Sri Lanka

Ascension nocturne de l’Adam’s Peak au Sri Lanka

les-exploratrices-sri-lanka-adams-peak-ascension

Quelle aventure ! Cette ascension de l’Adam’s Peak au Sri Lanka restera gravée dans nos mémoires. L’Adam’s Peak (ou le Pic d’Adam en français) est un lieu de pèlerinage pour 4 religions (bouddhistes, musulmans, hindouistes et chrétiens). C’est donc un lieu unique au monde et incontournable.

L’Adam’s Peak au Sri Lanka : une expérience inoubliable

Situé au sud-ouest du Sri Lanka, dans la région de Nuwara Eliya, et haut de 2200 mètres, on y trouve au sommet une cavité de près de 2 mètres représentant une empreinte de pied. Cette empreinte de pied a plusieurs significations en fonction des religions:

  • Pour les musulmans, elle correspond au pied d’Adam lorsqu’il est sorti du jardin d’Eden,
  • Pour les bouddhistes, celle du pied de Bouddha,
  • Pour les hindouistes, il s’agit de celui de Shiva,
  • Pour les chrétiens, celle de Saint Thomas.

L’objectif est d’être en haut pour le lever du soleil afin d’admirer cette vue exceptionnelle. Départ donc à 1h30 du matin de notre hôtel situé à Hatton, accompagnées par nos chauffeurs/guides de la veille. Sur la route en direction de Dalhousie (point de départ de l’ascension), ils se sont arrêtés devant un temple hindouiste pour prier et nous protéger pour cette escapade. Et Fanny qui en conclut « si ça se trouve on est converti, on le sait même pas ! » Merci Fanny hahahah !

Nos guides avaient prévu les gants et les bonnets pour nous. Réaction classique d’européennes «Attends, on est en Août au Sri Lanka…». Nous voici parées pour gravir les 5200 marches inégales, de formes et tailles différentes (attention aux genoux fragiles) et plus de 14km aller-retour.

fanny avant l'ascension de l'adam's peak au sri lanka

Un dépassement de soi

Pour nous, ce fut un dépassement de soi. Nous n’avons pas l’habitude de la montagne. Un de nos deux guides le fait 5 fois par an, il montait donc en courant et portait nos sacs à dos ! De notre côté, cela nous a semblé facile au démarrage et puis arrivées au milieu… vient la question « c’est encore loin ? »…

Nous y étions en Juillet-Août, c’est à dire hors saison, période de mousson. Les Sri Lankais ne font donc pas/peu de pèlerinage à cette période. Nous avançons donc dans le noir, parfois avec la lumière d’une lampe torche car le chemin n’est pas éclairé durant la période de mousson. Nous finissons par entendre dans la nuit des touristes qui râlent, d’autres qui rigolent nerveusement, et certains qui font des pauses. Le froid commence à nous prendre, la brume et l’humidité également. Heureusement les gants et les bonnets nous ont bien protégées. Un peu plus haut, il y a des rampes qui permettent de s’y tenir et aident à grimper des marches très hautes. Avoir des gants nous a permis de les utiliser sans nous geler les mains.

Nous sommes fières d’être arrivées en haut. L’Adam’s Peak au Sri Lanka vous rend les jambes en compote, et le corps congelé mais heureux ! Nous sommes montées en 3h00. Comptez généralement 2h pour les plus sportifs et plutôt 4h pour une ascension plus tranquille. Nous étions tellement pressées de voir ce fameux lever du soleil… que finalement nous ne verrons jamais ! La brume était tellement importante, tout était bouché, nous n’y voyions rien. On ne peut pas gérer la météo. Surtout quand on décide de faire cette ascension à la mauvaise période de l’année…

Tout en haut de l’Adam’s Peak se trouve un temple qui renferme cette fameuse empreinte de pied. Comme dans chaque temple, nous devons enlever nos chaussures. Ce moment fut un peu difficile à 5h du matin, sur un sol trempé et gelé. Surtout qu’au final, nous n’avons pas vu l’empreinte de pied car encore une fois en période hors-saison, elle reste protégée.

C’est donc un zéro pointé sur toute la ligne pour nous: pas de lever de soleil, pas d’empreinte de pied, pas de vue majestueuse… mais malgré tout un exploit sportif pour nous et un moment inoubliable passé ensemble !

La descente est finalement pire que la montée. Nous avons eu des courbatures aux mollets pendant une semaine (malgré les massages à l’arnica, les crèmes qui vont bien etc…). La pluie s’est abattue sur nous en torrents. Nous nous sommes réfugiées dans une toute petite boutique un peu plus bas pour prendre le petit déjeuner et faire sécher nos vêtements. Finalement le soleil est apparu sur le chemin du retour et même si nous n’avons pas pu profiter de cette sublime vue qui fait oublier l’effort, ni du temple comme nous aurions aimé… nous garderons un souvenir rempli de fou rires et de motivation.

Nous vous la conseillons cependant uniquement si vous êtes dans la bonne saison, c’est à dire de décembre à mai et en bonne condition physique ! Loin de nous l’envie de vous donner un plan un peu foireux comme celui que nous avons vécu. Pensez à emporter une lampe torche, de l’eau, des provisions pour un petit break, une polaire pour là-haut, une paire de gants et un bonnet.

Lire également :

Vous devriez aimer

10 Commentaire

  • Répondre
    Lenfant
    13 mars 2017 at 10 h 29 min

    Si vous étiez montées par Ratnapura c est 11200 marches et minimum 5 h d ascension.
    Donc si vous voulez renouvelez l exploit partez depuis Ratnapura.

    • Répondre
      Fanny
      13 mars 2017 at 17 h 51 min

      ah oui… quand même !!

  • Répondre
    Julien
    8 mars 2017 at 16 h 47 min

    Hello,
    vous avez conservé le nom de vos guides?
    merci

    ps: je compte le faire en juillet

    • Répondre
      Fanny
      8 mars 2017 at 17 h 52 min

      Hello ! Hélas nous ne sommes plus en contact ! Et il ne s’agissait pas de vrais guides, mais de chauffeurs qui connaissaient bien le coin 🙂
      Bonne ascension !

  • Répondre
    Baissin
    5 mars 2017 at 20 h 13 min

    Notre equipe de 6 + l accompagnateur, l avons fait en janvier, dur, dur, Mais on a reussi tous ensemble une tres belle epreuve notre accompagnateur le fait 3 a 4fois par semaine quelques fois 5 par , incroyable!
    Les normands

    • Répondre
      Fanny
      6 mars 2017 at 12 h 04 min

      Bravo, félicitations les Normands 🙂 On se sent fier quand on est tout en haut ! Pas de courbatures aux mollets pendant une semaine comme nous ?!?

  • Répondre
    adam
    23 janvier 2017 at 14 h 41 min

    Je l ai fait 2 fois de la journée 5 out ça en courant fantoche et une fois à cloche pied easyyyy

    • Répondre
      Fanny
      25 janvier 2017 at 21 h 36 min

      Mais non !! Tu blagues avec nous là !!

  • Répondre
    Anna
    31 août 2016 at 14 h 11 min

    J ai fait cette belle ascension en janvier — j ai eu droit à un magnifique lever de soleil …. Mais la foule …. La montée ok …. La descente un claquage genou ..aie aie …. J ai descendu tout doucement crois moi …. Enfin fière de moi …. C est vrai les marches très inégales … Mais super fière … Lol

    • Répondre
      Fanny
      1 septembre 2016 at 17 h 59 min

      C’est ça Anna : la fierté, un an après on l’a encore ! C’était à l’époque pour nous un effort surhumain mais quelle belle expérience que cette ascension nocturne !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!