Nouvelle-Zélande

5 visites incontournables en Nouvelle-Zélande

les visites incontournables en Nouvelle-Zélande : Aoraki Mont Cook National Park

Exploratrice bretonne de 21 ans, je suis partie pour un tour du monde de 8 mois avec mon copain. La Nouvelle-Zélande est un pays qui m’a toujours fait rêver. Dès que la décision de ce voyage a été prise, il était donc évident de passer par cette étape. Nous avons choisi de visiter ce pays en van au mois de décembre 2017, qui constitue l’été en Océanie. 5 semaines on été consacrées à l’exploration de l’île du nord et de l’île du sud, avec 7000 kilomètres parcourus. A la moitié de mon tour du monde je peux déjà le dire, la Nouvelle Zélande est mon pays coup de cœur. Un pays aux mille paysages, tous aussi surprenants les uns que les autres. Je vais vous livrer les cinq endroits qui m’ont le plus émerveillée, les 5 visites incontournables en Nouvelle-Zélande. Il faut savoir qu’il est très difficile pour moi de départager ces cinq endroits magiques qui m’ont entièrement charmée.

Mon top 5 des visites incontournables en Nouvelle-Zélande

Numéro 5 : la Péninsule du Coromandel (île du Nord)

Située à environ 2 heures de l’aéroport d’Auckland, ça a été notre première découverte. A peine entrée dans la péninsule, je suis éblouie par la beauté des paysages. Étant passagère je peux en profiter à loisir et je passe mon temps collée à la vitre pour ne pas perdre une miette du spectacle qui s’offre à moi. Il y a de nombreux points de vue sur le bord des routes, l’océan turquoise surplombe les collines vertes.

Autant dire que le voyage commence bien ! Nous conseillons le camping « Earl’s Paradise » avec vue sur la mer. À 1h de marche se trouve une plage ayant été classée une des 20 plus belles plages du monde en 2006 : New Chum beach. En y arrivant on comprend rapidement pourquoi ! Elle est accessible seulement à pied. Il faut en effet marcher sur des rochers pendant une dizaine de minutes et traverser ensuite une petite forêt. La plage est immense et quasiment déserte, entourée de falaises impressionnantes. Sur la droite se trouve un point de vue surplombant la côte. Il faut grimper quelques minutes mais l’effort en vaut la chandelle.

C’est également dans cette péninsule que se trouve la célèbre Cathédrale Cove. Une arche géante permettant de passer d’une plage à une autre. Elle a été le décor du film « le monde de Narnia ». Une petite marche permet d’y accéder. Tout est parfaitement indiqué et bien aménagé. Le chemin offre de nouveau des points de vue à couper le souffle sur l’océan. Dans le même secteur se trouve la grande plage de Hahei, quasiment déserte elle aussi. L’eau est très fraîche, apparemment seuls les Bretons réussissent à se baigner dans les eaux de la Nouvelle Zélande. Je ne sais pas si c’est véridique mais en tous cas nous nous sommes tous les deux baignés quasiment tous les jours !

les visites incontournables en Nouvelle-Zélande : Péninsule du Coromandel

Toujours dans la péninsule se trouve une plage hors du commun. A première vue rien ne saute aux yeux, c’est une très jolie côte qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Dans un périmètre limité, des dizaines de personnes creusent leur propre petite piscine. L’eau se trouvant sous le sable est brûlante ! Heureusement la mer glacée ne se trouve pas loin et permet de rendre possible la baignade dans la piscine. J’ai trouvé ce phénomène assez incroyable, on voit même la vapeur qui s’échappe du sable tellement la température de l’eau est élevée ! Nous ne sommes pas restés longtemps au Coromandel, impatients de découvrir le reste du pays, mais le peu que nous en avons vu nous a complètement charmés.

Numéro 4 : la région de Wanaka, entre lacs et montagnes (île du Sud)

les visites incontournables en Nouvelle-Zélande : la région de Wanaka

La route pour y accéder est tout simplement magnifique, nous longeons le lac de Wanaka et ensuite celui d’Hawea avant d’arriver dans la charmante petite ville au bord de l’eau. Nous y avons passé deux journées complètes. Après une petite baignade dans le lac, direction les montagnes pour la randonnée de Rocky peak. Un bon échauffement pour Roys peak que nous prévoyons de faire le lendemain. Cette marche mène à un point de vue sur un petit lac en contre bas et également sur une partie du lac de Wanaka. C’est une bonne alternative pour les personnes n’ayant pas une assez bonne condition physique pour réaliser la marche jusqu’à Roys Peak.

Le lendemain une journée incroyable m’attend. C’est toute excitée que je me réveille et ravie de voir que le ciel est entièrement découvert. Je vais faire du parapente pour la première fois de ma vie ! Quand mon moniteur me donne le feu vert, je commence à courir et sens rapidement le sol se dérober sous mes pieds. Ça y est, je suis dans les airs, au-dessus des montagnes avec le lac Wanaka en arrière plan. Je me sens minuscule face à l’immensité de ce paysage qui s’étend devant moi. Je passe également juste à côté de deux cascades géantes. Cette expérience incroyable se termine malheureusement trop vite.

les visites incontournables en Nouvelle-Zélande : la région de Wanaka

Après ce moment riche en émotion, nous enchaînons avec la randonnée de 6 heures jusqu’au Roys Peak, duquel nous avons une vue panoramique à 360 degrés sur le lac et les montagnes. Il fait très chaud et le chemin monte continuellement. C’est donc épuisée que j’arrive en haut mais l’incroyable panorama me fait oublier les efforts fournis. C’est sans doute une des plus belles vues qu’il m’ait été donné de voir. La descente est heureusement beaucoup plus rapide.

Numéro 3 : Milford Sound, au nord-ouest des Fiordlands (île du sud)

Le mieux pour visiter Milford Sound est de faire une croisière de deux heures. Nous avons réservé la nôtre sur le site web Bookme et avons bénéficié d’une promotion très attractive : 40 dollars néo-zélandais pour deux personnes, environ 23 euros. Pour éviter les touristes nous réservons la première croisière du matin avec la compagnie « Jucy ». Cette région est l’une des plus humides du monde entier, il y pleut 300 jours par an ! Nous nous réveillons aux aurores pour rejoindre l’embarcadère, le ciel est bleu et dégagé. La journée s’annonce bien. Dès notre arrivée la magie opère, les montagnes se reflètent parfaitement dans l’eau. Nous embarquons et commençons notre découverte. Nous passons si près des cascades qu’elles nous éclaboussent. C’est très impressionnant encore une fois de voir les miracles que la nature peut faire. Le bateau passe proche d’une chute de 110 mètres de hauteur ! Lorsque le navire fait demi-tour, je pense que c’est déjà la fin et que nous avons vu tout ce qu’il y avait à voir, lorsque j’aperçois au large des dizaines de dauphins qui sautent ! C’est une première pour moi, je n’avais jamais vu ces animaux fantastiques. Je me penche au-dessus de l’eau et vois plusieurs dauphins jouer sous le bateau. Ils nous suivent ainsi pendant une vingtaine de minutes et rendent la croisière encore plus magique. Je ne peux plus décrocher mes yeux de cet incroyable spectacle. Après encore quelques arrêts aux cascades, nous retournons sur la terre ferme avec des étoiles plein les yeux et des sourires béats aux visages. Décidément, la Nouvelle-Zélande n’a pas fini de nous éblouir !

Numéro 2 : le Tongariro Alpin crossing (île du Nord)

visites incontournables lors d'un roadtrip en nouvelle-zélande

Il s’agit d’une randonnée de 19,4 kilomètres située à 1h de la ville Taupo, vers le centre de l’île du nord. Il faut être en bonne condition physique et avoir de l’endurance. Le parcours est très bien aménagé. Nous sommes dans un décor volcanique, les roches noirs en témoignent ainsi que l’absence de végétation. Cette marche mène au sommet et offre une vue imprenable sur trois lacs émeraudes et un lac bleu. Sur le chemin il y a également le majestueux mont Ngaurhoe, la célèbre montagne du destin du film Le Seigneur des Anneaux ainsi qu’un cratère rouge. La dernière portion avant d’atteindre le sommet se complique un peu, la montée est plus abrupte et sur la crête le vent souffle fort. Cet endroit m’a plu car il ne ressemble à rien que j’ai pu voir auparavant. Nous avons dû faire cette longue marche deux fois en 5 jours ! En effet, la première tentative n’a pas été fructueuse. Il faut savoir que depuis octobre 2017 il n’est plus possible de se garer sur le parking au départ de la randonnée plus de 4h. Or il faut prévoir entre 6h et 8h pour les 19,4 kilomètres ! Nous sommes donc obligés de réserver une navette à 40 dollars par personne pour nous amener au départ et venir nous chercher à l’arrivée. Cette randonnée n’est pas une boucle. Lors de notre première tentative nous n’avons rien vu du tout à cause des nuages et du brouillard. Je suis extrêmement déçue car cette endroit était l’un des plus attendu de tout le tour du monde.

visites incontournables lors d'un roadtrip en nouvelle-zélande

visites incontournables lors d'un roadtrip en nouvelle-zélande

4 jours plus tard, complètement par hasard nous apercevons de loin que le mont est découvert. Mon copain qui sait à quel point ça comptait pour moi de voir cet endroit me propose d’y retourner. La météo est tellement changeante dans ce pays que j’ai peur de refaire tout cela pour rien et d’être d’autant plus déçue. De plus il n’est pas question de repayer la navette. Nous décidons de retenter l’aventure le lendemain matin mais de faire l’aller-retour jusqu’au sommet en 4h afin de pouvoir se garer sur le parking. Un sacré challenge que nous nous apprêtons à relever. Le matin les nuages sont encore au rendez-vous. On ne va pas reculer maintenant, et tentons le tout pour le tout en commençons notre course dans la montagne. Le début est très difficile, l’air froid me brûle la gorge et mes jambes sont lourdes. Tout à coup le ciel se dégage complètement, nous voyons le sommet et la fameuse montagne du destin. Je me sens motivée plus que jamais et puise dans mes réserves pour arriver jusqu’au bout. Quand la vue que j’attendais tellement de voir s’offre à moi, j’en ai presque les larmes aux yeux. Je suis fière d’avoir atteint le sommet et émue devant une telle beauté. Si j’ai un conseil à donner, regardez bien la météo afin de ne pas devoir escalader deux fois le mont Tongariro ! Mais il se doit de figurer dans vos visites incontournables en Nouvelle-Zélande !

Mentions honorables : 2 visites incontournables hors classement

Avant de dévoiler le numéro 1 je tiens à vous parler d’endroits moins connus mais qui méritent réellement d’être cités.

Le lac Marian (île du Sud)

visites incontournables lors d'un roadtrip en nouvelle-zélande

Situé dans les Fiordlands sur la route de Milford Sound le lac Marian est la récompense d’une randonnée de 3 heures sur un sentier plus ardu que la majorité de ceux de Nouvelle-Zélande. Le lac est entouré de montagnes enneigées sur lesquelles ruissellent des dizaines de fines cascades. Son eau est limpide, claire comme du cristal. Nous nous baignons quelques instants mais sommes saisis par la température glacée de l’eau.

Le Mont Sunday (île du Sud)

visites incontournables lors d'un roadtrip en nouvelle-zélande

Cette petite colline se trouve à 2h et demie de route au nord ouest de Christchurch plutôt méconnue même des Néo-zélandais eux-mêmes, elle a servi de décor au film du Seigneur des Anneaux où elle incarne la ville d’Edoras (les puristes reconnaîtront !). Bien que je n’aime pas du tout ces films, cet endroit a su me charmer. Le Mont Sunday est bien situé dans une vallée au milieu des hautes montagnes enneigées et des rivières.

Numéro 1 : Aoraki Mont Cook National Park (île du Sud)

Voilà la fin de mon classement des 5 visites incontournables en Nouvelle-Zélande, je m’apprête à vous dévoiler mon numéro un, l’endroit qui m’a laissée sans voix par sa beauté et sa singularité. Le Mont Cook est le mont le plus élevé du pays, il culmine à plus de 3700 mètres d’altitude. Rien que la route pour s’y rendre au bord du lac Pukaki est incroyable. On l’aperçoit de loin et on le voit se rapprocher à mesure que nous roulons. Quelques marches permettent de découvrir les endroits magiques de cette région. La première pour admirer le glacier Tasman et son magnifique lac. Il faut compter 30 minutes aller-retour pour s’y rendre. Je m’attendais à découvrir un lac entouré de montagnes mais quand je suis arrivée j’ai été saisie par ce que j’avais devant les yeux. Le lac a une couleur laiteuse d’un bleu/vert et, surtout, il est parsemé d’icebergs ! il est aussi possible de survoler la zone en hélicoptère ou en avion.

les visites incontournables en Nouvelle-Zélande : Aoraki Mont Cook National Park

La deuxième randonnée nous mène près du Mont Cook lui-même. Le sentier est beau ; lacs, rivières, montagnes enneigées et ponts suspendus au rendez-vous. Je suis arrivée de bon matin devant la fameuse montagne, seul un lac nous sépare du Mt Cook, dans lequel il se reflète parfaitement. Encore une fois un petit iceberg flotte à la surface. Nous avons eu également la chance de voir des keas de près, ces perroquets des montagnes ne vivent qu’en Nouvelle Zélande. Ce fût une expérience inoubliable !

Alors n’attendez-plus pour réserver vos billets, coup de cœur assuré !

Pour contacter Adèle : son emailson compte Instagram


Lire également :

Vous devriez aimer

1 commentaire

  • Répondre
    Aurélia - Tripinthecity
    17 mars 2018 at 11 h 32 min

    Merci Adèle pour ton article qui m’a donné plus envie encore de découvrir la Nouvelle Zélande ! Ce pays a l’air tellement incroyable, tellement unique !
    Et l’expérience du parapente doit être géniale dans un tel cadre, je prends note 🙂

  • Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!