Au quotidien Autour du Monde Réaliser ses rêves Voyager en Famille

Vanlife : (presque) tout savoir avant de se lancer

roadtrip vanlife savoie

Vanlife : fait d’habiter ou vivre solo, en couple, entre amis ou en famille, un temps
indéterminé dans un véhicule aménagé !

Van, fourgon ou camping-car : comment choisir ?

Budget

Clairement, ce sera le point de départ et celui qui va (presque) déterminer quel véhicule vous allez pouvoir acheter : neuf ou d’occasion, van/fourgon/CC ou utilitaire à aménager soi-même…
Ceci dit, ne croyez pas qu’un camping-car, de par sa taille et parce qu’il est neuf sera forcément plus cher, ce n’est pas toujours le cas. Si vous avez déjà regardé un peu les prix, vous aurez forcément constaté une explosion des prix de l’occasion !
Le prix varie aussi selon les équipements à bord, les options et les caractéristiques du véhicule (comme une voiture quoi !).

Déjà aménagé ou à aménager soi-même ?

Il y a plusieurs avantages à vouloir aménager soi-même un utilitaire :
– le choix du véhicule
– l’agencement
– les matériaux
– les équipements à bord
– le coût…

Il y a aussi plusieurs possibilités si vous souhaitez l’aménager :

L’aménager soi-même de A à Z
Avantage : aménager un utilitaire d’occasion permet de faire des économies mais faites bien vos calculs avant.
Exemple : Un toit relevable (qu’on peut faire ajouter) = à partir de 5 000€
Homologation VASP = comptez au minimum 500€ (ça peut aller jusqu’à plus de 1 000€) – Cet article est très bien fait, je vous invite à le lire.
Inconvénients : pensez que ça peut être très technique et que cela nécessite quelques compétences spécifiques si vous voulez faire ça bien. Ça prend aussi énormément de temps !
Si vous souhaitez l’homologation VASP, il faudra encore plus être rigoureux car ça peut être un casse-tête.

Faire appel à un aménageur professionnel
Avantage : il aménagera votre véhicule selon vos envies, vos besoins et votre budget. Mais, dans tous les cas, il devra respecter la législation et certaines contraintes techniques.

La vanlife : pourquoi et pour quoi faire ?

La deuxième question à se poser c’est : pourquoi je veux acheter un véhicule aménagé et pour quoi faire ?
Pour quelques week-ends, pour quelques mois de voyage ou carrément pour y vivre une partie du temps ? Pour s’en servir uniquement pour les voyages ou pour rouler quotidiennement ? Pensez aussi que c’est une sacrée organisation, voire un joyeux bordel à l’intérieur !
Selon les réponses, on n’optera pas pour le même véhicule.

Confort

– Les vans sont compacts (longueur/hauteur) et passe-partout (attention : beaucoup de villes mettent des barrières à 1.80 m pour que même les vans ne puissent plus se garer). Ils sont très bien équipés et l’espace optimisé (kitchenette/frigo/ couchage…) et parfois équipés d’une douchette extérieure mais ne sont pas équipés de toilettes. Certains ont le toit relevable permettant de pouvoir tenir debout une fois déplié et offrant 2 couchages de plus au véhicule !

– Les fourgons sont le bon compromis entre le van et le camping-car. Plus ou moins longs (à partir de 5.40 m) mais plus hauts que les vans. Ils sont tout équipés (douche/ toilettes/ frigo/ cuisine/ couchage…) dans un espace restreint mais plus grand que celui d’un van. On tient debout et c’est parfois un point non négligeable. Les fourgons peuvent eux aussi avoir un toit relevable.

– Les camping-cars eux sont plus longs et plus hauts et sont moins passe-partout (routes étroites et de montagne par exemple). Ils n’ont rien à envier à un petit appartement au niveau confort, espace et équipement !

A vous de voir ce dont vous avez envie et besoin.

Pour qui ?

Qu’on soit seul, en couple ou en famille on ne choisira pas la même chose, que ce soit au niveau espace, gabarit ou confort. On n’a pas forcément les mêmes envies à 20 ans qu’à 60 ans, ou les mêmes besoins en couple qu’en famille.
Il faudra aussi bien vérifier le nombre de places sur la carte grise. Ça parait logique mais il est bon de le rappeler. Sachez aussi que le nombre de couchages peut être différent du nombre de places carte grise. Mystère

Homologation VASP ou non ?

VASP : Véhicules Automoteur Spécialisés
La catégorie VASP regroupe entre autres les ambulances, les camping-cars, les caravanes, les remorques, les tracteurs et autre remorques agricoles et même les limousines.

Pourquoi faire ?
L’homologation sera utile lors de la revente du véhicule. Un véhicule aménagé non homologué VASP est plus difficile à vendre et il est d’ailleurs normalement interdit de revendre un véhicule modifié/aménagé non homologué !

Comment faire une demande d’homologation ?
Pour faire une demande d’homologation VASP, vous devez obtenir un certificat de conformité VHL (véhicule habitable de loisir) auprès d’un organisme spécialisé comme Veritas ou Qualigaz.

Et est-ce qu’on doit forcément faire homologuer VASP son véhicule ? Ça dépend…
Un article très intéressant de Vanlifemag sur le sujet pourra vous aider.

Faire la liste de ce que l’on veut (ou pas !), les +, les – pour chaque type de véhicule

Posez votre projet sur un bout de papier.
Laissez-le reposer et mûrir un petit moment.
Revenez-y quelque temps après.
Vous verrez que vous y verrez plus clair !

Vanlife : mon retour d’expérience

Nous avons déjà testé la vanlife et voyagé en couple en van en Nouvelle-Zélande pendant 4 mois. Un Toyota Hiace aménagé sommairement avec un lit, 2 cooking-gaz et quelques ustensiles pour cuisiner ! Mais finalement on n’avait pas besoin de plus ! C’est un des meilleurs voyage de notre vie.

On a ensuite voyagé avec un Volkswagen California, van *** (si on compare avec notre petit Toyota Hiace de NZ) avec notre fille qui avait à l’époque 8 mois. J’avais d’ailleurs rédigé un article sur nos 3 semaines sur les routes de France. C’était son premier roadtrip. C’était une sacrée organisation mais ça valait le coup et c’est vraiment ce qu’on aime !

Et maintenant, on voyage en fourgon **** (le Dreamer D43 up) en famille, à 4 ! Pour l’anecdote, on était à deux doigts d’acheter un VW California et il nous est passé sous le nez au dernier moment… Ce n’était pas un hasard. On a revu nos envies / nos besoins. Notre cœur de baroudeurs aurait opté pour un VW mais notre raison nous a décidé à acheter ce fourgon après de long mois de réflexion. Et on ne regrette absolument pas. C’est un bon compromis entre un van et un camping-car avec de l’espace pour chacun, un minimum de confort tout en restant assez passe-partout malgré tout.

Les applications utiles pour voyager

Chacun aura ses applications favorites pour partir en roadtrip et selon ses besoins mais voici les nôtres :

– La plus complète pour dénicher un nightspot : Park4night
Cette application permet de trouver des coins sympas (gratuits/ campings/airs de camping-car/pleine nature…) pour dormir avec votre véhicule, en France et en Europe. Il y aussi les services tels que laverie et point d’eau !

– Le Airbnb des campeurs : Homecamper
Elle permet de réserver le terrain d’un particulier partout dans le monde, idéal pour rencontrer des locaux et échanger avec eux. Pour le moment nous n’avons pas encore testé car nous n’avons jamais trouvé quelque chose qui nous intéressait !!!

– Pour voyager et consommer local : France Passion (30€/an)
France passion est une communauté qui regroupe plus de 2 000 vignerons, fermiers, agriculteurs… passionnés qui vous accueillent chez eux gratuitement lors de vos étapes. Une façon de rencontrer des locaux et découvrir nos régions autrement. En contre-partie, l’idée est de jouer le jeu et d’acheter leur produit (sans obligation) !

– Si vous avez un toit relevable (comme nous !) et souhaitez anticiper le vent : Windy
Dans le même style, pour trouver le soleil : Meteo blue

– Pour trouver de l’essence au meilleur prix autour de vous : Gasoil Now
C’est l’une des plus grosses dépenses en roadtrip alors autant trouver le meilleur prix, surtout en ce moment.

– Pour éviter de se perdre : Google Maps ou Waze ! A vous de choisir celle qui vous convient.

– Pour enregistrer tout ce qui vous parait chouette : Mapster
Personnellement, j’utilise beaucoup cette application pour préparer nos voyages et enregistrer les lieux que j’aimerais voir. Puis j’enregistre ce que l’on a fait, ce que l’on a visité, les lieux où on a dormi, les restaurants et bien d’autres choses. J’aime garder une trace, en plus du carnet de voyage que j’essaie de tenir à jour à chaque fois !

Les indispensables à bord

D’une manière générale :

Comme pour les applications, cela dépendra d’une personne à l’autre. Mais voici quelques indispensables à bord !

  • Une/des lampe(s) frontale(s) ou une lampe de poche
  • Des cales et un petit niveau pour toujours être à plat !
  • Des tongs ou sandales
  • Un couteau multifonction
  • De la vaisselle pratique, rétractable et incassable
  • Une table et des chaises de pique-nique
  • Une corde à linge
  • Un carnet de voyage pour ne rien oublier de ses aventures !

Les indispensables avec un/des enfants :

Avec un bébé :

  • un lit nomade
  • un porte bébé physiologique ou de randonnée selon l’âge
  • quelques jouets

Avec des plus grands :

  • des cahiers d’activités/un cahier effaçable
  • une boite à histoires (pour la route !) ou un CD de comptines (disons que vous allez vite saturer si vous écoutez les comptines pendant 3 semaines de roadtrip !!!)
  • des jeux de société de voyage type dobble/memory… (pour le soir !)
  • un grand tapis de sol imperméable, isolant qui ne prend pas de place une fois replié pour jouer quand on est posés. Celui de Décathlon est très bien. Il vous sera utile aussi pour un pique-nique ou en randonnée.

Et dans tous les cas :

  • Des vêtements adaptés
  • Un semblant d’itinéraire même si on peut changer d’avis quand on veut !

Autres conseils avant de se lancer dans la vanlife

Vous hésitez encore ? Pourquoi ne pas tenter l’expérience sur un week-end, plusieurs jours ou semaines pour être sûrs de vous, de vos envies et vos besoins ?

2 sites pour louer un véhicule entre particuliers

Yescapa : location dans le monde.
Wikicampers : location en France et en Espagne pour le moment.

Nous louons par exemple notre fourgon sur Wikicampers lorsqu’on ne s’en sert pas.
Pour éviter qu’il ne dorme dans le garage, pour partager notre expérience, rencontrer des gens et pour le financer (en partie) aussi. Souvent, les gens le louent pour tester ce mode de voyage ou le gabarit, avant un futur achat !

Pour vous donner (encore) plus envie

  • 1 film à absolument regarder :

Vanlife, les nouveaux nomades. Un film de Chapka assurance x Les Coflocs

  • 6 comptes Instagram de vanlife que j’adore et qui m’inspirent (solo, en couple et en famille !)

@samfaitvoyager : le compte de Laura et Thibaut, leurs photos magnifiques et leur sens de l’humour à toute épreuve ! Vous pouvez également lire leurs aventures ici.

@marcelvibes : le compte de Samuel qui a tout quitté pour vivre ses rêves avec Marcel (que vous retrouvez aussi dans Vanlife, le film. Je crois que c’est le témoignage que j’ai préféré et qui m’a le plus touchée dans le film !)

@vanfamillefrance : un compte qui regroupe des photos de familles voyageant en van/fourgon ou camping-car.

@lesvoyagesdetao : celui de Magali, Julien et Tao pour vivre des aventures en van mais pas uniquement. C’est aussi l’auteure du livre « Vanlife en famille ».

© lesvoyagesdetao

@rmtjfamilycamperlife : celui de Marine et sa petite famille qui habitent Annecy et qui partagent les mêmes passions que nous.

@tripandtwins : ce n’est pas un compte exclusivement dédié à la vanlife mais ils possèdent aussi un véhicule aménagé et leur compte est une véritable pépite pour le voyage en famille en général.


Vous hésitez toujours ? A lire aussi

Voyager autrement : quelles sont les alternatives ?
Roadtrip en van en famille : un tour en France

Vous devriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!