Cisjordanie Israel

Mes bonnes adresses à Jérusalem

découvrez mes bonnes adresses à Jérusalem

Jérusalem ! J’ai vraiment adoré y vivre trois mois. Je ne pensais pas pouvoir créer autant de liens et vivre une expérience si authentique dans une ville aussi touristique. Mais je me sens à Jérusalem ainsi que dans sa vieille ville vraiment comme à la maison. J’ai mes endroits préférés, mes commerçants favoris, bref une vraie petite vie dont je vous partage mes coups de cœur. Découvrez dans cet article mes bonnes adresses à Jérusalem !

Les visites incontournables à Jérusalem

La vieille ville

Bien sûr, la vieille ville est le joyau de Jérusalem. J’ai vraiment adoré son charme avec ses maisons en pierres, ses rues pavées en escalier ainsi que des ruelles qui abritent bien des mystères et des secrets ! Les quatre quartiers, musulman, juif, chrétien et arménien, ont chacun leur charme et une atmosphère propre. Toutes les rues sont plus dépaysantes les unes que les autres, et il est si agréable de voyager à travers l’histoire, les cultures et les époques rien qu’en se baladant.

L’église du Saint Sépulcre

Au cœur du quartier chrétien se trouve bien sûr l’église du Saint Sépulcre. Bel édifice en pierre toujours bondé ! On y trouve la pierre où « a priori » Jésus a été déposé mort avant d’être enterré ainsi que sa tombe « présumée ». Différentes branche du Christianisme se partagent le bâtiment et vous pouvez joindre différents services dans toutes les langues ! C’est vraiment une belle église, avec de très belles mosaïques murales, mais préparez-vous à attendre des heures si vous voulez entrer dans la tombe. Néanmoins, l’église ouvre aux alentours de 4h du matin, donc si vous êtes très motivés, allez-y tôt !

L’esplanade des mosquées

Bien qu’on ne puisse entrer dans les différentes mosquées, le lieu reste sublime. Le bleu et le doré de la mosquée du Dôme du rocher apparaissent comme un beau ciel bleu ensoleillé par tous les temps. Ne pas confondre avec Al Aqsa, qui est celle au dôme noir ! Il est bon de flâner dans le jardin qui les entoure et d’apprécier cette ambiance si paisible.  Il est préférable d’y aller tôt. J’y étais à 7h30 du matin et il n’y avait personne. Entrée interdite aux non-musulmans les vendredis et aux heures de prières, donc renseignez-vous avant !

Le mur des lamentations

Je me suis rendue de nombreuses fois au mur des lamentations mais j’ai toujours préféré y aller le vendredi, lors du début du Shabbat. L’atmosphère y est particulière ce jour-là. J’aimais y rester un temps pour m’imprégner de l’ambiance. Le grand mur, c’est pour la partie spectaculaire, mais quand j’étais à la recherche de plus d’intimité, je partais voir « le petit mur ». Et oui, les restes de l’enceinte de l’ancien temple traversent une partie de la vieille ville, et il y a un coin secret où certaines préfèrent se recueillir pour profiter de plus de calme et de sérénité. Plus intime, on peut véritablement entendre les chants de prières. C’est très beau, même émouvant.

Pour s’y rendre : prendre Sha’ar ha-Barzel Street (à l’angle du commissariat), petite ruelle où vous trouverez tout au bout comme un petit tunnel. Ce chemin aux allures de passage secret rajoute au charme de cet endroit.

Attention, pour accéder à l’esplanade des mosquées ainsi qu’au mur des lamentations, vous devez passer des portes de sécurité. Et pour tous les lieux saints, faites attention à votre tenue vestimentaire.

Mes bonnes adresses à Jérusalem pour faire du shopping

Après la partie culturelle, la partie shopping ! Entre tous les différents quartiers, vous ne saurez plus où donner de la tête : étoffes, bijoux, épices, pâtisseries et symboles religieux se mélangent en un merveilleux festival de couleurs et de saveurs…  Il est juste agréable de se perdre dans le souk.

Certaines boutiques ont des petits airs de musées tellement elles recèlent de trésors et voici mes coups de cœur :

La boutique de Rami ou la caverne d’Ali Baba

Au cœur de la vieille ville mais pourtant dans une rue toute calme éloignée de l’agitation générale, se trouve la boutique de Rami, où plutôt la caverne d’Ali Baba ! Ce collectionneur passionné propose dans sa boutique plein d’objets uniques, récents ou d’époque mais surtout de fabuleux bijoux qu’il fabrique sous vos yeux. Vous pouvez même passer des commandes. Je venais régulièrement le voir et je passais des heures à l’écouter raconter des histoires fabuleuses ou lire des poèmes, à m’émerveiller devant ses multiples collections (livres, pièces, trésors…) et à l’admirer fabriquer des bijoux. Un personnage haut en couleurs ! Il peut aussi vous faire découvrir la vieille ville. En un mot : écoutez, rêvez et suivez le guide !

Pour s’y rendre : Aqbet Sraya Street 42, Jérusalem (saluez-le pour moi si vous y passez !)

La galerie Levantine

Du côté du quartier chrétien, une Anglaise amoureuse de Jérusalem possède une sublime petite galerie ! Sa spécialité : l’art palestinien. Il ne s’agit ni d’un art politique, ni d’un art religieux, juste un art pour l’amour de créer et du beau. Vous y trouverez des tableaux, des posters, des photographies, des sculptures et de magnifiques calligraphies. Vous pouvez même passer commande pour quelque chose de plus personnel. Je vous conseille vivement d’y faire un tour et d’y prendre le thé pour admirer toutes ses merveilles ! Pour vous donner un avant-goût, consultez son site Internet.

Pour s’y rendre : 16 Christian Quarter Road, Jérusalem

Crédit photo : levantinegallery.com

Une boutique vieille de 300 ans

Si vous vous enfoncez dans les artères de la vieille et que vous bravez la foule, vous trouverez une épicerie vieille de 300 ans qui propose des épices, huiles et des thés pour résoudre tous vos problèmes de santé, dans la tête, dans le corps et même sous la couette !

Pour s’y rendre : plongez dans Khan El-Zeit Street, et la boutique se trouve un peu après la bifurcation pour l‘église du Saint Sépulcre, vous trouverez facilement !

Mes bonnes adresses à Jérusalem pour vous régaler

Il y a partout de petites boulangeries où je vous conseille de goûter les croissants à la cannelle ! Il y a également des stands de falafels et de chawarmas partout, parfait pour être rassasié pour la journée. Petit conseil tout de même : toujours demander les prix avant de commander, ça vous évitera de mauvaises surprises !

Pour les amateurs d’houmous, il n’y a pas mieux que Lina, dans le quartier chrétien. Si le restaurant ne paie pas de mine, il propose en revanche le meilleur houmous que je n’ai jamais mangé. Pour s’y rendre : Al Khanka Street, Jérusalem

Et pour une petite soif, allez prendre un jus de fruits frais à emporter chez Joseph. Ce grand gaillard vous fera un bon jus ainsi qu’une bonne rigolade ! Pour s’y rendre : tournez à l’angle de l’Austrian Hospice via Dolorosa vers Lion’s Gate.

Pour prendre un snack avec une vue panoramique sur la vielle ville, je vous conseille l’Austrian Hospice. Vous pouvez profiter d’un charmant jardin sur un rooftop où vous pouvez prendre le thé sur de jolies petites tables en mosaïques. Pour quelques shekels de plus, vous pouvez également monter tout en haut pour profiter d’un encore meilleur point de vue. Pour s’y rendre : Via Dolorosa Street 37, Jérusalem

Où dormir ?

J’ai séjourné plusieurs fois à l’auberge Ecce Homo. Si la connexion Internet n’est pas terrible en fonction des chambres, la terrasse nous fait vite oublier tous problèmes de wifi, et ça fait du bien de déconnecter !

Deux visites à faire en dehors de la vieille ville de Jérusalem

Le Mont des Oliviers

Après avoir visité la vieille ville de l’intérieur, on prend de la hauteur pour l’observer dans toute sa splendeur de l’extérieur ! Une petite grimpette sur le Mont des Oliviers offre une magnifique vue !

L’église Marie Madeleine

Un peu plus bas, dans un magnifique jardin verdoyant à flanc de colline, se trouve l’église russe Marie-Madeleine.  Vue imprenable sur l’Esplanade des Mosquées. Etant donné qu’on est plus bas et plus proche de la vieille ville, on voit mieux cette magnifique Mosquée Bleue. Les dômes dorés de l’église saluent le dôme doré de la mosquée et illuminent ensemble le ciel. Attention cependant, l’église n’est ouverte aux visiteurs que le mardi et le jeudi de 10h à 12h.

Sortir à Jérusalem Est

Jérusalem Est est aussi un endroit où vous pouvez sortir ! Les hipsters n’ont pas de frontières et on trouve une jeunesse fêtarde même en Cisjordanie. Peu importe la religion, les jeunes se mélangent et aiment moderniser leur culture. Essayez d’assister à des concerts ! Pour en trouver suivez ces pages :

Ne vous méprenez pas par leur nom, ce ne sont pas que des lieux pour les expats où nous sommes d’ailleurs à chaque fois en minorité ! J’aimais me rendre dans ces endroits pour lire la poésie de Mahmoud Darwish, boire un arabic coffee et faire de jolies rencontres. Mix de culture et de nationalités, tout ce que j’aime en voyage.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Jérusalem. Dans cette ville où la situation n’est pas toujours facile, la gentillesse et la bienveillance de sa population m’ont touchées. Je me sentais à l’aise et surtout bienvenue. Je me suis d’ailleurs plus sentie invitée que touriste. Et que c’était agréable de se promener dans la rue et d’être tous les matins chaleureusement saluée pour bien commencer la journée. C’est ainsi que je vois Jérusalem : chaleureuse, courageuse et tellement belle !


Lire également :

Vous devriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!