Caraïbes

5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico !

5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico

Moi c’est Tiffany, testeuse d’explorations ^^, en vrai j’apporte simplement mon petit cailloux à l’édifice qu’est ce blog. Et pour ça je vais vous donner 5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico et vous donner, à votre tour, envie d’y aller. J’y suis allée trois mois, d’Avril à Juillet 2017, au cours desquels j’ai donné des cours de français à des Portoricains. C’était mon premier gros voyage, jusque là je n’avais fait que l’Europe et le Maroc (pas énooorme en temps de trajet quoi), et toute seule qui plus est. Et donc là-bas j’ai vécu avec les locaux qui m’ont fait découvrir leur île (même s’il faut l’avouer la plupart d’entre eux n’en connaissaient pas grand chose, ils préfèrent voyager hors de l’île généralement). Trois mois c’est long et court à la fois ! Je ne vais donc pas vous faire croire que je suis incollable et que je connais tout de cette île mais ce que j’en ai découvert me semble suffisant pour, peut-être, vous donner envie d’aller la découvrir à votre tour, voire en découvrir d’avantage.

5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico

  • Pour l’exotisme

Je ne sais pas vous, mais pour moi Puerto Rico c’était genre une île paradisiaque au même titre que les Bahamas. Et dans mon entourage je n’avais personne qui y était déjà allé, alors ni une ni deux quand l’opportunité s’est présentée à moi, je l’ai saisie au vol, mon esprit de contradiction fait que j’ai envie de découvrir des spots pas forcément prisés de tous. Et on a tort de ne pas en faire une destination incontournable !

En quelques mots, Puerto Rico c’est l’océan Atlantique pour les fans de surf, wind-surf… et  la mer des caraïbes pour les friands de farniente au bord d’une eau turquoise ; plus une faune et une flore typiques des tropiques. Bon j’avoue que se retrouver à quelques pas d’un iguane ça peut être déroutant (voire flippant) quand on n’a pas l’habitude mais s’endormir au son du Coquí (mini grenouille qui siffle et non croasse), c’est assez plaisant. C’est pas tous les jours qu’on peut se permettre de faire des selfies avec des perroquets. Pour vivre cette aventure je vous conseille le parc La Marquesa (PR-834, Guaynabo, 00957, Porto Rico), à 30 minutes de San Juan.

5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico et ses perroquets

  • Pour se la jouer Lost, les disparus sur des plages désertes

Pour ceux qui en ont marre de faire des milliers de kilomètres (ou pas) pour se retrouver sur des plages bondées et parfois sans attrait particulier : à Puerto Rico, on trouve des plages désertes magnifiques, sauvages et inaccessibles en voiture. Se retrouver sous les cocotiers, les pieds dans l’eau avec une plage rien que pour soi… Qui en rêve ?! Mes coups de cœur ont été la plage au pied du phare de Guayama et l’île sauvage Gillians’ island (formée par les racines des arbres). Je vous laisse les découvrir en photo.

  • Pour les couleurs du Viejo San Juan (La Havane en moins connu)

Les rues escarpées du Viejo San Juan vont vous éviter de faire du sport pendant une semaine mais elles sont un régal pour les yeux. De type colonial, les façades sont toutes plus colorées les unes que les autres. Même si ça fait très cliché et que pour le coup la ville foisonne de touristes (marée débarquant des ferrys en croisière pour quelques heures), cette ville est mon gros coup de cœur de l’île. Je ne saurais l’expliquer mais même en passant 10 000 fois dans la même rue… en me perdant (un peu, bon ok souvent, j’ai pas l’âme d’une boussole ^^), le splendide des façades éclatait de mille feux. Cette ville vaut le détour surtout quand elle est quasi déserte et qu’on se prend pour le seul humain capable de voir toute cette beauté. Vous l’aurez compris, j’ai eu un vrai coup de foudre à San Juan (ahah vous avez vu la réf ou pas ?). La vieille ville de San Juan aurait très bien pu être citée aux côtés des villages les plus colorés du monde.

San Juan est plus moderne que Viejo San Juan, et je vous conseille un passage à la calle Loiza ancien cœur du quartier malfamé (oui bon, dit comme ça, ça ne donne pas envie, ok) mais aujourd’hui il s’agit d’une rue tendance où tous les jeunes se retrouvent dans des bars et des boîtes plus fun les unes que les autres. L’ambiance y est festive, très musicale à la nuit tombée (n’oublions pas la prudence de ne pas s’aventurer trop tard seul par contre).

  • El Bar Bero, 1507 Calle Loíza, San Juan, 00911, Puerto Rico  (bar sur un thème barbier).
  • Tresbé, 1765 Calle Loíza, San Juan, 00911, Puerto Rico (terrasse pour déguster des burgers ou autres viandes fries mais également d’excellents smoothies faits maison).

5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico

  • Pour la nourriture

C’est une évidence, la nourriture c’est la vie ! Alors voyager c’est forcément pour découvrir de nouvelles saveurs. Les plats portoricains ont des influences hispaniques, africaines et également taïnos (ancêtres des Portoricains).

Le plat le plus fréquent, quasi quotidien, c’est Arroz con habichuelas. Du riz blanc avec des haricots rouges (jusque là rien de grandiose hein ?!) mais la SAUUUUUCE, je ne sais pas ce qu’elle contient mais le tout est simplement succulent et je ne m’en suis pas lassé en trois mois (je peux même avouer que ça me manque aujourd’hui).

Un autre incontournable c’est le Mofongo. De prime abord, ce n’est pas très alléchant et pourtant c’est un pur délice ! Il s’agit d’une purée bien compacte de plantain avec de la viande au choix, le tout baignant dans une sauce bien épaisse (car le plantain c’est un peu sec de base). Un pur plaisir gustatif.

J’ai aussi eu la chance de goûter aux Pasteles puertorriqueñas. Alors là, c’était la galère parce qu’il a fallu que je les cuise. Jusque là, j’ai pas mis le feu ni rien, c’était une victoire en soi ! Mais ensuite ça s’est corsé, les pasteles sont emballées dans des feuilles de bananier pour donner du goût, seulement voilà… je ne le savais pas ! Je vous laisse imaginer la scène : moi essayant de couper au couteau une feuille de bananier et avalant la Pastele avec la feuille… N’empêche mis à part cette mésaventure, c’était excellent. Et ma chance ne résidait pas dans la réussite de ce repas mais simplement parce qu’il s’agit du repas traditionnel de Noël (dégusté en juin pour ma part).

Bon je pourrais continuer longtemps et vous parler des snacks de piñones, des sucreries à vous rendre diabétique, etc. Mais on va s’arrêter là ^^.  Voici juste quelques petites adresses :

  • La Casita Blanca, 351 Calle Tapia, San Juan, 00912, Porto Rico
  • Bebo’s Café, 1600 Calle Loíza, San Juan, 00911, Porto Rico (pour le Mofongo et tostones)
  • Casa Bavaria, Km. 38.3, PR-155, Morovis 00687, Porto Rico (là pour le coup c’est allemand mais la cuisine est excellente et le cadre magnifique, en plein cœur des montagnes tropicales)
  • Pour les Portoricain(e)s

Ne me regardez pas comme ça, je ne veux pas vous convaincre d’aller vous trouver un(e) amoureux.euse à Puerto Rico ! Non ! Mais ils sont tellement accueillants que ça mérite d’être une raison pour le déplacement. Bon j’avoue que je n’y suis pas allée en tant que touriste (ça peut changer les rapports il est vrai) mais j’ai été accueillie comme faisant partie de leur famille par tous ceux que j’ai rencontré. Et ça, quand on est loin de chez soi et des siens, et bien ça fait chaud au cœur. Alors pour leur chaleur, leur joie de vivre, leur amour pour les fêtes enflammées… Pour toutes ces raisons, je vous conseille cette merveilleuse île qui saura vous surprendre je vous le garanti.

Infos pratiques

Côté hébergement ?

En ce qui concerne les logements, j’étais pour ma part en colocation avec un Portoricain et ça s’est super bien passé. Les hôtels étant assez chers et touristiques, je vous conseille de jeter un œil sur Airbnb, c’est plus raisonnable et vous aurez l’avantage si vous louez une chambre de vivre avec les locaux qui ne manqueront pas de vous conseiller sur les choses à faire et à voir et sur la nourriture à tester : ils peuvent en parler des heures durant ! J’en ai testé un dans la ville de Morovis (vers le centre de l’île) et autant le décor, l’ambiance et l’accueil m’ont laissé un très bon souvenir.

Quand y aller ?

Dernier petit conseil : la meilleure saison, c’est en ce moment, entre janvier et avril-mai.

Convaincus par ces 5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico ? Vous prenez déjà vos billets ? Pour un avant goût n’hésitez pas à suivre @puertoricogram et @seepuertorico sur Instagram.

Quelques témoignages

Pour clôturer cet article, voici quelques témoignages de Porto-ricaines ou Françaises sur ce qu’elles pensent de Puerto Rico, ce qu’elles aiment et qui vous donneront plus de 5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico :

«  Je suis Porto-ricaine, je n’ai jamais vraiment visité Puerto Rico mais je vais souvent à Aguadilla, c’est dans l’ouest de l’île et là-bas les plages sont tout simplement sublimes. Bon il faut les éviter le weekend parce qu’il y a trop de monde. Mais c’est mon endroit préféré. » Daniela, étudiante de français à la UP.

«  Je suis restée un an à Puerto Rico et j’adore l’ambiance de San Juan, il y a toujours quelque chose à faire, ça bouge tout le temps, c’est très actif. A tel point que je sors presque tous les soirs avec les amis que je me suis faits ici (Porto-ricains, Français, Allemands…). Et bien sûr on m’a prévenu du risque qu’il peut y avoir à être dans les rues la nuit mais il ne m’est jamais rien arrivé et puis pour éviter ça j’ai mon astuce : je cours tout le temps, personne ne va vouloir s’en prendre à une fille qui a l’air d’une folle à courir pour rien *rire*. Je viens de Rennes et ici c’est quand même beaucoup plus actif, les gens parfois sont même trop stressés. Pour des conseils, je recommande les boîtes de nuit de la calle Loiza à San Juan, c’est éclectique et festif, il y a le Buddha Bar et juste derrière une autre boîte également sympa. » – Katell, étudiante en échange.

« Je suis venue à Puerto Rico pour un échange universitaire, ça fait un moment déjà donc. J’y ai rencontré Louis, je suis rentrée en France un an pour finir mon master et je suis revenue ici. C’était un peu comme une évidence, par amour à la fois de l’île et de mon mari. Nous avons un enfant, Abel 4 ans, qui mélange espagnol et français. L’adaptation ici n’est pas compliquée, on est tout de suite accepté, les gens sont chaleureux, ouverts. Le fait d’être une fille ici ne m’a pas posé de problème, après il faut avoir du bon sens et faire attention. Par exemple ici les gens ne sont pas de grands marcheurs, alors on attise la curiosité à marcher surtout toute seule, et la nuit comme les rues sont mal éclairées il faut éviter. Ici tout le monde se connait, au bout de 15 ans je ne peux pas sortir sans croiser quelqu’un que je connais. Je me sens plus étrangère en France quand j’y retourne. Quand j’ai dû retourner en France pour finir mes études après avoir passé un an à Puerto Rico c’était un peu un choc, j’ai eu du mal à retrouver toutes mes marques. Chez moi c’est ici, à San Juan et à Puerto Rico en général ! On se fait souvent des weekends en famille et l’avantage de l’île c’est qu’en quelques heures (pas plus de 4 généralement) on peut passer de San Juan à Ponce (le sud), alors le tour est vite fait et il y a plein de petits villages qui valent le détour. » Elise, expatriée depuis environ 15 ans.

Bien sûr, je vous ai donné 5 bonnes raisons de découvrir Puerto Rico. Mais il y en a bien d’autres, car bien que petite, cette île regorge de secrets, d’activités, de traditions et de fêtes. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire. J’espère que cet article vous aura plu et que vous avez maintenant envie de découvrir cette île par vous-même. A bientôt, et voyagez bien !

Tiffany

Tiffany

Tiffany

Pour contacter Tiffany : son emailson compte Instagram

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!