Déjeuner / Diner à Paris Visiter Paris autrement

Le nouveau visage du quartier des Puces de Saint-Ouen

les exploratrices au marché des puces de saint-ouen
  • Fanny : Les filles, ça vous dit un petit weekend hors de Paris ? 
  • Caro V. & Ornella : Ouais carrément, où ça ? »
  • Fanny : Eh bien dans le 9-3 ?
  • Caro V & Ornella : Sérieux ? Fanny, t’as pas d’autres destinations un peu plus glam’ 
  • Fanny : Faites-moi confiance, on va juste traverser le périph, pas besoin de passeport ni de permis de conduire puisqu’on s’y rend en métro (Garibaldi, ligne 13) pour explorer le quartier des Puces de Saint-Ouen !

Let’s roll baby ! Et c’est comme ça que 3 Exploratrices, Ornella, Caro V et Fanny, se sont retrouvées en week-end à Saint-Ouen ! Retour sur 48h hors du temps, entre copines, pour un week-end coup de coeur !

Article mis à jour en octobre 2017

Les puces de Saint-Ouen : son visage, son quartier

Vous découvrirez dans cet article comment un quartier, celui des Puces de Saint-Ouen, a pu se transformer afin de devenir une destination week-end à part entière ! Premier stop : le MOB, le nouvel hôtel de Cyril Aouizerate, philosophe et urbaniste, co-fondateur de la chaîne d’hôtels Mama Shelter et de quelques entrepreneurs avisés, comme Steve Cave ou encore Philippe Starck (qui n’a pas fait la déco du MOB), inauguré début mars 2017.

les-exploratrices-puces-saint-ouen-street-art-woman

1. L’hôtel Le MOB, à mi-chemin entre AirBnB, repère de hipsters et espace communautaire

Oubliez tout ce que vous connaissez de l’hôtellerie traditionnelle et plongez dans l’univers du MOB, un complexe dédié à l’humain : 92 chambres, un restaurant (dont le chef a fait Top Chef et a adhéré au projet pour ses valeurs ; 90 couverts),  une terrasse (90 places assises), un cinéma muet en plein air, un babyfoot, des animations chaque semaine (DJ, événements, etc.), du sport gratuit le week-end.

A cela s’ajoute une offre bio, positionnement éco-responsable qui fait partie de leurs valeurs propres (et n’est pas martelé dans l’hôtel, on apprécie), une proximité avec le voisinage (mise à disposition de jardins communautaires pour les habitants de Saint-Ouen) et la créativité (start-up, pop-up stores, école de mode…), passeport du quartier pour un « autotour » dans le quartier des puces de Saint-Ouen réussi, une épicerie, etc.

On apprécie ce hâvre de paix derrière une énorme porte orange et une matriochka souriante (leur logo) du numéro 4 de la rue Gambetta à Saint-Ouen. Et surtout son énorme terrasse extérieure et son summer bar, en rooftop, qui permet aux voyageurs de côtoyer les habitants du quartier venus cultiver leur potager. Clever !

Les plus :

  • Un prix unique de 99 € la nuit, que vous soyez 1 ou 4 personnes, et une taille de chambre adaptée autant que faire se peut.
  • Un petit déjeuner bio et sous forme de buffet à 10 € par personne (pas de brunch le week-end pour éviter le gaspillage).
  • Une carte du restaurant courte, privilégiant les produits de saison, bio et axée sur une offre végétarienne (mais pas que !). Les plats sont entre 14 et 19 € et le restaurant est équipé d’un vrai four à pizza !
  • Des  chambres simples, comme à la maison, mais avec un matelas duquel vous ne voudrez plis sortir. Vous créez votre propre déco avec vos vêtements.
  • Pas de télé dans les chambres mais un rétroprojecteur et des iPads en location ainsi qu’un Samsung équipé de 4G et mis à votre disposition dans chaque chambre (tellement pratique pour la clientèle étrangère !) !
  • Vous pouvez privatiser une des terrasses rooftop de l’hôtel (18 personnes environ) avec ambiance musicale et grillades.

Les moins :

  • Pas de cocktails à la carte du bar (à part un Spritz).
  • A 21h on doit rentrer à l’intérieur pour éviter trop de nuisances sonores dans le voisinage.

4-6 rue Gambetta, 93400 Saint-Ouen  /  Tél : 01 47 00 70 70Site Internet du MOB  /  Facebook du MOB

2. Les Puces de Saint-Ouen, amateur ou collectionneur, on adore !

Deuxième étape, se balader dans les Puces de Saint-Ouen permet de déconnecter totalement ! Nous avons eu la chance d’avoir un temps superbe, donnant encore plus un caractère de vacances à notre escapade en Ile-de-France ! Nommé comme le plus « beau grenier du Monde« , les puces de Saint-Ouen existent depuis 1870 ! C’est 9 hectares, 15 marchés différents, 2000 commerçants et 5 millions de visiteurs par an. Vous y trouverez des antiquaires, brocanteurs, restaurateurs, artistes, artisans, riverains, etc… Les puces de Saint-Ouen est un endroit hors normes, on se sent comme dans un village, avec ses ruelles et allées, au détour desquelles on peut faire de fabuleuses découvertes. Le dynamisme de ce quartier n’est plus à prouver, un carrefour entre histoire, initiatives culturelles, urbanisme, artisanat, diversité commerciale, le tout dans une ambiance vraiment unique.

les puces de saint-ouen et son street art

Flâner et déambuler dans les différents marchés qui composent les puces de Saint-Ouen est un vrai plaisir, le but est de s’y perdre. Comme suspendu dans le temps, entre ancien et moderne, street art et artisanat, luxe et friperie, les puces sont un endroit incontournable où vous pourrez prendre le temps d’explorer, découvrir, discuter avec les commerçants et riverains, et y dénicher de jolies merveilles.

Les Puces de Saint-Ouen sont ouvertes du samedi au lundi de 10h à 18h. Le vendredi matin, les marchés d’antiquités sont ouverts aux professionnels. L’Office de Tourisme propose des balades urbaines commentées, c’est par ici.

3. Ma Cocotte, une adresse à ne pas louper à Saint-Ouen !

Troisième étape, on découvre l’adresse incontournable du quartier des Puces de Saint-Ouen, Ma Cocotte ! Le restaurant Ma Cocotte, dans le marché Paul Bert, a un emplacement de choix. Le restaurant, à la décoration contemporaine et soignée, vous invite à la détente, accompagné de son orchestre qui jouera pour votre plus grand plaisir un jazz tzigane et autres mélodies distrayantes. On se croirait bien loin de Paris et on se prête avec plaisir à la rêverie…

La cuisine est ouverte sur la grande salle depuis laquelle on peut voir s’affairer autour des énormes pianos qui fument et des larges plans de travail toute la brigade au pied de guerre. C’est très plaisant surtout lorsque l’on est gastronome ! Le restaurant dispose également d’une belle terrasse aménagée et ombragée attenante à la devanture par laquelle vous gagnerez le restaurant et d’une seconde salle à l’étage toute aussi joliment décorée.

La cerise sur le gâteau, une autre petite terrasse intimiste surplombant la rue, exposée sud-est attend les plus curieux ou bien les plus chanceux ! Un endroit privilégié dont on ne se doutait pas et qui nous a comblées. C’est donc un sans-faute pour ce lieu bistronomique à la décoration signé Philippe Starck !

restaurant des puces de saint-ouen

Côté culinaire, nos papilles ne sont pas restées en reste ! En effet, la carte est exhaustive et propose des plats frais, gourmands et à partager, idéal pour nous les femmes qui aimons goûter à tout, pas vrai ? Pour ce déjeuner d’été très ensoleillé, nous avons opté pour des entrées fraîches et colorées et bien sûr 2 énormes desserts, en team gourmandes qui se respecte. De jolies assiettes décorées de petits sobriquets : ma caille, mon cœur, ma biche, nous font sourire.

Nous avons pu tester :

  • L’avocat crevettes et ses suprêmes de pamplemousse, un classique, mais bien réalisé !
  • Le traditionnel melon et jambon de parme. Un affinage tout spécial pour ce produit made in Italie.
  • On ne pouvait pas non plus passer à côté de la Burrata crémeuse et sa déclinaison de tomates. Si vous êtes amatrices comme nous, ne passez pas à côté, elle était terriblement renversante !
  • Pour finir nous avons également souhaité goûter à l’entrée du jour, un tartare de saumon coupé au couteau sur un lit d’avocat à l’huile de sésame et coriandre. Une petite note d’Asie qui vous emporte loin !

Pour accompagner ces mets, nous avons testé 3 des cocktails sans alcool à la carte :

  • Citronnade à la sicilienne (base de mojito et fleur d’oranger, ça marche bien !).
  • Pomme Gingembre : hormis la couleur pas appétissante, le cocktail était très bon, quoi qu’assez « strong » !
  • Bien-être (très girly) avec de la fraise, ananas, orange et citron

Il ne fallait pas s’arrêter en si bon chemin, pas vrai ?!!

  • Le Pavlova, spécialité de la maison est parfait pour cet été ! Composé de fruits rouges, de meringue et de glaces, c’est frais et sucré, une jolie note estivale en somme !
  • Pour les inconditionnelles du pain perdu, il y en a un très bon à la carte ! Une large part briochée caramélisée à souhait et onctueuse à la fois, accompagnée d’une généreuse boule de glace caramel au beurre salé ! De quoi vous faire fondre de plaisir ! Malgré cette chaleur, le soleil n’aura pas raison de vous mais le pain perdu OUI !

En résumé, une adresse à tester absolument cet été ! Côté budget :  entrées entre 14 € et 17 € / plats entre 18 € et 31 € / desserts entre 6 € et 13 €

Les Plus :

  • Le cadre parfait pour un après-midi bucolique
  • La qualité des mets
  • Le choix et les assiettes à partager
  • Le personnel charmant

Les Moins :

  • Les prix peuvent paraître un peu élevés mais ils sont largement justifiés par la qualité, la quantité et le cadre du restaurant.

Adresse : 106 rue des Rosiers, 93400 Saint-Ouen  /  Tél : 01 49 51 70 00 – Site Internet du restaurant Ma Cocotte

4. Le Marché Dauphine

Le Marché Dauphine, au sein des Puces de Saint-Ouen, est composé de 150 exposants : brocanteurs et spécialistes de l’art, la déco, les bijoux, les vêtements vintage, la musique, les tableaux, le style industriel, les livres, les affiches… Difficile de ne pas trouver son bonheur ! Nous avons pu explorer ce marché afin de faire notre sélection pour « La Sélection du mois » pour la gazette du Marché Dauphine (septembre 2017) : un exercice amusant et parfaitement dans les cordes des Exploratrices ! Retrouvez-nous ici !

5. Le restaurant Les Gastropodes

Au fond du marché, nous avons également testé une excellente adresse : Les Gastropodes ! Non ce n’est pas un attrape-touristes ! Stéven Guéguen, à la direction, attache énormément d’importance à la fraîcheur des produits. La carte est renouvelée régulièrement, les portions sont copieuses, les prix très raisonnables et, disons-le : on s’est régalé !!

En entrée, nous vous conseillons la burrata ! Par contre, on vous prévient : partagez-la à deux, elle est énorme ! Pour 13 €, vous aurez une belle burrata crémeuse accompagnée de tomates succulentes et d’une vinaigrette parfaitement assaisonnée. En plat, on a craqué pour le burger maison de veau (15 €) : il fait partie de notre top 3 !! Hâché de veau, céleri rémoulade, champignon, tomme fermière et grosses frites maison… Le fish & chips est aussi une spécialité de la maison. Pour terminer sur une note sucrée, nous avons goûté la mousse au chocolat aux éclats de pistache (5 €) et la tarte aux abricots (6 €)… Verdict : un sans faute !

Page Facebook des Gastropodes

Si vous n’aviez pas encore trouvé une bonne raison pour vous rendre sur les Puces de Saint-Ouen, vous pourrez toujours prétexter que c’est votre estomac qui vous y a guidée ! Bonne visite et bonne dégustation !

Alors, convaincues ? Envie de (re)découvrir à votre tour Saint Ouen ?!

Article écrit par nos 3 exploratrices : Caro V, Fanny et Ornella

marché de jules vallès aux puces de saint-ouen

Lire également :

Vous devriez aimer

4 Commentaire

  • Répondre
    Agathe
    27 juillet 2017 at 21 h 55 min

    Super comme article et très originale cette idée de weekend 🙂
    Au top les filles !

    • Répondre
      Ornella
      28 juillet 2017 at 11 h 22 min

      Merci Agathe!!! Ce quartier est formidable ! Il mérite d’être mis en avant 🙂

  • Répondre
    Zoelya
    2 juillet 2017 at 15 h 33 min

    J’y ai passé trois jours en juin dernier, et j’ai vraiment été agréablement surprise de ce que ce quartier est devenu !
    Et bonne continuation à vous, hâte de voir l’article sur Tel Aviv !
    Je vous invite à passer sur mon blog pour découvrir une petite partie de l’Asie et bientôt le Sénégal

  • Répondre
    Florian
    29 juin 2017 at 9 h 22 min

    vraiment sympa en effet oui ! ça change !

  • Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!