Colombie

Carthagène des Indes : ville colombienne aux mille couleurs

quartier coloré de carthagène

Carthagène… Nous en rêvions ! Cette ville aux mille facettes, créée au 16ème siècle, est métissée et colorée. Reconnue comme patrimoine de l’Unesco, les rues de Carthagène vous envoûteront littéralement. Tout se fait à pied au sein des remparts. Nous avons adoré ses rues animées, toutes ses façades colorées, son artisanat, ses bars animés, ses maisons coloniales et leurs grands balcons en bois…

Carthagène, ville aux mille facettes

La vieille ville de Carthagène

Voici une ville qui attire et qui est donc très touristique.  Les rues grouillent d’étrangers, un peu moins aux heures chaudes. Il faut le dire, à Carthagène il fait excessivement chaud et humide. Vous vous précipiterez sans doute dans les magasins pour profiter un peu de leur climatisation. Adieu le brushing lisse sur la côte Caraïbe !

Le soir, Carthagène s’anime et s’habille de paillettes et de lumières. Vous pourrez y faire la fête jusqu’à l’aube, sans vous en rendre compte. Les soirées y sont agréables et les Colombiens comme les étrangers s’amusent dans une ambiance bon enfant. Le week-end, Carthagène se remplit à craquer ! Alors pensez à réserver vos tables dans les restaurants car tout est pris d’assaut.

Le quartier Getsemani de Carthagène

Nous avons eu un gros coup de coeur pour ce fabuleux quartier. Plus authentique et plus proche de la vie de ses habitants. Les façades y sont colorées et si vous aimez le street art, comme nous, vous serez servis ! Les « murals » sont de toute beauté !

Où manger / sortir à Carthagène ?

Restaurant AGUA DE MAR : spécialité de tapas et de cocktails à base de gin. Les tapas sont excellentes, nous avons pris une salade d’asperges et d’avocat et des langoustines à la coco. Niveau de prix élevé. N’y allez pas si vous avez très faim 🙂

Restaurant CANDÉ : restaurant de cuisine caribéenne avec des shows chaque soir (nous c’était démonstration de danses colombiennes mais ça peut être aussi musique live). Nous avons partagé un trio de ceviches : ceviche de poisson, cocktail de crevettes et cocktail de fruits de mer à la sauce rouge en sirotant un cocktail, puis nous avons commandé une langouste à la sauce coco et aux tomates fraîches accompagnée de riz coco. Excellent ! Comptez 114.000 COP la langouste.

Restaurant MARIA : restaurant de cuisine espagnole qui propose 2 services (19h30 et 21h45). Réservation obligatoire et soyez à l’heure ! Le décor est magnifique et les ananas étaient à l’honneur !

Restaurant LA PERLA : cuisine péruvienne avec spécialité de ceviches en tous genres !

Restaurant CREPES AND WAFFLES : on vous recommande celui de la Carrera 4 qui a un rooftop ouvert à partir de 18h. Il s’appelle « Crepes and Waflles San Pedro ».

CAFE DEL MAR : pour observer le plus beau coucher de soleil de la ville. Attention, dans la demi-heure qui précède le sunset, la terrasse se remplit et les meilleures tables sont prises. Vous pouvez faire comme nous, vous déplacer de quelques mètres le long des remparts ! Pas de boisson mais la même vue !

Bar EL BALCON : sympa, pour avoir une jolie vue sur la Plaza San Diego. Attendez-vous à y voir beaucoup de Français.

Bar DONDE FIDEL : pour écouter de la salsa (et boire des bières) à l’angle de la Plaza de los Coches.

Club EL MIRADOR : situé en rooftop et surplombant la Plaza de los Coches, on y joue de la musique latine, reggaeton, azonto, salsa, tubes colombiens…

Nos hébergements à Carthagène

Nous avons eu vraiment beaucoup de mal à nous décider et à choisir. L’offre hôtellière est tellement importante que tous les hôtels vous paraissent sympas. Du coup, nous avons changé 3 fois d’hôtel sur 4 nuits, oui oui oui ! Voici ceux que nous avons testé :

1. Hotel CASA DEL CABRERO : une ancienne maison décorée avec goût (qui pourrait néanmoins être améliorée au niveau des chambres et des abords de la piscine dans le jardin). Très bons tarifs. Situé à 10 min à pied du Centro Historico (ou 7.000 COP en taxi). Les petits déjeuners sont préparés par la cuisinière chaque matin et sont excellents (jus d’orange frais, muesli yaourt et fruits frais, oeufs, toast, boisson chaude). La maison est surveillée en permanence par 2 chiens de garde qui nous ont bien fait peur par leur corpulence !

2. Hotel LM : Magnifique ! Notre coup de coeur ! Un havre de paix en plein Centro Historico. Piscine (assez petite) / jacuzzi sur le toit terrasse. Musique lounge, cocktails. Salle de massage en plein air. Le déjeuner qui nous a été offert était excellent : carpaccio de poulpe aux olives vertes et à l’huile d’olive ;robalo à la plancha, patacones et salade verte, tomates cerise et asperges ; tarte à la noix de coco ; jus de fruit de la passion ; eau et café. Quant au petit déjeuner, il comprend une partie buffet (fruits, petits pains, gâteaux) et une partie servie : jus de fruit, boisson chaude, oeufs ou arepas con huevos y carne.

3. Hotel SANTO TORIBIO : les chambres sont sympas et le petit déjeuner est très bien (servi à table) mais par contre la « piscine » est au rez-de-chaussée donc devant toutes les allers et venues et est toute petite et au 4ème étage (sur le toit), il y a un pseudo jacuzzi mais vraiment pas terrible.

Depuis Carthagène, une excursion à la journée sur Playa Blanca

Les excursions sur les îles du Rosario n’étant possible qu’en gros circuit organisé et sans possibilité de s’arrêter sur une autre île qu’Isla Grande (elles sont toutes privées…), nous avons opté pour la presqu’île de Baru et la plage de sable blanc Playa Blanca.

Nous avons pris un taxi pour le Mercado Barduzo (7.000 COP), en moins de 15 minutes depuis le centre. C’est un marché local où nous vous recommandons d’être très prudent avec vos affaires. Âmes sensibles également s’abstenir : odeurs, détritus, c’est tout sauf pittoresque, mais c’est la vraie vie. Demandez au chauffeur de vous déposer là où les lanchas (bateaux) partent pour Playa Blanca.

Le tarif de la traversée est de 25.000 COP (non négociable). Avec notre dégaine de touristes, on nous demandait 30.000 mais nous avons fait baisser à 25. Le problème est que les lanchas ne partent que quand elles sont remplies à bloc ! Nous sommes montées sur la lancha à 7h50 et avons pris le large à 10h15.. Le temps d’attente est looooooong mais au moins vous participez au quotidien des Colombiens. Nous étions entourées de sacs de patates, pastèques, bonbonnes d’eau, etc.

La traversée dure 45 minutes pour rejoindre Playa Blanca, qui est une grande plage de sable blanc, avec des paillotes, la possibilité de dormir dans un cabanon ou un hamac, etc. Il n’y a pas de port ou de débarcadère : on saute dans la mer et on kiffe !

Louez des transats avec parasol, si vous souhaitez avoir un peu d’ombre (nous avons négocié le prix de 20.000 COP les 2 transats pour 4 h) et si vous avez la possibilité, nous vous recommandons vivement d’y dormir ! Nous n’avons pas pu le faire et nous regrettons ! Commandez un poisson frais grillé, avec des patacones et de la salade pour 30.000 COP.

Pour rentrer, trouvez une autre lancha de « touristes » (celles qui vous font faire un tour organisé des îles) pour rejoindre Carthagène, à partir de 13h30 (dernier départ à 15h30 ; le nombre de places à bord étant limité : ANTICIPEZ !). Vous paierez 20.000 COP par personne. Certaines lanchas ne rentrent pas directement à Carthagène et passent par le Castillo San Fernando sur l’île Bocachica qui est extrêmement pauvre… La visite des ruines du château ne présente aucun intérêt et on se sentait tellement mal à l’aise; bref, à éviter !

Depuis / Vers Carthagène ?

Trajet centre historique – aéroport : moins de 15 minutes et compter environ 15.000 COP. Au terminal de bus, les tarifs vers les différentes zones de la ville sont écrits sur un panneau d’affichage. Pour le centre, c’est 22.500 COP.

Si vous voulez ramener des souvenirs de Carthagène : les « mochilas » (sacs hipsters à porter en bandoulière), les répliques des bijoux du musée de l’or, les chapeaux type Panama, les hamacs, l’arequipe (crème de lait)…

A savoir : les façades de Carthagène sont belles mais moins bien entretenues qu’à Guatapé par exemple. Du coup, vous risquez d’être « un peu » déçus si vous faites Guatapé avant.

Lire également :

 

Vous devriez aimer

2 Commentaire

  • Répondre
    Thomas
    3 septembre 2017 at 1 h 57 min

    Hotel a 700 000 pesos la nuit, vos articles sont soit subventionnés soit pour faire le buzz…
    Qu en est il de vos échanges avec les gens du pays, les vrais, ceux qui ne peuvent accéder aux palaces dans lesquels vous descendez ?

    • Répondre
      Fanny
      4 septembre 2017 at 23 h 49 min

      Bonjour Thomas ! Nos articles ne sont pas subventionnés, le blog est une passion à côté de nos activités professionnelles respectives donc nous avons choisi à Carthagène de se faire plaisir et s’offrir une nuit dans un superbe hôtel. Chacun sa manière de voyager mais ne t’inquiètes pas pour nous, nous avons rencontré énormément de Colombiens 🙂

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!