Naples

Visiter Naples et ses alentours : la dolce vita italienne

visiter Naples

Quoi de mieux que l’été pour profiter de la Dolce Vita italienne ? La gastronomie, l’ambiance, la culture et les paysages ! Alors c’est parti pour visiter Naples en deux semaines. Cette ville réunit tout ce que j’aime : méditerranéenne, colorée, conviviale, historique, un peu cracra mais tellement belle ! Surplombée par le Vésuve, Naples est bel et bien volcanique !

Que faire à Naples ?

1- Les quartiers et visites incontournables

Spaccanapoli – Centro Storico

Naples est une ville gorgée d’histoire, son centre historique est donc un incontournable ! Entre les grands axes qui fendent la ville et les petites ruelles, il est bon de se promener dans ce quartier plein d’églises, de boutiques et de porte-bonheurs ! La  rue la plus commerçante et la plus emblématique est celle des crèches, Via San Gregorio Armeno ! Juste à côté, Via Benedetto Crocse, se trouvent l’église et le cloître de Santa Chiara, un véritable havre de paix dans ce quartier si animé. Le contraste est bluffant et très agréable, surtout lors des nombreux jours de grande chaleur.

Ce quartier est vraiment sympa, et donc inévitablement très touristique. Mais si vous continuez par les voies citées ci-dessus ou par via dei Tribunali, vous quitterez le quartier historique pour arriver vers le quartier San Lorenzo, tout aussi typique, mais plus populaire, et en dehors des grands axes donc moins de monde ! Attention néanmoins à la Vico dell Pace qui peut être comparée au quartier rouge d’Amsterdam en moins accueillant… Mais le reste du quartier est vraiment sympa et gorgé d’œuvres de street art !

Colline du Vomero

Naples est une ville qui s’étale sur des hauteurs. Si cela rend les balades sportives, la vue panoramique que ça permet en vaut la peine ! Après une multitude d’escaliers à monter pour les plus courageux, ou grâce aux funiculaires pour les paresseux, vous arriverez sur la colline du Vomero.  Pour profiter de la vue, vous pouvez flânez dans le parc de la Villa Floridiana qui offre un panorama sur tout le golfe.

Mais le point de vue de cette colline que j’ai préféré est sans conteste celui du Castel Sant’Elmo. Le fort en lui-même ne présente pas grand intérêt, bien qu’il soit très impressionnant, mais il surplombe toute la ville, ce qui donne une vue sur tout le golfe ainsi qu’un point de vue d’exception sur le Vésuve.

Pour redescendre, deux itinéraires sont possibles : à l’Est, par le quartier de Chiaia, ou à l’Ouest, par le quartier espagnol.

Quartier de Chiaia

Cette balade a été l’une de mes préférées. Nous sommes descendues par ce quartier quasiment tout en escalier (donc à privilégier dans le sens de la descente), presque désert, et plein de fraîcheur. Encore une fois une vue panoramique sur la ville. Sublime, et moins touristique.

Nous sommes ainsi descendues jusqu’à la place Plebiscito, surplombée par la colline que l’on venait de gravir. Sur cette place se trouve le Gran Caffe Gambrinus où le café à la noisette est excellent (mais à 5€, au cas où les prix parisiens vous manqueraient !). Vous pouvez tout aussi bien vous asseoir sur les marches de l’église où j’ai eu la chance d’assister à un match de foot de rue avec les gamins du quartier. Sur cette immense place qui constitue leur terrain de jeu, ils ne se rendent même pas compte qu’ils jouent pour une véritable audience ! Très beau moment !

Quartieri Spagnoli

Le Quartieri Spagnoli est aussi l’un des endroits que j’ai préféré à Naples. On nous a dit qu’il craignait, mais nous nous ne sommes jamais senties en danger. Il n’y aurait pas de chefs de quartiers, ce qui le rendrait plus instable. On remarque cependant que plus on s’enfonce dans ce quartier, plus les autels religieux dédiés aux personnes décédées concernent de jeunes hommes… Mais on a adoré ces petites ruelles où les habitants se parlent de balcon en balcon, étendent leur linge, traînent dans la rue… Une ambiance unique ! Vous pourrez admirer les œuvres de street art, notamment de CYOP & KAF, qui décorent les murs et ajoutent encore au charme de ce quartier.

Le long de mer

Bien sûr, Naples est une ville portuaire et le long de mer vaut le détour. La promenade qui part du Castel dell’Ovo et va jusqu’à la Mergelinna est très jolie. J’ai longé la côte pour de nouveau m’enfoncer un peu dans la ville et trouver le parc de Virgile, ce poète latin dont les récits de voyage ont bercé toute mon enfance. Il est très agréable, surtout en plein été, de trouver de petits oasis de verdure avant de retourner dans l’engouement et la chaleur de la ville.

Champs Phlégréens

Au bout de la ligne 2 du métro napolitain se trouvent les champs Phlégréens (descendre à Pozzuoli Solfatare et non Campi Felgrei). Ce cratère de volcan était considéré comme l’entrée de l’enfer par les grecs, et ça se comprend. Une odeur nauséabonde de souffre, des crevasses couleur feu, le sol qui fume et la terre qui gronde. Même de la boue bout tellement le sol est chaud. On en fait vite le tour mais c’est un spectacle incroyable et  incontournable, vraiment un de mes coups de cœur !

visiter Naples

2- La vie nocturne Napolitaine

La vie nocturne à Naples est très cool ! On mange et on s’amuse bien pour vraiment pas cher. La Piazza Bellini est la place idéale pour sortir, lieu de rencontre de la jeunesse napolitaine et étrangère ! De nombreux bars se trouvent sur la place, vous n’avez qu’à choisir celui ou ceux qui vous font de l’œil ! Si vous avez l’occasion de regarder une diffusion d’un match de foot, n’hésitez pas même si vous n’êtes pas amatrices ! C’est une véritable institution là-bas et l’ambiance est au rendez-vous. Pour l’anecdote, s’il s’agit d’un match contre Vérone, vous les entendez insulter Juliette, l’héroïne de Shakespeare, car le drame de Roméo et Juliette se déroule à Vérone.

Mes restaurants coup de cœur :

  • Trattoria and pizzeria ‘o vesuvio : Via Speranzella, 118
  • Pizzeria Napoli in Bocca : Via San Carlo, 15
  • N’importe quel boui-boui de rue où vous trouverez d’excellentes pizzas et arancinis à 2€ !

Que faire aux alentours de Naples ?

Une journée à Pompéi

Un de mes plus grands rêves est de pouvoir voyager dans le temps, et la visite de Pompéi m’a en quelque sorte permis de le réaliser. Retour en l’an 79 ap-JC ! En effet, Pompéi a été détruite lors de l’éruption du Vésuve de 79 et a figé la ville à cette époque. Le spectacle est incroyable et assez émouvant. On a arpenté les ruelles de pierres et leurs ruines, découvert les corps figés dans la cendre, admiré les mosaïques et les fresques des villas encore intactes, dont la plus fameuse est la villa des mystères.

Il faut prévoir du temps pour visiter en intégralité Pompéi et surtout ne pas se laisser décourager par le monde. Si les grands axes sont toujours bondés, il y a tellement de petites ruelles que la foule se disperse au hasard des rues. Vers la fin de journée, on avait l’impression à quelques endroits d’être seules ! Si vous devez passer une journée en dehors de Naples, c’est vraiment là-bas. C’est accessible en RER et en bus !

Une journée à Sorrento

visiter Naples

Sorrento, cette commune de la province de Naples accessible en RER, vaut le détour. Posée à flanc de falaises, le décor est époustouflant. De jolies petites ruelles, plein de boutiques, et un paysage incroyable. Petit bémol, la plage publique est minuscule (vraiment minuscule) et les autres plages sont privées. Arrivez tôt si vous voulez une bonne place sur n’importe laquelle ! Si le sable est gris et que tout est bondé, ça en vaut quand même le coup ! En effet, se baigner en bas de falaises qui tombent à pic dans l’eau c’est vraiment incroyable !

Une journée à Capri

« Capri c’est fini, je ne pense pas que j’y retournerai un jour » chante Hervé Vilard. Et bah moi non plus ! Alors l’île est magnifique et les criques sont paradisiaques, mais je n’ai pas aimé cette ambiance si guindée sur une île d’aspect extérieur si sauvage. Il faut non seulement payer pour aller à la plage, mais également réserver, même certaines promenades sont payantes… Se retrouver sur la plage publique, qui est peut-être la plage la plus sale que je n’ai jamais vu sachant que de petits paradis se cachent derrière les autres falaises, c’est très frustrant ! Néanmoins, la vue est sublime et on y aura mangé la meilleure glace de notre vie à la Buonocore Gelataria, Via Vittorio Emanuele, 35.  Je peux tout de même lui accorder ça. Je pense qu’on aurait plus profité en bateau et heureusement, on s’est bien rattrapé avec la côte amalfitaine en bateau !

La côte amalfitaine en bateau

La côte amalfitaine est vraiment SUBLIME ! On a passé une journée à la longer en bateau… INCROYABLE ! Au départ de Positano, on a profité d’une journée en mer où on en a enfin pu se baigner dans des criques plus belles les unes que les autres, visiter les petits villages de la côte, découvrir des grottes, et admirer les falaises. Les mots manquent pour décrire la beauté du lieu !

Si vous partez de Naples, Positano n’est pas accessible en RER mais seulement en bus. S’il est facile de s’y rendre, c’est plus compliqué pour rentrer. On a en effet raté le dernier bus pour Naples qui part à 17h et on ne s’était pas renseigné sur les bus qui allaient à Sorrento où les RER continuent de circuler plus tard. On est donc allé jusqu’à Sorrento en stop (on a été prises en moins d’une heure !) mais si ce n’est pas une pratique que vous appréciez, soyez plus prévoyants !

Bilan de cet été passé à Naples

J’ai vraiment adoré visiter Naples. Les rues, la nourriture, l’art et les gens ! Les napolitains sont d’une incroyable gentillesse. Ils ont un tel amour de leur ville qu’ils n’aspirent qu’à nous la faire découvrir et à nous la faire voir avec leurs yeux. L’ambiance est donc super conviviale et on se laisse vite gagner par la dolce vita italienne. On prend vraiment le temps de vivre et on se laisse porter par les multiples rencontres. Deux semaines n’étaient vraiment pas de trop !

visiter Naples

1 commentaire

  • Répondre
    Aurélie
    27 mars 2018 at 8 h 51 min

    Très bel article ! J’adore Naples 🙂 quelle ville pleine de vie et si différentes des autres villes italiennes !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!