Maurice

Ile Maurice : circuit itinérant en 13 jours et conseils pratiques

les-exploratrices-maurice-cote-est-plage-filaos

Pourquoi j’ai choisi de faire de l’itinérant

  • Parce que je ne voulais pas me cantonner à une région de l’île (trop frustrant en plus si tu n’as pas super beau temps !)
  • Parce que je voulais faire voir une autre facette de Maurice, hors des lunes de miel et autres plages paradisiaques
  • Parce que pour visiter un pays, il faut aller à la rencontre de ses habitants et qu’ils ne se trouvent pas dans les resorts balnéaires (enfin… si… ils y travaillent quoi !)
  • Parce que je voulais me faire ma propre idée d’où est la plus belle plage, où les paysages sont les plus beaux, où on peut faire le plus de choses
  • Parce que j’ai rencontré deux personnes qui m’ont beaucoup aidée dans la concrétisation de ce voyage et que je remercie : l’Ambassadeur de Maurice en France, Joël Rault, et la fondatrice de l’agence de voyage sur-mesure MonPlanVoyage*, Carole Badorc.
les-exploratrices-fanny-ambassadeur-maurice-joel-rault

Rencontre avec l’Ambassadeur de Maurice en France, Joël Rault

Mon itinéraire à Maurice en 13 jours / 12 nuits

les-exploratrices-circuit-maurice-13jours

Stop 1 : Mahébourg

Mahébourg est un village de pêcheurs situé à une vingtaine de minutes de route de l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, situé dans le sud-est de l’île. Arrangez-vous pour y être un lundi, jour de foire textile et de marché aux fruits et légumes deux fois plus important. Si vous aimez les randonnées, gravissez la Montagne du Lion !

Durée : 1 jour / 1 nuit

Hébergement : je vous recommande l’hôtel Chillpill, qui dispose d’une piscine à débordement avec vue sur la mer et de chambres avec balcon privatif : idéal après un long voyage ! Site Internet.

les-exploratrices-maurice-mahebourg-bateaux-pecheurs

Mahébourg

Stop 2 : Deux Frères, Grande Rivière Sud Est

De l’authentique et du local, voilà ce qui m’a plu dans ce petit village de l’est de Maurice. Vous êtes entouré de montagnes d’une part, de la plus longue rivière de Maurice d’autre part, et êtes au bord de l’océan Indien vous permettant de vous rendre très facilement à l’île aux Cerfs, à Belle Mare plus au nord ou à Blue Bay et la Pointe d’Esny plus au sud.

Durée : 3 jours / 3 nuits

Hébergement : mes 2 guesthouses coups de cœur sont tous les deux écoconçus et sont voisins ! Il s’agit d’Evazion (demandez une chambre à l’étage à Jean-Claude, le patron, avec vue sur la rivière et l’Océan !) et d’Otentic (Julien a créé cet écolodge constitué de tentes haut de gamme dans une démarche locavore et écologique). Les propriétaires sont de merveilleuses personnes qui ont contribué à rendre mon séjour inoubliable ! Site Internet d’Evazion – Site Internet d’Otentic.

les-exploratrices-maurice-riviere-montagnes

Grande Rivière Sud Est

Stop 3 : Belle Mare

Les plages de Belle Mare sont pour moi les plus belles, même si un peu plus venteuses que sur la côte ouest. Le lagon offre des nuances de bleu turquoise, les plages sont longues et le sable est fin et blanc.

Durée : 1 jour / 1 nuit

Hébergement : j’ai séjourné à Eden Villas, un petit hôtel situé à 4 minutes à pied de la plage publique. Les chambres sont très simples mais elles sont équipées de la climatisation. Le petit déjeuner est excellent et copieux et le personnel très agréable. Pour une nuit, c’était idéal. Site Internet.

les-exploratrices-maurice-plage-belle-mare

Belle Mare Beach

Stop 4 : Grand Baie

C’est le coin que j’ai le moins aimé car le plus touristique et le moins sauvage. Amateurs de vie nocturne, restaurants, etc., Grand Baie est faite pour vous ! Elle a l’avantage de relier très rapidement Pamplemousses (pour le jardin botanique et L’Aventure du Sucre) et Port Louis (la capitale ; 30 minutes en bus express) et d’accéder à de très belles (et grandes !) plages comme Mont Choisy ou Trou aux Biches.

Durée : 2 jours / 2 nuits

Hébergement : j’ai passé 2 nuits à l’Auberge Miko, tenue par Lena et Vivek. Située à 5 minutes à pied du centre de Grand Baie, elle permet de prendre les bus locaux pour les plages de l’ouest ou de l’est ou le bus Express pour Port Louis, d’aller dîner dans divers endroits, de faire du shopping, etc. Tous les studios sont équipés d’un balcon. Page Facebook.

les-exploratrices-maurice-plage-grand-baie-sunset

Grand Baie Beach

Stop 5 : Tamarin

A l’ouest, j’ai mis de côté la très urbaine et touristique Flic en Flac pour descendre jusqu’à Tamarin, un village de pêcheurs dans lequel il règne une atmosphère de surfeurs très bohème ! Outre la plage, Tamarin est le point d’embarquement des excursions pour nager avec des dauphins et permet également de belles randonnées dans l’arrière-pays, comme les 7 Cascades.

Durée : 3 jours / 2 nuits

Hébergement : gros coup de cœur pour le guesthouse Chez jacques, à 2 minutes à pied de la plage publique de Tamarin, qui offre des chambres spacieuses, une ambiance un peu hippie et un service au top, orchestré par Ivan. Site Internet.

les-exploratrices-maurice-plage-tamarin

Tamarin Beach

Stop 6 : Le Bouchon

Ne cherchez pas Le Bouchon Beach sur Google Maps, il n’apparaît pas ! C’est un petit village pas du tout touristique, situé dans le sud de l’île, entre le pont naturel et l’aéroport (15 minutes en voiture). J’avais choisi de finir ma boucle par ce lieu hors des sentiers battus, me permettant de retourner facilement à Mahébourg ou Blue Bay.

Durée : 3 jours / 3 nuits

Hébergement : un coup de cœur (encore un, décidément !) pour Eric et Lisbeth et leur famille qui tiennent le guesthouse Tibambari, à 2 minutes à pied de la plage publique du Bouchon. Ils proposent 4 chambres spacieuses au-dessus de leur maison et font tout pour vous offrir une découverte de l’île sur mesure et hors des zones touristiques ! Site Internet.

les-exploratrices-maurice-plage-le-bouchon

Le Bouchon Beach

Et avec une semaine de plus ?

J’aurais passé 2 jours au Morne (à la pointe sud-ouest de Maurice) pour faire notamment l’ascension de son rocher au lever du soleil et j’aurais passé 4-5 jours  sur l’île de Rodrigues (2h de vol ou 2 jours de bateau !), l’île Maurice d’il y a 30 ans selon tous les Mauriciens…

rodrigues-island

Crédit photo : Mauritius Attractions

ile-rodrigues-ourite

Crédit photo : Le Figaro

Conseils pratiques avant votre voyage à Maurice

Quand partir ?

Maurice étant situé dans l’océan Indien, à l’est de l’île de la Réunion, les saisons sont inversées. Il fait bon toute l’année (entre 20 et 30°C) et une légère brise (surtout à l’est) vous permet de ne pas suffoquer en plein été. Sachez que de janvier à mars, c’est l’été à Maurice mais il fait également très humide, avec des risques de cyclones. La saison sèche s’étend de septembre à novembre. J’y suis, pour ma part, allée en décembre, et j’ai eu un très beau temps avec des épisodes de pluie, vraiment pas embêtants.

les-exploratrices-maurice-flamboyant-fleurs

Les flamboyants sont en fleurs à la fin de l’année

Formalités d’entrée sur le territoire

Vous n’avez pas besoin de visa ! Si vous détenez un passeport français, vous bénéficierez d’un visa tourisme d’une durée de 3 mois. Vous devez par contre détenir votre billet de retour, qui peut vous être demandé à l’immigration… Vous aurez 2 formulaires à remplir dans l’avion : immigration et douane. Pas non plus besoin de vaccination contre la fièvre jaune ou de traitement contre le paludisme, ce qui est un réel point positif !

Argent : taux, change, retrait et paiement

La monnaie locale est la roupie mauricienne, « Rs ». Le taux de change est de 1 € = 38 roupies (à décembre 2016). Consultez le site Xe.com avant votre départ ! Vous pouvez faire du change à l’aéroport (tous les bureaux sont alignés sur les mêmes taux) ou dans les villes. Conservez votre reçu, qui vous sera demandé en quittant le territoire pour transformer vos roupies en euros. Pour retirer de l’argent, sachez que les distributeurs sont principalement situés à côté des supermarchés de l’île (Shoprite, Super U…) ou dans les zones touristiques. Le paiement en liquide est monnaie courante, surtout pour les guides, restaurants, taxis… Les hôtels prennent la carte bancaire ; pour les guesthouses, c’est au cas par cas !

les-exploratrices-maurice-guesthouse-tamarin

Sécurité

Rien de spécial à mentionner. Maurice est un pays sûr. L’ayant parcouru seule, je ne me suis jamais sentie en danger, ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire attention !

Transport

On peut parcourir Maurice de différentes manières. J’ai personnellement utilisé les bus locaux et les taxis collectifs d’une part, lorsque j’allais explorer les alentours, avec mon sac à dos (économique et pratique !). Ça ne coûte quasiment rien (moins de 1 €) et vous n’êtes qu’avec des locaux, qui seront ravis de vous aider ! Ne cherchez pas le plan des lignes ou les directions, et encore moins les heures de passage : cherchez un panneau « BUS STOP » et patientez, il y en a assez régulièrement. Ce site m’a bien aidée ; je vous invite à le consulter. Par contre, ma grosse valise me forçait à prendre des taxis pour les changements de lieux, ce qui peut revenir vite cher. A titre d’exemple, un trajet aéroport – Mahébourg coûte 500 Rs ; pour aller de Grand Baie à Tamarin, compter 1.100 Rs (après négociation !) et de Tamarin au Bouchon, 2.000 Rs ! Vous pouvez louer des taxis à la journée (négociez !!) qui vous coûteront 2.500 à 3.000 Rs en fonction du kilométrage parcouru. Si vous n’êtes pas une exploratrice dans l’âme, vous pouvez booker une excursion organisée avec pickup à votre hôtel. Enfin, la location de voiture ou de scooter me parait être une bonne option (compter 800 à 1.000 Rs la journée de location automobile). Attention, on conduit à gauche à Maurice 🙂

Ne faites pas mon erreur de croire que, parce qu’il y a peu de kilomètres, « ça se fait bien » ! Non ! Les routes, même si dans un très bon état, sont plutôt en lacets. Vous avez certes une autoroute de Grand Baie à Mahébourg, mais le reste du réseau routier est constitué de petites routes. Faire de l’itinérant peut s’avérer une bonne option pour visiter tous les coins de Maurice, sans faire trop de route chaque jour.

les-exploratrices-maurice-deux-freres-bus

les-exploratrices-maurice-bluebay-bus

Langue

La langue parlée est le créole mauricien, différent de celui de la Réunion ou des Antilles ! La plupart des Mauriciens parlent le français et l’anglais est enseigné à l’école. Il est donc très facile de communiquer avec la population locale. Et puis il y a une langue qui est universelle, c’est celle du sourire… Souriez, faites comme les Mauriciens ! 🙂

Nourriture

Maurice c’est l’Inde en Afrique ! Attendez-vous à déguster des saveurs différentes, à manger épicé, à alterner curry de poulet et rougail saucisses, en passant par des rotis végétariens (sortes de naans). Ne consommez pas l’eau du robinet ; préférez l’acheter en bouteille. Faites attention au piment vert !!! Il arrache ! Goûtez obligatoirement la bière locale Phoenix (produite dans la ville éponyme). Enfin, je dirais qu’on ne perd pas de poids à Maurice si on mange avec des Mauriciens !! Est-ce bon signe ??

les-exploratrices-maurice-mahebourg-mines-frites

les-exploratrices-maurice-litchi

les-exploratrices-maurice-otentic-riverside-plat

les-exploratrices-maurice-bluebay-fruits

les-exploratrices-maurice-riviere-phoenix

Coût de la vie

Il y a une grosse différence entre le train de vie des expatriés, investisseurs, touristes et élites et celui des Mauriciens moins aisés… Le coût de la vie n’a cessé d’augmenter ces dernières années et il est courant de voir d’énormes panneaux publicitaires pour des villas à 850.000 $ ! Et à côté de cela, le salaire moyen est plutôt autour de 300 € par mois… Il y a donc deux circuits distincts mais, ce que j’ai aimé, c’est que tout le monde vit ensemble, qu’il n’y a pas de jalousie par rapport à la réussite de son voisin, qu’il n’y a pas de haine du touriste… Globalement, je n’ai pas trouvé que Maurice était bon marché ! Bien sûr, vous pouvez vous nourrir sur les petits stands ou sur les marchés et dormir chez l’habitant, mais globalement les restaurants et le taxi sont aussi chers qu’en Europe. Pour une nuit dans un guesthouse, comptez entre 40 et 150 €. Pour les resorts plus luxueux, doublez voire triplez le prix…

Budget

Voici quelques idées de coût à Maurice :

  • Nuit dans un guesthouse : 40 à 150 € la nuit
  • Nuit dans un hôtel plus luxueux / resort : 150 € et au-delà la nuit ! Les prix fluctuent énormément en fonction de la saison et du remplissage des hôtels.
  • Dîner local (stand en bord de plage) : 15 à 200 Rs
  • Dîner dans un restaurant : 400 à 800 Rs
  • Dîner dans un guesthouse : 15 à 20 €
  • Déjeuner dans un hôtel de luxe : 1.500 à 2.000 Rs
  • Entrée dans un musée ou jardin botanique : 150 à 250 Rs
  • Location d’un taxi à la journée : 2.500 à 3.000 Rs
  • Location d’une voiture à la journée : 800 à 1.000 Rs
  • Coût des services d’un guide pour une randonnée : 1.000 à 2.000 Rs
  • Excursion avec les dauphins : 800 à 1.500 Rs
  • Excursion île aux cerfs : 800 à 1.500 Rs
  • Bus local : 20 à 40 Rs le trajet en fonction de la distance

A emporter et à ramener dans votre valise

Maurice, ce n’est pas que la plage mais aussi une île avec du relief et donc la possibilité de faire des randonnées dans la nature : ascensions vertigineuses, balades plus ombragées, randonnées aux cascades… Il y en a pour tous, des enfants aux parents, en passant par les marcheurs les plus aguerris. Dans tous les cas, prenez un guide pour vos randonnées. En voici deux excellents : Wesley, qui vit dans l’ouest et Bony, qui vit dans le sud. Contactez-moi pour obtenir leurs coordonnées.

Les incontournables à emporter avec vous à Maurice : de la crème solaire indice 50 (soleil résolument africain !), des sandales en plastique pour aller dans l’eau sans souffrir des coraux et oursins, un masque et un tubas, des chaussures de randonnées, de l’anti-moustiques, un appareil photos qui va dans l’eau, un sac à dos pour vos journées d’exploration…

Quoi ramener de Maurice ? Du thé (plantation Bois-Chéri), des fruits (en décembre : litchis et mangues !), du rhum, des épices, du textile (il y a des saris magnifiques), des bijoux, du sucre, des achards (légumes finement coupés, qui macèrent dans une sauce vinaigre / huile / piment).

les-exploratrices-maurice-laventure-du-sucre

les-exploratrices-maurice-le-bouchon-fete-hindou-saris


*MonPlanVoyage est une agence de voyage sur-mesure moyen et haut de gamme couplée à un service de conciergerie, créée en novembre 2015 par Carole Badorc, avec pour objectif de partager sa vision et son approche du voyage. Si le choix d’une destination n’est pas un prérequis, c’est parce que nous choisissons de créer un voyage à l’image du voyageur à partir de ses envies, de ses besoins et de son budget. Nous créons le voyage qui vous ressemble et plaçons le voyageur au cœur de toutes nos attentions car comme l’écrivait André Suarez, le voyageur est encore ce qui importe le plus dans un voyage. Le voyageur doit être pour nous au cœur du processus de création. Nous produisons des voyages, escapades et city break sur-mesure conçus en fonction des envies, du budget et du rythme que souhaitent les voyageurs. Si vous êtes à la recherche d’expériences authentiques, de lieux inédits et d’évasions culturelles, MonPlanVoyage saura vous accompagner dans la création d’un voyage unique. Site Internet.

Vous devriez aimer

10 Commentaire

  • Répondre
    Sosso
    7 septembre 2017 at 16 h 19 min

    Merci pour toutes ces infos j’ai pris plaisir à vous lire et regarder vos belles photos
    J’ai bien vu le site pour les bus mais je ne parle pas anglais! Est ce que vous avez d’autres plans, adresses au sujet des déplacements Je serai seule, (c’est une première) 4 jours dans un hôtel au nord de l’ile avec grande envie de me débrouiller, visiter et côtoyer au maximum les Mauriciens
    D’avance merci

    • Répondre
      Fanny
      8 septembre 2017 at 11 h 57 min

      Coucou ! Aucun besoin de parler anglais ! Ils parlent bien le français. Rien à réserver en avance tu vois tout sur place surtout pose des questions les Mauriciens ont le sens du service et de l’aide dans le sang 🙂 Demande à ton chauffeur qu’il t’indique où descendre, etc. Et à ton hôtel essaie de négocier un taxi pour aller dans les endroits que tu veux (négocie le prix !!) ! je t’envie d’y aller je me télétransporterais bien 🙂

  • Répondre
    Nadège
    26 février 2017 at 12 h 45 min

    Bonjour Fanny,
    Merci pour toutes ces informations très précieuses! je pars seule à Maurice en juin pour 10 jours et en voyant tes photos j’ai vraiment hâte!
    comment faisais tu pour trouver les chambres d’hôtes? Directement sur place ?

    • Répondre
      Fanny
      26 février 2017 at 20 h 43 min

      Hello Nadège ! J’avais réserve une partie en avance sur Booking.com ou par email. Mais tu trouveras sur Place sans problème et en parlant aux Mauriciens, en recueillant leurs conseils, etc. 🙂

  • Répondre
    Lauriane
    20 janvier 2017 at 1 h 36 min

    Ah ! Je vais aller voir les autres articles 🙂 Franchement les dernières photos donnent justement faim ^^
    Je suis fan de l’intérieur des bus locaux <3

    • Répondre
      Fanny
      20 janvier 2017 at 14 h 12 min

      haha merci Lauriane ! et oui les bus sont cool, certains plus colorés que d’autres 🙂

  • Répondre
    Ty mauitius
    17 janvier 2017 at 9 h 56 min

    et aucun trip « i Moutain » 🙁

    • Répondre
      Fanny
      19 janvier 2017 at 12 h 51 min

      Bonjour, de quoi s’agit-il ?

  • Répondre
    Eloise
    16 janvier 2017 at 9 h 47 min

    cette destination me faite vraiment rêver :))

    • Répondre
      Fanny
      16 janvier 2017 at 14 h 03 min

      Merci Eloïse ! Et oui, je te le confirme, c’est merveilleux !! J’ai hâte que tu découvres l’île plus dans le détail, dès demain !

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!