Cote d'Ivoire

Quoi faire en Cote d’Ivoire : les incontournables

quoi-faire-en-cote-d'ivoire-assinie-plage

La Côte d’Ivoire, ce pays de l’Afrique de l’Ouest, a quelque chose de magique et d’enchanteur ! Cependant ce n’est pas une destination qui est sur toutes les travel list et c’est bien dommage ! Je vais donc vous montrer que l’Afrique et particulièrement ici, la Côte d’Ivoire, ont énormément à offrir. Quoi faire en Cote d’Ivoire ? Quoi voir ? Voici les incontournables de ce pays qui saura vous surprendre. Plus aucun doute, voici une nouvelle destination à inscrire sur votre liste de voyages.

carte-cote-d'ivoire

Quoi faire en Cote d’Ivoire ?

Les attraits de ce pays sont nombreux. La Côte d’Ivoire va vous étonner par la beauté de ses sites naturels et préservés. Et bien oui, c’est ça aussi l’avantage d’un pays qui n’est pas envahi par le tourisme. Alors chers voyageurs, vous qui cherchez absolument les endroits les moins touristiques dans les pays les plus visités (gros challenge !), pourquoi ne pas explorer la Côte d’Ivoire ? Entre tourisme urbain (Abidjan, Yamoussoukro), balnéaire (Grand Bassam, Assinie) et nature (la région de Man et les parcs nationaux), vous trouverez tout ce qu’il faut pour passer de belles vacances. Faisons donc le tour des incontournables !

Abidjan, la ville de tous les possibles

Nommée aussi Babi, Abidjan est présentée par les ivoiriens comme « le plus doux au monde » ! Ce qui signifie la meilleure ville du monde. Abidjan est une ville marquante. Elle a ce quelque chose que l’on a du mal expliquer. Il faut venir pour le vivre !!

Alors certes, esthétiquement parlant, la capitale économique ne montre aucune harmonie. Abidjan fourmille, bourdonne, se construit de partout, parfois avec une architecture assez improbable. De plus, avec ses nombreux quartiers, Abidjan est immense et continue de se développer. Surnommée le « NYC de l’Afrique », avec son dynamisme, elle n’a clairement rien à envier aux grandes villes occidentales. Et à sa façon, elle sait aussi bien vous charmer, que New York sait le faire.

Cosmopolite, Abidjan rayonne grâce à sa diversité culturelle et économique. Si vous aimez également faire la fête, vous êtes au bon endroit ! Les abidjanais sont hospitaliers et font preuve d’une joie de vivre sans faille. Ils savent s’enjailler (= s’amuser), comme ils disent. Les français devraient d’ailleurs prendre quelques cours là bas, ça nous ferait du bien !

Plus d’informations sur Abidjan, cette ville envoutante.

Yamoussoukro et sa basilique

Depuis Abidjan, il faut 2 heures en voiture pour rejoindre Yamoussoukro. La route est neuve et donc très bonne. Des bus s’y rendent régulièrement. La capitale politique n’a strictement rien à voir avec Abidjan. Yamoussoukro est le village d’origine de Félix Houphouët-Boigny, l’ancien président, père de l’indépendance ivoirienne, qui en a fait la capitale officielle en 1983. Je vous conseille d’y visiter l’immense basilique Notre Dame de la Paix. Construite en 3 ans jour et nuit non-stop, c’est la basilique la plus haute et la plus grande du monde (7 hectares de marbre, 8000m2 de vitraux, 7000 places assises et 150000 sur l’esplanade, des ascenseurs dans ses colonnes, de l’air conditionné dans ses sièges, etc…). Aujourd’hui elle est entretenue par le Vatican. Une basilique qui vous en mettra plein les yeux.

Couvrez vos jambes (pour information, je me suis permise d’enlever le pagne qui couvrait les miennes pour la photo). Avec votre ticket d’entrée, vous aurez droit à une visite guidée de la basilique, ce qui vous fera découvrir au mieux cet impressionnant bâtiment. Tarif d’entrée : 2000 francs CFA pour les non-nationaux.

Deuxième endroit à découvrir à Yamoussoukro : le lac aux caymans, aux abords du village présidentiel. Pour l’histoire, les caymans ont dévoré celui qui les nourrissait, depuis ils se mangent entre eux et ont parfois aussi dévoré des touristes peu vigilants… Alors attention à vous, ne vous approchez pas. Les photos et videos sont aujourd’hui interdites, ainsi que la balade, les militaires à l’entrée de la propriété présidentielle vous rappelleront à l’ordre.

Où dormir ? Où manger à Yamoussoukro ?

Un jour suffit à Yamoussoukro, donc pour y rester une nuit ou deux, vous avez l’hôtel Président. Puis pour vous restaurer, optez pour les maquis aux bords des différents lacs (sans les caymans). Tous proposent une cuisine ivoirienne très bonne. J’ai testé le maquis bâche bleue et c’était très bon (3000 francs CFA environ le repas + boisson par personne).

Les stations balnéaires ivoiriennes

A l’est d’Abidjan, en bord d’ocean, retrouvez les deux principales stations balnéaires, prisées par les ivoiriens les week-ends : Grand Bassam et Assinie.

Grand Bassam

Première capitale de la Côte d’ivoire, Grand Bassam était un véritable poumon économique. Aujourd’hui elle a gardé des traces de ce passé colonial. Cette ville est extraordinaire, il s’y dégage une atmosphère particulière entre cet arrêt dans le temps et le modernisme, le dynamisme de la station balnéaire et le calme au bord de l’océan. Rendez-vous au Musée du costume, demandez Ange Martial, un très bon guide qui vous fera découvrir le musée, vous expliquera l’histoire de la ville et vous emmènera explorer le quartier de France, un quartier à l’urbanisme colonial. Tarif 1000 francs CFA pour les non-nationaux. Puis vous pourrez déjeuner à la Taverne Bassamoise et profiter de sa piscine et de la plage durant un après-midi.

Sur ces maisons coloniales abandonnées, une artiste a décidé d’y afficher un peu partout les portraits des habitants de Grand Bassam, dans le but de montrer que malgré ces grandes bâtisses délaissées, le quartier vit.

Assinie : LA station balnéaire tendance

Station balnéaire de plus en plus prisée par les ivoiriens, Assinie est the place to be. Un peu comme un Saint Tropez ivoirien, elle attire la jet-set abidjanaise où les maisons des hommes d’affaires côtoient celles des dirigeants politiques ivoiriens, ainsi que les hôtels et lodges tendances. Ce village de pêcheurs, loin de l’agitation d’Abidjan (1h30 en voiture), offre un joli cadre, assez particulier. En effet, Assinie, « coincée » entre la lagune et l’océan, est un vrai havre de paix. Il faut traverser la lagune en bateau pour atteindre une petite presqu’île, large d’un peu plus de 100 mètres, afin d’atteindre l’océan.

Vous trouverez bon nombre de prestations hôtelières sur la route en direction d’Assinie. De mon côté, j’ai dormi au Coucoué Lodge. Mais vous pouvez aussi opter pour Akwa Beach, Mammy Wata, les Chalets Dime, etc…

Mais Assinie, ce n’est pas que la pause plage. Rendez-vous à La Passe, au bout de la route, pour vous rendre là où la lagune et l’océan se rejoignent. Une fois arrivé à La Passe, vous prendrez une pirogue avec un guide touristique qui vous emmènera découvrir le coin. Passage parmi les villages des pêcheurs, exploration des mangroves, marche digestive jusqu’à l’océan. Vous aurez de quoi faire. Demandez Frédéric à La Passe, très bon guide touristique.

Un paysage verdoyant : la région de Man

La ville de Man, à l’ouest de la Cote d’Ivoire, est surnommée « la ville aux 18 montagnes » car entourée d’une chaine de montagnes. La région est fabuleuse avec une nature luxuriante et verdoyante. Les randonnées sont nombreuses. La ville de Man est un bon point de départ pour explorer la région. A quelques kilomètres, vous trouverez les cascades. Allez-y et demandez Gilbert, un guide touristique qui connait bien la région.

Si vous souhaitez vous rendre aux ponts de liane, sachez qu’ils se trouvent à Lieupleu, dans la région de Danané, à 100kms au Nord Ouest de la ville de Man. C’est donc loin, la route est mauvaise, prévoyez un 4×4 et partez tôt ! Pour vous rendre à Danané, vous en aurez pour 80kms, puis vous devez vous rendre encore à 23kms en direction du village de Bunta. Lieupleu se trouve à gauche à un mini carrefour, juste après le village de Bunta. Une fois au village, vous payerez 2000 francs CFA par personne pour vous rendre au pont suspendu. Un autre pont se trouve aussi juste quelques kms avant Lieupleu. Depuis Man il vous faudra au moins 3 heures pour y arriver.

A savoir : il est actuellement impraticable, donc on ne peut pas monter dessus (dommage !), mais ils auraient prévu de le rénover.

Dans la région de Man, vous avez aussi la forêt sacrée des singes, l’ascension de la dent de Man et l’ascension du mont Tonkoui. Restez donc 2-3 jours pour pouvoir tout faire. Le guide touristique peut vous accompagner pour toutes vos activités.

Où dormir ? Où se restaurer ?

Vous pouvez dormir à l’hôtel les cascades sur les hauteurs de Man, vous y mangerez aussi très bien pour diner. L’hôtel est propre, correct et calme. Et vous pourrez profiter de la piscine en fin de journée, après vos ascensions.

Et si vous restez plus longtemps en Côte d’Ivoire ?

Vous savez maintenant quoi faire en Cote d’Ivoire. Bien sur d’autres endroits fabuleux sont aussi à découvrir, mais je ne peux rentrer dans le détail car je n’ai pas eu l’occasion de les explorer (une prochaine fois !) : Jacqueville, San Pedro, Sassandra, le parc national de la Comoé ou encore Grand-Béréby.

Je vous invite à utiliser la plateforme tripinafrica. Hôtels, restaurants et activités, la plateforme vous donnera aussi des informations complémentaires sur quoi faire en Cote d’Ivoire.

Un séjour unique !

Je tiens à remercier les personnes qui ont participé à rendre ce séjour unique. Alors, un immense MERCI à :

  • Ivy, du blog journal d’un pigeon voyageur, pour ton aide précieuse durant tout mon séjour. Tu as été mon guide à distance. Merci !
  • Audrey R., pour tes bons plans et pour la découverte des dollars ivoiriens, merci ! 😉
  • Yacoub & Marilyne, pour les belles découvertes et échanges réalisés ensemble, merci !
  • Et bien sur et surtout la famille Ouga et la famille Dji, ainsi que M. Irié, pour votre hospitalité et gentillesse ! Merci pour ces merveilleux moments partagés en votre compagnie. L’ambiance chaleureuse et la sympathie que vous avez témoignés m’ont été droit au coeur !

 

Lire également :

Vous devriez aimer

5 Commentaire

  • Répondre
    Muriel
    29 juin 2017 at 7 h 42 min

    Bravo pour l’article.

  • Répondre
    Afrofoodie
    28 février 2017 at 9 h 45 min

    Super article qui me donne envie de découvrir certains endroits de mon pays que je ne connais pas 🙂 J’ai hâte de vous rencontrer et qu’on aille explorer ensemble pourquoi pas 😀

    • Répondre
      Ornella
      28 février 2017 at 22 h 30 min

      Ah oui avec grand plaisir !!! 🙂 Merci pour ton commentaire 😉

  • Répondre
    Marlène
    27 février 2017 at 10 h 37 min

    Un bel article qui m’a donné envie de découvrir ce joli pays d’Afrique de l’ouest. J’irai bien pour y rencontrer des sapeurs et aussi m’acheter pleins de tissus wax 😉 la prochaine fois je me mets dans ta valise (je ne prends pas tant de places que cela). A bientôt 🙂

    • Répondre
      Ornella
      27 février 2017 at 11 h 15 min

      Merci 🙂 !!! Avec plaisir Marlène 😉

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!