Centre de la France Ouest de la France Sud de la France Voyager en Famille

Roadtrip en van en famille : un tour en France

roadtrip-france-van-famille

Mi-octobre 2018, nous sommes partis en roadtrip en van en famille en France, pendant 3 semaines, pour la première fois avec notre petite fille de 8 mois et demi. Si nous avions pu le faire plus tôt, sans aucun doute que nous l’aurions fait. Je vous propose ici une idée d’itinéraire en plusieurs étapes à travers la France avec des suggestions d’arrêt et d’activités ainsi que quelques conseils pour voyager en van en famille. Nous ne sommes pas des experts mais nous apprécions beaucoup ce mode de voyage.

Ce qu’il faut savoir pour un roadtrip en van en famille

Notre van pour ce roadtrip était un VW California.

Quelques infos à ne pas négliger sur le van California

  • C’est un van entièrement aménagé, fonctionnel et dont le moindre espace est optimisé avec : un frigo, 2 feux à gaz, un évier, une petite table intérieur (et une table extérieur avec 2 chaises rangées dans les portières !) ainsi qu’un toit ouvrant.
  • Il permet de voyager à 4 et d’y dormir. Les sièges arrière sont transformables en un lit double et lorsque le toit est ouvert on obtient le 2ème couchage.
  • Contrairement à un camping-car, le California est en catégorie 1 pour les péages et vous pouvez vous garez sur les parkings limités à 2m de haut. Malgré tout, se garer en ville reste un casse-tête.
  • Son seul bémol et pas des moindres : son prix, que ce soit à l’achat (neuf ou d’occasion) ou à la location (comptez en moyenne 100€/jour) ! Nous avons eu la chance de nous le faire prêter.

Autres informations et conseils pour un roadtrip en van en famille

  • Voyager en van est pratique en terme de logement et de repas. Economique ? En France, à l’heure actuelle vu le prix de l’essence ainsi que celle de la location/achat et celui des emplacements en camping, non. Pour info: en moyenne nous avons payé 20€/nuit avec électricité. En haute saison, les prix doublent facilement selon l’endroit.
  • Vous êtes libres de voyagez à votre rythme. Nous avions prévu des étapes de 4h30 maximum (sauf 1 fois), on en profitait pour rouler pendant les siestes et on faisait des pauses régulières plus ou moins longues. Un BB s’adapte facilement mais il faut savoir aussi respecter un minimum son rythme.
  • L’avantage en van, c’est que dès que BB à faim, on peut s’arrêter et préparer son repas. De notre côté, pour ce qui est du lait, nous lui donnons a température ambiante ce qui est plutôt pratique. Et si vous partez en randonnée, mise à part si vous voulez acheter un thermos qui ne servira que très peu de fois alors BB peut manger froid. Il ne vous en voudra pas je vous le jure !!!
  • En soi, vous pouvez dormir où vous voulez tant qu’il n’y a pas d’interdiction. Voici un article sur la réglementation en France.
    Etant partis en Octobre, les nuits peuvent déjà être fraîches et pour notre premier roadtrip ensemble, nous avons alterné nuits chez des amis/famille et en camping. On a opté pour le camping pour pouvoir se brancher pour le chauffage et être plus « sereins » (sinon le California peut être autonome pendant quelques jours !). Au final, nous n’avons dormi que 7 nuits dans le van. Mais c’était une façon d’être « libre ». Notre programme n’était pas définitif. Si on voulait rester plus longtemps à un endroit, on restait.
    Pour connaitre les campings/endroits où dormir, téléchargez l’application: park4night.
  • Nous avions déjà testé l’expérience de la vie en van pendant 4 mois en NZ et savions que c’était une organisation. Mais en famille, c’est une SACRE ORGANISATION. Surtout le premier jour. Et puis on trouve un rythme, une routine et c’est une expérience inoubliable. Chaque âge à ses avantages et inconvénients. Cependant, si vous n’avez jamais testé ce mode de voyage avant d’avoir des enfants, je pense que ça peut-être déroutant …
  • Ce qui nous amène à ce point: ne vous encombrez pas inutilement. Désolé mais il faudra voyager léger. La plupart des affaires seront celle de votre enfant. Faites un minimum de stock de couches, petits pots, de lait et d’eau. Et les indispensables à emporter à mes yeux sont : une poussette canne, un porte bébé de randonnée, un lit nomade et quelques jouets.
    Retrouvez-ici un article sur les lits nomades.

Et bien sûr, ENJOY !

Roadtrip en van en famille : un tour en France

Notre roadtrip en van en famille en quelques chiffres:

  • 3 semaines sur les routes de France
  • 8 étapes
  • 3 700 et quelques kilomètres parcourus et des heures passées dans le van.
  • 21 nuits réparties : 7 nuits dans le van, 7 chez des amis et 7 chez de la famille

Voici donc une idée d’itinéraire avec des suggestions d’arrêts et activités pour un roadtrip en van en famille. Notre point de départ/arrivée est en  Savoie. Si vous désirez ajouter la Savoie/Haute-Savoie à votre roadtrip, vous serez incroyablement surpris par la diversité des paysages et les amateurs de randonnées auront un grand terrain de jeu à exploiter ! Retrouvez plus d’information ici.

A moduler selon vos envies. L’avantage de voyager avec des enfants en bas âge est que les entrées/activités sont gratuites jusqu’à 4 ans.

ETAPE 1 : Ceyrat – Parc des volcans d’Auvergne

Notre première étape s’est portée sur le parc national régional des volcans d’Auvergne. Vaste parc avec une multitude de randonnée et qui est constitué de 4 massifs (les Monts du Cantal, le Cezallier, les Monts Dores et la Chaîne des Puys). Nous sommes restés finalement 3 nuits et 2 jours, que l’on a consacré à la randonnée sur 2 puys : le plus connu et le plus haut de la chaîne des Puys – 1 465 m -, le Puy de Dôme et le Puy de Clierzou, moins connu mais très agréable avec vue sur le Puy de Dôme et au sommet des grottes.

  • Pour monter au sommet du Puy de Dôme, 2 options :
  1. Grâce au petit train à crémaillère au départ de la Maison de site
  2. Ou par le chemin des Muletiers qui part soit de la Maison de site (comptez 1h30 de montée) ou soit du parking au Col de Ceyssat (comptez 45 min).

Nous avons opté pour la deuxième option au départ du Col puisque le train était en maintenance. Et mine de rien, ça grimpe ! Mais la vue au sommet à 360° est magnifique.

  • Pour se rendre au Puy de Clerziou et grottes du Clerziou (proche du Puy Pariou), il faut se garer au parking des Goules. Le chemin se trouve de l’autre coté de la route. La marche est plutôt facile au début puis se complique un peu pour rejoindre le sommet et les grottes.

Autres suggestions d’activité aux alentours: Puy de Sancy, Lac Chambond et Lac Pavin.

Où dormir ?

A l’Hôtel de plein air Le Chanset, situé au cœur du parc. A quelques kilomètres de Clermond-Ferrand, du Puy de Dôme et de Clierzou et autres point d’intérêt, mais également de Vulcania, un parc d’attraction consacré au volcanisme qui doit être très sympa et ludique avec des enfants plus âgés !

Arrêt : Gouffre de Padirac

Situé dans le Lot à 2h30 de Ceyrat et 2h46 de Bordeaux et qui nous a fait un bon détour et rallongé la route (au total 5h30 de route et trop à la fin, elle nous l’a bien fait comprendre !!!). Nous ne connaissions absolument pas ce site pourtant c’est le premier site naturel souterrain de France et d’Europe. L’entrée de la cavité fait 35 m de diamètre et le gouffre plonge à 75 m. Au fond, à 103 m sous terre, coule la rivière du Padirac, qui a creusé un gigantesque réseau souterrain.

Vous commencerez donc par descendre dans ce fameux gouffre puis marcherez jusqu’à l’embarcadère, où un batelier vous conduira (sur environ 1 km) sur la rivière pour en découvrir un peu plus. La suite, il faut le voir par vous-même … Ces grottes restent à ce jour les plus grandes et impressionnantes que l’on est vu. Autant vous dire qu’on se sent tout petit là dessous !

Cependant, je vous le déconseille en haute saison car c’est très touristique. Plus d’information ici.

ETAPES 2 et 7 : Bordeaux

Bordeaux-Lac précisément au camping Le Village du Lac (où nous avons dormis 2 x 1 nuit). Un super camping que nous avons trouvé bien aménagé et adapté pour les parents voyageurs.

Nous en avons profité pour visiter la Cité du vin. Malheureusement, nous avons été un peu déçu. Aucun doute que la cité du vin est moderne, interactive, ludique et dans l’air du temps. Mais nous avons trouvé ça long (comptez minimum 2h pour tout faire ! – 20€/p) malgré que la visite ce fasse à son rythme avec un flot d’information un peu vague. Nous avons cependant beaucoup aimé: la partie « Le vin et vous », la dégustation au 8ème étage et la vue ainsi que le shop.

En fait, je conseillerais plutôt cette visite en couple ou entre amis pour apprécier pleinement la visite. Ou plutôt les ateliers qu’ils proposent pour en apprendre d’avantage.

La 2ème fois la grisaille nous a fait fuir. Mais c’est certain que nous reviendrons à Bordeaux pour explorer d’avantage la ville.

Autres suggestions d’activité aux alentours de Bordeaux : la Dune du Pilat

ETAPE 3 : Rochefort – Charentes-maritime

Cette étape n’est pas indispensable dans un roadtrip en van en famille mais c’est une petite ville mignonne. Et c’est que nous avions des amis a qui rendre visite.

Rochefort est situé à 35 min de La Rochelle et est connu pour L’Hermione, une frégate construite à partir de 1777 et dont une réplique a été construite à partir de 1994 et mise à l’eau en 2014. Vous en avez peut-être entendu parler puisque cette frégate à rejoint les Etats-Unis en 2015. Lorsqu’elle est au port, vous pouvez la visiter.

Faites également un tour aux halles et au marché de Rochefort. J’ai toujours beaucoup aimé l’ambiance qu’il y avait dans les halles. Profitez-en pour acheter des produits frais (couteaux, huîtres, anguilles … choses que nous mangeons rarement chez nous.)

Autres suggestions d’activité aux alentours de Rochefort: L’île de Ré, l’île d’Oléron, l’île d’Aix et La Rochelle.

Arrêt : Nantes

Entre Rochefort et Beauvoir, à mi-parcours environ, nous avons consacré un arrêt de quelques heures à cette ville. Totalement par hasard et nous avons été agréablement surpris. Le temps de visiter le Château des Ducs de Bretagne, de se balader un peu en ville, de prendre l’air avec BB et reprendre la route pour le Mont Saint Michel.

Ce qui est bien en roadtrip en van en famille, c’est que tu t’arrêtes dans des endroits imprévus et tu découvres des villes à ajouter à ta To Do List !

ETAPE 4 : Beauvoir – Abbaye du Mont Saint Michel

On voulait à tout prix faire une étape ici pour visiter l’abbaye et sa baie, l’un des sites les plus visite de France et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez vous y rendre sans forcément visiter l’abbaye, ce qui est un peu dommage en soi. C’est un site extraordinaire et démesuré et la visite de l’abbaye à un prix très raisonnable (10€/personne) mais comme prévu, c’est touristique.

Comment accéder à l’abbaye ?

  1. Se garer sur le parking (tarifs) prévu puis prendre une navette gratuite.
  2. Si vous réservez dans un restaurant, vous bénéficierez d’un code d’accès pour la barrière d’entrée et accéder à l’établissement. Lorsque vous paierez la note, il vous déduira le montant du parking (soit 6.50€) et vous pourrez rester garer chez eux le temps que vous voulez. Puis il faut prendre la navette. Un bon deal je trouve.
  3. A pied, en calèche ou à vélo.

1 à 1/2 journée est suffisante pour visiter le site du Mont Saint Michel.

Où manger ?

Nous avons donc réservé au restaurant « La ferme St Michel« , un restaurant traditionnel où l’on mange bien. Ce qu’il faut tester: l’agneau de prés-salés, la spécialité. En fait, les troupeaux d’agneau mange de l’herbe iodé ce qui leur donne une saveur particulière.

Où dormir ?

Pour une nuit, nous sommes resté au camping « Au pommiers » à Beauvoir, petit village à 5 min en voiture du point de départ des navettes pour se rendre à l’abbaye. Camping idéal pour séjourner en famille.

ETAPE 5 : Plouagat – Côtes d’Armor

2ème arrêt chez des amis. Plouagat est un bon point de chute pour visiter les alentours.  Notamment le GR 34 qui longe les côtes. Il saura ravir les passionnés de randonnée. Nous avons beaucoup aimé découvrir, parmi les beautés des Côtes d’Armor, la Côte de granit rose, le Cap Frehel et l‘île de Bréhat.

  • Pour découvrir la Côte de Granit rose, nous sommes partis du parking du sémaphore jusqu’à la plage de St-Guirec en passant par le phare de Ploumanac’h (construit lui aussi en granit rose). La marche est très facile et les paysages colorés aux formes insolites sont vraiment incroyables et dépaysants.
  • L’autre endroit à découvrir si vous êtes dans les Côtes d’Armor est sans hésitation le Cap Frehel avec ses magnifiques falaises qui surplombent la mer. Et je vous encourage fortement à pousser votre découverte jusqu’au Fort La Latte (5.70€/p) – toujours via le GR 34, comptez 2h A/R – le château le plus visité de Bretagne. Une fois encore nous avons été surpris par la beauté des paysages le long des côtes. Une eau bleu turquoise et des plages qui n’avaient rien a envier à la Corse ou d’autres îles.
  • Pour finir notre séjour breton, nous nous sommes rendus sur l’Ile de Bréhat (10.30€/p A/R). Je ne pourrai pas mieux en parler que Lily qui y a consacré un article. Et je la remercie car nous avons beaucoup aimé.
    Je rajouterai qu’il faut ABSOLUMENT tester les produits aux algues (tartare d’algues et pesto d’algues) vendus sur un stand en allant au Phare de Paon (Gaec de Kervilon). Il n’y a pas de vendeur, simplement des fruits, des légumes, divers produits et une boite au lettre où vous devez payer ce que vous prenez (en tout cas à cette époque de l’année !)

Bilan : Nous avons eu 3 jours de grand soleil donc non il ne pleut pas tout le temps en Bretagne. Et c’est incroyablement beau et diversifié !

ETAPE 6 : Coulon – Parc régional du Marais Poitevin

Coulon, capitale du Marais Poitevin et surnommée « La Venise verte« . Le Marais Poitevin est la deuxième « zone humide » après la Camargue et est à cheval entre la Vendée, les Deux Sèvres et la Charente-maritime. Vous pouvez naviguer jusqu’à l’atlantique soit 70 km de Niort à l’océan. La voie principale est la Sèvre Niortaise mais il y a d’innombrable petits canaux qui forme un vrai labyrinthe et où il n’est pas rare de s’égarer !

Dans tous les cas, faites un tour de barque sur le marais et balader vous à Coulon. L’apaisement est total et les touristes se font rares.

Arrêt : Toulouse

Je vous disais précédemment que lors de notre deuxième arrêt à Bordeaux la grisaille nous avait fait fuir. Nous avions finalement repris la route pour nous arrêter à Toulouse. La grisaille était toujours présente avec le froid en prime, surtout au bord de la Garonne mais nous avons eu un vrai coup de cœur pour la ville rose. La couleur des bâtiments, les briques, les ruelles, l’architecture, Toulouse à vraiment quelque chose de particulier … Une bonne raison pour y passer plus que quelques heures et d’y revenir ! Par contre, en van il est impossible de se garer en plein centre-ville, la hauteur des parkings est de 1,80 m.

Si comme nous vous y êtes de passage voici ce que l’on a fait. Il y a tellement de chose à découvrir à Toulouse.

  • La place du Capitole.
  • Les terrasses des Galeries Lafayette et son rooftop pour avoir une vue panoramique sur Toulouse.
  • Se balader dans les rues et au bord de la Garonne.

Où manger et boire un verre ?

Pour un repas rapide et efficace: « Tôt ou tarte« . L’endroit est agréable et bien situé et le service est rapide et chaleureux.

A tester: « Ma Biche sur le toit », le rooftop des Galeries Lafayette pour profiter de la vue autour d’un verre par exemple.

Fanny pourra vous en parler d’avantage puisqu’elle s’y est rendue peu de temps après moi.

ETAPE 8 : Vias et ses alentours – Hérault

La dernière étapes de ces 3 semaines de notre roadtrip en van en famille, avant notre retour. Beaucoup plus tranquille puisque nous y sommes restés 1 semaine et nous logions chez notre famille. Plus tranquille aussi parce que la météo n’était pas tout le temps au rendez-vous (Bretagne 1 – 0 Sud !!!).

En cas de mauvais temps: faites une halte au Polygone de Béziers, centre commercial à ciel ouvert (mais abrité évidemment !) et profitez-en pour faire une pause goûter au Columbus café & Co. Si le temps est correct, vous pouvez également allé jeter un coup d’œil à la Cathédrale St-Nazaire qui surplombe la ville.

Lorsque le temps est clément :

  • Partez à la découverte de Saint-Guilhem-le-Désert faisant partie des plus beaux villages de France, du Pont du diable et des gorges de l’Hérault. Gros coup de cœur (encore 1) pour ce village. Etape sur St-Jacques de Compostelle, niché entre les montagnes avec ses petites ruelles, l’ambiance est vraiment très agréable surtout à cette saison. Je le répète mais en haute saison, ce village est bondé et peut vite perdre de son charme.
  • Découvrez Sète, le Mont St clair et l’étang de Thau. Lorsque vous allez au Mont St Clair, vous pouvez également monter sur la terrasse d’un bâtiment appartenant à des religieux. De là haut, vous avez une vue panoramique, d’où vous pouvez apercevoir les Pyrénées au loin.
    La spécialité de l’étang de Thau est, entre autre, les huîtres, une bonne raison pour en déguster.
    Pour avoir un beau point de vue sur Sète, rendez-vous à Balaruc-les-Bains. Autant la vue est sympa et la balade au bord de l’étang agréable autant la ville est affreuse.

Autres suggestions d’activité aux alentours : Montpellier et Carcassonne.

J’espère que cet article vous aura intéressé et, qui sait, peut-être donné envie de franchir le pas et tenter l’expérience du roadtrip en van en famille. Rien n’est impossible avec un/des enfants. C’est simplement plus d’organisation, un minimum d’anticipation (bien que vous l’aurez compris, nous ne sommes pas les rois de l’organisation ! On se laisse souvent porter.) et de bon-sens. Vous en ressortirez avec des souvenirs inoubliables.

Et pour ceux/celles qui aiment partir en roadtrip en van en famille, n’hésitez pas à laisser vos bons conseils et astuces en commentaires.


A lire également :

Vous devriez aimer

6 Commentaire

  • Répondre
    Léa
    25 juin 2019 at 12 h 52 min

    Pour ma part, j’ai préparé mon road-trip de 6 mois en mini-van avec mon petit de 5 ans afin de pouvoir me perdre dans la France (et même d’Europe) à la découverte du monde et cela fait maintenant 2 mois que j’utilise http://homecamper.com pour pouvoir stationner mon mini-van directement chez l’habitant, dans son jardin !
    C’est à la limite d’une révolution ahaha ! Votre article m’a beaucoup inspiré, je crois que je vais programmer un road-trip similaire !
    Léa

    • Répondre
      Camille
      25 juin 2019 at 17 h 45 min

      Oh génial, je ne connaissais pas du tout ce site, c’est un super bon plan . Contente que l’article t’ai inspiré pour un prochain road-trip.

  • Répondre
    une ancre à l'ouest
    28 janvier 2019 at 16 h 27 min

    Ca doit être vraiment sympa comme road trip

    • Répondre
      Camille
      28 janvier 2019 at 19 h 30 min

      Oui c’était très sympa. La france est tellement diversifiée !

  • Répondre
    lesgrignotins
    10 janvier 2019 at 23 h 26 min

    Whaouuu franchement merci pour la richesse de ce contenu. On envisage un petit tour de 2 semaines pour tester si cette méthode de voyage nous correspond avec notre bébé de 2 ans avant un test d’un voyage plus long si c’est concluant. Je t’avoue que j’ai imprimé ton article pour avoir tout sous la main pour les achats 🙂 Merci encore du coup et a bientôt pour un debrief !

    • Répondre
      Camille
      11 janvier 2019 at 8 h 29 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire, il me fait très plaisir. J’espère que mon article vous aidera et que vous aimerez ce mode de voyage. A 2 ans, je pense qu’il y a un peu moins de logistique . Je serais super contente d’avoir ton retour. A très vite ‍♀️

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!