Maroc

Nos bonnes adresses à Marrakech pour un séjour inoubliable au Maroc

Revenir une 3ème fois à Marrakech était comme une consécration. Il y a des villes qui vous marquent et dans lesquelles vous vous sentez bien. Et je peux vous garantir qu’en 2009 la ville ne ressemblait pas à cela. Elle était touristique mais dans un sens oppressant, surtout quand on était une femme. Oh, il me faut toujours quelques heures d’adaptation et je fais toujours attention à comment je suis habillée, notamment quand je suis seule, mais c’est une ville agréable, tant par ses couleurs, ses ruelles, ses saveurs, que les Marrakchis en eux-mêmes. J’ai aussi eu le plaisir de découvrir qu’une police des touristes patrouillait dans la ville, empêchant les arnaques et alpagages en tous genres 🙂 Ainsi, si quelqu’un vous propose de vous conduire à votre riad et vous dit qu’il marche plusieurs mètres devant vous, sachez que c’est illégal et qu’il vous demandera de l’argent. N’acceptez pas sa proposition. J’avais à cœur de faire découvrir cette ville à Ornella, qui ne connaissait pas, et c’est un pari réussi ! Retrouvez dans cet article nos bonnes adresses à Marrakech.

Retrouvez à la fin de l’article les informations sur les séjours inspirants pour les femmes WanderWomen à Marrakech !

Où dormir à Marrakech ?

Riad Karmela Princesse : le plus arty

Le Riad Karmela Princesse, détenu par Joël Castrec et ouvert début 2017, nous a tout de suite plu. L’ambiance sereine qui y règne, le raffinement des meubles et de la décoration unique, la clarté des espaces communs, et cette ambiance détendue, « comme à la maison » en plein cœur de la Médina de Marrakech ! Chaque chambre et suite est décorée de manière singulière. Nous avons occupé la « 8 Céladon ». Le riad est composé d’une chambre twin, de 6 suites et de 3 suites familiales. Le petit déjeuner buffet est compris dans le tarif. Au menu : msemen maison, viennoiseries, yaourt maison, jus de fruits, boissons chaudes, salé et sucré… Vous pourrez utiliser le spa du riad Karmela, juste en face, réserver un taxi et booker une excursion en direct. Le restaurant du Riad Karmela Princesse est également ouvert à la clientèle extérieure le soir et propose une cuisine marocaine revisitée par leur jeune chef Saleh. Site Internet

Si le Riad Karmela Princesse n’est plus disponible à vos dates, sachez que vous pouvez aller les yeux fermés au Riad Karmela, au Riad Zineb ou au Petit Karmela, qui sont tous gérés d’une main de maître par Joël et son équipe.

Riad Monceau : le plus chic

Membre du réseau Les Collectionneurs, le Riad Monceau est le plus chic que j’ai eu l’occasion de tester. Détenu par la créatrice Isabelle Aubry et son époux, il allie le charme de l’Orient et le niveau de service à la française, pour une parenthèse luxueuse à quelques heures de vol de Paris. Composé de seulement 10 chambres, là encore nous avons apprécié le caractère intimiste de ce riad. Vous pourrez prendre soin de vous au spa, boire un verre en rooftop à leur nouveau bar « La Pergola » (j’ai pu assister à son inauguration, fin novembre 2018), dîner au restaurant gastronomique qui est souvent cité parmi les meilleures tables de Marrakech (menu dégustation 450 dirhams), prendre un cours de cuisine avec la chef Rachida Sahnoune, ou simplement vous laisser porter par le style de vie marrakchi, à seulement 100 m de la place Jemaa el Fna. Site Internet

Riad Bab 54 : le plus minimaliste

Le Riad Bab 54 nous a été recommandé par Laure, une amie de Caro R. C’est une super adresse tenue, là encore, par un couple de Français, Charles et Véronique. Composé de 6 chambres, ce riad est idéal à privatiser pour un événement entre amis. Coup de cœur pour le petit déjeuner « fait maison » que l’on prend sur le rooftop dès qu’il fait soleil (c’est-à-dire souvent !) et la décoration contemporaine minimaliste, très instagrammable ! Un bassin de 3 mètres de long vous permettra de vous rafraîchir après avoir arpenté la ville. Même s’il ne bénéficie pas d’un restaurant, il est tout à fait possible de commander la veille son repas, qui sera cuisiné en fonction des produits du marché et de nos préférences. Note : le riad n’est pas très facile à trouver ; pensez à prévenir le personnel de votre arrivée pour qu’il vous escorte et vous facilite la tâche ! Site Internet

Terre des étoiles : le plus lunaire

Ouvert en 2010 par Pierre-Yves Marais, c’est l’endroit où vous devez aller pour vous ressourcer après le tumulte de Marrakech ! Situé à seulement 50 minutes de route de la ville, dans le désert d’Agafay, Terre des Etoiles propose un écolodge de luxe de 18 tentes. Leurs formules sont en hébergement simple avec petit déjeuner ou en demi-pension. Très sincèrement, optez pour la demi-pension : la cuisine est excellente et ils s’approvisionnent a maxima de leur potager et des environs. Le campement est autosuffisant : il est équipé de panneaux solaires, d’une pompe à eau potable, d’un potager, etc. Note : il n’y a pas de chauffage dans les tentes donc, entre octobre et avril, il peut faire froid dans les tentes (je pense surtout aux familles avec enfants). Nous avons pu observer un coucher de soleil rouge sang, c’était magique… Diverses activités sont organisées comme des balades à cheval, du yoga, du quad, la visite des artisans locaux, du dromadaire, etc. C’est un sans faute et nous reviendrons aux beaux jours ! Site Internet

Nous avons voulu fuir les riads que l’on voit H24 sur Instagram, comme BE, Yasmine ou El Fenn. Cela n’enlève en rien leurs qualités et leur intérêt, mais vivre dans un Instagram géant, quand justement une bonne cure de détox digitale te ferait du bien, ce n’était pas ce que l’on cherchait !

Où manger à Marrakech ?

Petit rappel : l’eau est non potable ! Exit donc les glaçons sauf quand on vous précise qu’ils sont faits avec de l’eau minérale !

  • Riad Monceau : pour un super menu dégustation 3 plats avec la chef marocaine Rachida Sahnoune. Nous avons également pris un cours de cuisine privatisé (pâtisseries orientales) : un vrai moment de partage entre femmes, au plus proche de la tradition culinaire marocaine (et de la gourmandise !!)
  • Riad Karmela Princesse : son propriétaire est toujours dynamique et nous avons eu la chance, pendant notre séjour, d’assister à un dîner 4 mains entre le chef marocain Saleh et le chef français Yannick Le Beaudour, propriétaire de l’Hôtel du Port à Locquirec ainsi qu’à l’accord mets-vins réalisé par Boris Romain Bille de L’association des Sommeliers du Maroc. Un souvenir mémorable, une ambiance folle et le respect et l’union entre la France et le Maroc à son apogée…
  • Terre des étoiles : pour un dîner locavore dans le désert d’Agafay. Une cuisine goûteuse et le meilleur couscous que nous ayons dégusté !
  • Bigua café et restaurant : pour boire un thé à la menthe perché sur un rooftop !
  • Naima Couscous : situé rue Azbest, ce petit restaurant ne sert que du couscous de poulet. Prix unique à 100 dirhams incluant pain, thé à la menthe et une pâtisserie. Petite adresse qui n’est pas « trendy » mais est excellente !
  • Henna Café Marrakech : un projet associatif dont les bénéfices permettent de donner des cours aux Marocains, enfants et adultes. Possibilité de se faire tatouer au henné naturel (entre 50 et 250 dirhams selon le motif. Ils ont des catalogues Maud vous pouvez emmener votre design). Le dessin prend 15 minutes environ. Il faut ensuite attendre 15 autres minutes, puis ils mettent un jus de citron au sucre pour fixer le motif. Vous devrez attendre plusieurs heures avant d’enlever le henné avec de l’huile d’argan ou d’olive. Un gant vous est donné pour la nuit ou pour quand vous devez vous changer. Pendant cette durée, ne mettez pas d’eau dessus, ne faites pas de Hammam.
  • Le jardin : j’ai beaucoup aimé l’atmosphère de cette oasis urbaine. La carte des plats donnait envie mais je n’y ai pris qu’un thé !

Parmi les autres adresses qui nous ont été recommandées et que vous pouvez tester :

  • Nomad : attention, vous vous retrouverez avec les Instagrammeurs et notamment beaucoup de Français 🙂
  • La pause : à 10 km de Terre des étoiles, une adresse pour se restaurer et boire un verre
  • Café des épices : pour boire un thé sur la place des épices 😉

Que faire à Marrakech ?

  • Les marchés de fruits et légumes
  • La place Jemaa El Fna (bien que je l’évite !!) et les souks (ça peut être oppressant et je vous recommande d’y aller plutôt le matin ou en journée)
  • Le jardin secret (50 dirhams l’entrée) : une oasis de calme au sein de la Medina. Salon de thé sur place.
  • Le musée de la femme ; ouvert en septembre 2018. Un tout petit musée que j’étais contente de visiter pour la symbolique !
  • La maison de la photographie (50 dirhams l’entrée)
  • Le musée des confluences dans le palais Dar El Bacha (60 dirhams l’entrée) ouvert en 2017. Un palais magique, des mosaïques somptueuses et des plafonds impressionnants ; jardin d’orangers à l’intérieur. J’ai adoré !
  • Le jardin Majorelle (70 dirhams l’entrée) dont on ne se lasse pas et le tout nouveau musée Yves Saint Laurent inauguré en octobre 2017 (100 dirhams l’entrée). Pour vous y rendre, prenez un taxi qui vous coûtera 15 à 20 dirhams depuis la Médina.
  • Les tanneries (cuir ; attention aux odeurs)
  • Palais Bahia
  • Palais El badii (70 dirhams l’entrée)
  • Sidi Ghanem, le quartier industriel : il m’a un peu déçue car il s’agit plus de showrooms et d’entrepôts que d’ateliers d’artistes. Pas besoin d’y aller, vous pourrez trouver des boutiques dans le centre de Marrakech ! Parmi les marques connues, il y a notamment Max & Jan ou Chabi Chic.
  • Tombeaux Saadiens
  • Un hammam avec gommage au savon noir ! Je peux vous recommander le Hammam Rosa Bonheur. J’ai également fait un soin du visage au Riad Karmela et j’ai adoré (environ 250 à 350 dirhams).

Informations pratiques pour un séjour réussi à Marrakech

  • Pas besoin de visa pour les ressortissants français mais vous aurez besoin d’un passeport valide (6 mois après votre date de retour)
  • Vous aurez une fiche à remplir avant de passer l’immigration
  • Au départ du Maroc, attention : vous devez impérativement avoir un boarding pass imprimé car il doit être tamponné même si vous êtes uniquement en bagage cabine ! Pas de boarding pass électronique accepté. Anticipez.
  • Pour vous rendre à Marrakech, vous pouvez prendre un vol direct Paris-Marrakech avec Transavia.
  • Monnaie : venez de préférence avec des euros car vous trouverez des bureaux de change partout alors que les distributeurs sont plutôt place Jemaa El Fna dans la Medina.
  • Les petits taxis ne peuvent pas rentrer dans le centre de Marrakech après 13h. Ils ne mettent jamais le compteur et il faut donc forcément négocier le prix avant qu’ils ne démarrent. Prendre les grands taxis pour sortir de la ville. Prix fixes depuis l’aéroport : 100 dirhams pour la Médina par exemple ; avec votre riad ça vous coûtera 150 à 250 dirhams en fonction de l’heure mais c’est une option que je vous recommande pour bien commencer votre séjour !

WanderWomen à Marrakech : vivez une expérience inoubliable entre femmes

Envie de partir au sein d’un groupe de femmes (maximum 10 participantes) ? Nos valeurs sont : la reconnexion à vous, la rencontre de nouvelles personnes et la garantie de vivre une expérience humaine inoubliable.

Les prochains séjours auront lieu en septembre / octobre 2019. Programme, prix et inscription par email sur bonjour@wanderwomen.fr ou directement sur le site Internet WanderWomen.

Lire également :

Vous devriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!