut pas dire les oublier, c’est déjà les accepter et se concentrer sur ce qui compte vraiment. Pour cela, lors de vos actes, discussions entre amis, demandez-vous « Finalement, c’est quoi l’important dans tout ça ? ». Posez-vous la question intérieurement lorsque des choses vous chiffonnent et peuvent être difficiles à vivre : « Est-ce si important ? Cela sera-t-il toujours important dans 3 mois ? 1 an ? 3 ans ? 10 ans ? ».

Et n’oubliez pas, la vie est belle !

 

Lire également :

Vous devriez aimer

1 commentaire

  • Répondre
    linemourey
    24 septembre 2018 at 10 h 31 min

    Pas mal ces petits exercices, je vais voir ce que ça donne pour moi ! Pour le moment, je m’aide beaucoup des exercices de sophrologie et d’ASMR : https://la-parenthese-psy.com/astuces-bien-etre/stress-pourquoi-les-videos-dasmr-nous-detendent/

    Belle journée et merci pour ce partage !
    Line

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!