Cisjordanie

Voyager seule en Cisjordanie, c’est possible !

voyager seule en cisjordanie

La Cisjordanie est magnifique, un vrai mélange culturel, cette terre étant marquée par l’Histoire et la religion, mais aussi un mélange de paysages : montagnes, mers, désert. Une telle diversité dans un si petit espace c’est incroyable. C’est entre nature et ville, et entre traditions et modernité, que j’ai découvert cette magnifique région de la Palestine. Découvrez mon récit et mes conseils pour voyager seule en Cisjordanie de manière sereine.

Bethléem

voyager seule en cisjordanie

Noël à Bethléem

Bethléem, la ville de la nativité ! Eh bien, je n’ai pas particulièrement aimé, et ironiquement, je pense que c’était parce que j’y étais à Noël. Bien que la vieille ville soit très belle, il y aussi beaucoup trop de monde. Il y a autant de touristes, que de pèlerins, que de militaires, que de journalistes… ce qui ruine un peu l’esprit de Noël. Personnellement, j’ai trouvé que la messe de minuit dans l’église de la nativité ne vaut pas le coup. Mais si vous voulez tenter l’expérience, n’oubliez pas de réserver, les places sont limitées ! Et il y avait tellement de vent et de pluie que je n’ai même pas eu le courage de prendre de photos !

Le mur de Bethléem

Le mur de Bethléem a un petit air d’East Side gallery à Berlin. Si je lui souhaite le même destin que le mur de Berlin, je vous conseille tout de même d’y faire un tour. Banksy et d’autres artistes en ont fait une œuvre de street art digne de ce nom ! Engagé ou drôle, de nombreux graffitis sont faits avec beaucoup d’esprit et surtout de talent ! Des petites boutiques sympa tout le long (ce n’est pas très long).

voyager seule en cisjordanie

Mar Saba

Le monastère de Mar Saba vaut le détour. Les femmes ne sont pas autorisées à l’intérieur, alors on serre un peu les dents mais surtout on écarquille les yeux car ce sont les alentours qui valent la peine. Le paysage est à couper le souffle. Vue imprenable sur le désert de Judée. Au loin, on voit même la mer morte puis la Jordanie ! Un des plus beaux endroits où j’ai eu l’occasion d’aller !

Hébron

Hébron est une ville, soit qu’on ne connait pas, soit qui fait peur. Pourtant, elle vaut le détour ! Bien sûr, le tombeau des patriarches, lieu saint pour les trois religions monothéistes, est à visiter. Il est aujourd’hui divisé en deux, entre une mosquée et une synagogue.

Mais ce que j’ai préféré, c’est sa vieille ville. Encore une, me diriez-vous ! Mais non, je ne me lasserai jamais des souks et des marchés. Je trouve aussi que chacune des vieilles villes à travers la Cisjordanie a son ambiance. Etant moins touristique que celles de Jérusalem ou Bethléem par exemple, tout est moins cher et il y a moins de moins de monde. Mais surtout, tout est plus authentique ! Ce n’est pas un marché de souvenirs touristiques géant, c’est un vrai lieu de vie pour la population locale. J’ai eu le droit à un véritable spectacle de lancer de galette !

Animé et haut en couleur, vous trouverez au marché de succulentes pâtisseries, de très belles étoffes et autres vêtements traditionnels et de nombreux souvenirs à très bon marché (bien moins cher qu’à Jérusalem). Y aller en fin de matinée et début d’après-midi pour être sûr que tout soit ouvert. Attention également, de nombreux checkpoints se trouvent à l’intérieur même de la ville, ce qui peut vous valoir d’attendre une minute comme une heure…

Jéricho

Une des plus vieilles et des plus basses cités du monde, en-dessous du niveau de la mer ! Si la ville en elle-même ne présente pas grand intérêt, ce n’est pas le cas de ce qui se trouve autour !

Mont de la tentation

Ce serait la fameuse montagne où Jésus a été tenté par le Diable lors de ces 40 jours dans le désert. Vrai ou faux, quelle importance, car ce monastère grec construit à flanc de falaise est à couper le souffle ! Vous pouvez vous y rendre à pied (attention la pente est rude, je sais de quoi je parle !) ou en funiculaire (50 NIS. C’est tout de même ce que je conseille si vous vous y rendez en été). Pour l’anecdote, vous remarquez que cette photo a été prise sous la câble du téléphérique et que je montais donc à pied ! Les personnes qui m’ont vue de là-haut, m’ont félicitée une fois arrivée au sommet, et même invitée à déjeuner ! Donc ça en valait le coup !

Une fois au monastère, il y a une vue imprenable sur Jéricho et vous pouvez même voir la mer morte et la Jordanie au loin. Déjà éblouie par la vue, la structure du monastère est elle-même impressionnante : vous marcherez entre le monastère et la falaise ! La chapelle est toute mignonne et le moine présent pourra même vous prendre en photo avec THE Pierre où Jésus a réussi à ne pas succomber à la tentation.

Palais d’Hisham

On m’avait vendu du rêve à propos de ce palais mais j’ai été un peu déçue… Tout en ruines, ils ont tenté quelques reconstructions que j’ai trouvées assez maladroites et pas très bien réalisées. Cependant, certains vestiges du palais restent très beaux et vous pourrez y admirer une jolie mosaïque.

voyager seule en cisjordanie

Wadi Qelt et Monastère Saint Georges

Plusieurs possibilités pour profiter de la beauté de ce lieu : faire l’aller-retour en taxi, l’aller-retour à pied ou moitié-moitié. C’est cette dernière option que j’ai choisie. Je suis venue en taxi. Après un trajet à travers le désert, on arrive face à un véritable petite oasis. Le spectacle que cela offre est incroyable : palmiers, grottes et falaises ! Pour visiter le monastère, pensez à porter une jupe longue ou à nouer un foulard autour de votre taille.

Je n’étais pas très sûre du chemin du retour et le guide du routard conseillait de prendre un guide local, mais après avoir rencontré deux étudiants français dans une des chapelles du lieu, on a décidé de se perdre ensemble et de partir seuls ! On a bien fait, car il n’y a qu’un seul sentier, et il est tout balisé ! La balade est incroyable ! Si vous y aller en été, partez très tôt ou prévoyez beaucoup beaucoup d’eau !

Mer morte

Oui, ça flotte vraiment ! Bien que tous les accès des plus belles plages soient payants, je vous conseille cette petite dépense un peu extravagante ! Attention, il est interdit de se baigner après le coucher du soleil donc allez y tôt. Je n’ai pu qu’y rester 10 minutes (je voulais vraiment tester) mais au moins, je l’ai eu pour moi toute seule !

Petit détour chez les bédouins du Néguev

Je ne pouvais pas partir sans voir de dromadaires (que j’aime autant que les chameaux). Alors j’ai passé deux jours dans un village arabe de bédouins (mais du côté israélien). Khalil, le propriétaire du airbnb, a été adorable : nous avions notre propre maison mitoyenne à la sienne ce qui nous garantissait notre indépendance, mais nous mangions avec lui et sa famille, ce qui était très convivial. Le matin, on a visité le village où on nous a invité pour le café et voir comment ils font leur pain : après avoir chauffé des pierres, ils mettent la pâte par-dessus, et hop en 10 minutes c’est prêt !

On a ensuite passé le reste de la journée à marcher dans la vallée. On a vu des bergers surveiller les troupeaux de chèvres ainsi que des gazelles galoper au loin ! Pendant que ma co-voyageuse du séjour se prélassait sous le soleil (oui, là-bas en février il fait beau ET chaud !), j’ai passé du temps à escalader chaque colline où il y avait des dromadaires.

Nous n’étions pas dans le vrai désert mais assez proche de la grande ville de Beer Sheva. C’était idéal juste pour se reposer et vivre comme les bédouins à présent sédentarisés.

Conseils en plus pour voyager seule en Cisjordanie

Voyager seule en Cisjordanie, c’est possible. J’ai uniquement voyagé en bus et je n’ai eu aucun problème. J’ai même fait une fois du stop à Jéricho sans soucis. Mon conseil est de faire attention à sa tenue vestimentaire et se présenter comme mariée histoire d’éviter des désagréments inutiles. Je n’ai eu que de très belles rencontres. J’ai voyagé dans pas mal de régions du globe, mais j’ai trouvé la population de Cisjordanie la plus sympa que j’ai eu l’occasion de rencontrer ! On vous salue chaleureusement, on vous offre des tasses de thé ou de café à tous les coins de rue sans rien attendre en retour. C’est juste pour le plaisir de vous accueillir dans leur pays et de vous faire passer un bon moment. Ça change des gens qui font la gueule et des cafés parisiens à 3 € !

Si je n’y ai fait que de courtes escales, il y a d’autres endroits qui méritent d’être mentionnés :

  • Je suis allée à Ramallah pour faire un hammam (que je vous recommande vivement). Je n’ai eu que le temps de fumer une chicha et de faire ça, mais je vous conseille aussi d’aller voir le musée d’Arafat qui vaut apparemment vraiment le détour. C’est aussi une ville idéale pour sortir et faire la fête ! L’auberge Area D juste devant la station de bus est très cool, très conviviale et a une très belle vue !
  • Si vous êtes amateurs des souks et des vieilles villes, allez à Naplouse ! Même si j’ai adoré Jérusalem, les vieilles villes dans le reste de la Cisjordanie sont moins touristiques et les boutiques moins chères !

J’ai passé 3 mois en Cisjordanie et je n’ai qu’un conseil : allez-y ! C’est tout à fait sûr et surtout c’est sublime. L’hospitalité orientale n’a vraiment son pareil nulle part, si chaleureuse ! Les rencontres que ce soient des locaux ou des voyageurs sont très faciles et je me suis vite sentie à l’aise. Bien que la situation politique soit difficile, et je conçois que cela puisse faire peur, ne vous arrêtez pas à ça et allez de ce côté-là aussi ! Ça a été un de mes plus beaux voyages qui me laisse encore rêveuse.

voyager seule en cisjordanie


Lire également :

Vous devriez aimer

2 Commentaire

  • Répondre
    Clothilde
    19 avril 2018 at 14 h 22 min

    euh juste WAOUHHH ça semble canon !! merci de nous faire découvrir des destinations « inhabituelles » 🙂 j’en rêve maintenant 🙂

    • Répondre
      Fanny
      19 avril 2018 at 14 h 35 min

      Haha génial ! Je t’avoue qu’en intégrant l’article de Charlotte dans le WordPress ça m’a fait ça !! La « to travel list » se rallonge !

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!