Colombie

Bogota : capitale culturelle

bogota-taxi-graffiti

Capitale de la Colombie avec 8 millions d’habitants, Bogota est le stop presque obligatoire en provenance de France ! Située à 2.700 mètres d’altitude et entourée de montagnes (cordillère orientale), elle a l’avantage (ou le désavantage !) de proposer toute l’année le même climat : de 8 à 20°C, souvent avec un petit vent glacial et des nuages qui s’accrochent sur ses cimes l’après-midi.

Pas de coup de cœur pour nous pour cette ville qui s’étire du nord au sud, au gré de ses « autopistas » et dont l’architecture est douteuse… Néanmoins elle se compose de plusieurs quartiers aux atmosphères très différentes.

Quand vous atterrissez à Bogota, il faut patienter pour passer l’immigration. On se serait cru aux Etats-Unis ! 45 minutes de queue pour avoir enfin le coup de tampon et un « Bienvenidas a Colombia » ! La queue n’est pas finie, il faut ensuite prendre un taxi. Et on ne le dira que trop de fois : un taxi légal ! Le jaune, avec un « meter » (compteur), à prendre dans la file des taxis, comme on ferait à Paris. Mais le must reste d’avoir organisé en amont avec son hôtel (ou tout autre contact sur place) un transfert aéroport-hôtel qui vous coûtera à peine plus cher et vous tranquillisera à votre arrivée (compter 57.000 COP vs 35-40.000 COP en taxi pour aller à Chapinero ; si vous séjournez à la Candelaria, il vous faudra compter 30.000 COP).

Premières impressions : il fait froid et moche, il pleut, il y a des embouteillages et l’altitude nous donne le tournis et nous fatigue. N’en demandez pas trop à votre corps (sauf si vous êtes des montagnards !). C’est d’ailleurs l’une des 3 capitales les plus élevées du monde ! (Pour le reste de l’info basique, il y a le Lonely Planet 😉 )

bogota-vue-monserrate

Les quartiers sympas :

  • Zona Rosa :

En son sein, on y trouve la petite Zona-T qui est le quartier chic et trendy de Bogota. La Zona-T est piétonne, ce qui la rend agréable. Beaucoup de concept stores et de boutiques de luxe, le centre commercial Andino (le dernier étage sous la verrière est top pour aller déjeuner ou prendre un verre) et des bars qui se remplissent en fin de journée. Un conseil : si quelqu’un en civil se fait passer pour un policier, ne le croyez pas, passez votre chemin. Il y a beaucoup de touristes donc ça peut attirer l’oeil. Et souvenez-vous que les policiers sont toujours en uniforme en Colombie !

bogota-zona-rosa

Dans le centre commercial Retiro, se trouve le très branché restaurant de viande Andres Carne de Res. Nous y avons dîné en pleine semaine et le restaurant était très animé. Réservez à l’avance, les tables s’arrachent dès le jeudi soir et de nombreux concerts live ont lieu. Puis cela devient une discothèque, où les danseurs de rumba enflamment le dancefloor ! Il est situé sur plusieurs étages, portant chacun un nom « cielo », « infierno »… Evitez d’être trop proches des cuisines ouvertes pour ne pas sentir le barbecue ! La découverte de la carte vous prendra un gros quart d’heure, vous verrez pourquoi ! Prenez un cocktail « maison » ! Les plats sont copieux, partagez-les sans hésiter ! Le boeuf est leur spécialité : go for it ! Attention, le pourboire est un peu forcé : en plus des 10% de « propina » usuels, il est possible qu’on tarde énormément à vous rendre la monnaie restante… A noter : il y a une 2ème adresse, à Chia, au nord de Bogota. Plus d’informations sur leur site Internet.

bogota-andres-de-carnes

  • Chapinero :

C’est le quartier prisé des expatriés et des touristes. Vous y trouverez beaucoup d’hôtels. Situé au nord-est de la ville, il permet de rejoindre en moins d’un quart d’heure la Zona Rosa.

Nous pouvons vous recommander l’hôtel EXE BACATA 95, un hôtel de clientèle business à la décoration cosy et au petit déjeuner buffet fabuleux ! Sa piscine sur le toit (non chauffée !) vous offre de belles vues de la ville et ses reliefs. Enfin, la salle de sport est très utile, le personnel est agréable et parle très bien anglais.

Deux autres hôtels à Bogota : le W et le BOG.

bogota-vue-architecture-quartier-chapinero

bogota-chapinero-hotel-petit-dejeuner

  • Macarena :

Un quartier réputé pour ses galeries d’art contemporain et ses bars qui attirent une population plus âgée que le quartier étudiant de la Candelaria.

  • La Candelaria :

Ce quartier étudiant ne nous a pas beaucoup plu… C’est le quartier historique de Bogota mais nous l’avons trouvé sale, pas toujours très bien fréquenté et clairement pas notre type de population (beaucoup d’hostels, beaucoup de chiens plus ou moins errants, population très roots, limite punk).

Nous ne vous recommandons pas d’y séjourner mais allez-y en journée. Plusieurs activités sont possibles (musées, balades, street art…).

Pour information, l’hostel MASAYA est très propre, bien que bruyant la nuit, et vous permettra de faire des rencontres de voyageurs, si c’est votre objectif. Attendez-vous à y voir beaucoup de Français !

colombie-bogota-tag

  • Usaquen :

C’est LE quartier que nous avons le plus aimé. C’est un ancien village qui a été rattaché à Bogota. Il a gardé son âme, ses petites rues et sa grande place (au prorata qui nous a paru huuuuuge !). Ici, vous pourrez vous restaurer sans problème et pourrez tester à peu près toutes les cuisines du monde ! Notre recommandation va néanmoins vers le 80 Sillas : spécialités de poissons et fruits de mer, avec une touche italienne. Le lieu, dans une ancienne maison coloniale, vous séduira. Demandez à être placé dans le patio (il est couvert), qui est très lumineux et entouré de verdure.

2 autres suggestions : La Mar ou Abasto

bogota-restaurant-80-sillas

Les activités que l’on vous recommande :

  • Admirer la vue depuis le Cerro de Monserrate :

Le pic de Monserrate (3150 mètres) vous offre un point de vue fantastique sur toute la vallée de Bogota. Prenez le teleférico ou le funiculaire pour vous y rendre. 18000 COP Aller-retour / personne. Nous espérons que vous aurez la chance d’avoir une vue formidable, pour nous ce fut un peu différent, à en voir cette video 😉

  • Bogota Graffiti Tour :

2 fois par jour, à 10h00 et à 14h30. Il est gratuit sur simple réservation par Internet la veille et dure 2h30 en moyenne. Notre guide, Carlos, parle un anglais parfait et a partagé avec nous son amour du street art (des graffitis aux fresques murales), en le mêlant à de croustillantes anecdotes concernant la ville, la politique, la police, la corruption, etc. Le pourboire n’est pas obligatoire mais plus que conseillé et les participants laissent en moyenne 20.000 à 30.000 COP par personne. Cet argent ne va pas dans sa poche mais sert à financer des projets éducatifs et culturels. Site Internet

bogota-graffiti-tour

  • Museo del Oro :

Très belle collection d’or et de bijoux et qui permet de mieux comprendre les civilisations précolombiennes. Si le sujet vous passionne, prenez un guide. Coût de l’entrée : 3.000 COP. Site Internet

Pour info, évitez d’aller au musée le dimanche, surtout le dernier dimanche du mois, jour de gratuité pour les colombiens. Si vous voulez éviter une attente interminable. De plus, le prix est vraiment dérisoire.

  • Museo Botero :

Un autre « must » dans la ville, que nous n’avons pas eu le temps de faire, mais que beaucoup conseillent. Site Internet

Vous verrez que Bogota est l’endroit idéal si vous souhaitez faire une escapade culturelle. Cette capitale, à elle seule, compte plus de soixante musées. Prenez toutefois de quoi vous couvrir durant ce stop.

bogota-les-exploratrices

Vous devriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!