Lire et s'évader

Aventurières en Crinoline, un livre d’exploratrices du 19ème siècle

lecture du livre aventurières en crinoline

La lecture est un voyage intérieur, Aventurières en Crinoline en est un parfait exemple

A défaut de ne pas pouvoir partir à l’aventure tous les jours, je m’évade par la lecture. Les récits de grands aventuriers m’accompagnent durant ma nostalgie et m’inspirent quant à mes prochains voyages. La lecture me fait oublier l’espace d’un instant la grisaille parisienne, me replonge dans les philosophies ancestrales que j’apprécie tout particulièrement. Je pars ainsi explorer les quatre coins du monde du fond de mon lit. En tant qu’exploratrice, je me plais à faire l’aventurière et à partir au bout du monde quand je le peux. J’aime la liberté que le voyage permet. Car je suis persuadée que le voyage seule est une forme d’émancipation pour la femme. Et ce n’est pas nouveau ! Les femmes voyagent seules depuis bien plus longtemps qu’on ne le croit pour fuir les dictas sociaux. « Aventurières en crinoline » de Christel Mouchard est un livre qui retrace le parcours de 6 femmes du 19ème siècle qui voyageaient, elles aussi, seules.

Les femmes, ces exploratrices !

A travers la lecture du livre « Aventurières en crinoline », certaines anecdotes ou phrases m’ont marquée. Je les ai notées dans un petit carnet afin de me donner du courage à chaque fois que la peur tenterait de me freiner. Voici quelques citations pour vous inspirer :

« Enfin me voilà amoureuse ! Et c’est le dieu de la mer qui a volé mon cœur ; il a pénétré jusqu’au plus profond de mon âme et je ressens très sérieusement que désormais, où que soit mon corps, je resterai avec lui en esprit. […] C’est comme si je vivais dans un nouveau monde, si insouciant, si plein d’intérêt qu’on regrette même de devoir dormir. En effet, c’est un coup de foudre. En quelques jours, […], elle découvre qu’on peut être heureux au milieu des rats et des tempêtes, dans la saleté et dans le danger. Jamais encore elle n’avait exigé de son corps tant d’efforts et de privations, et jamais encore elle ne l’avait senti si vivant. […] Elle commence seulement à entrevoir  tout ce qu’elle va pouvoir, enfin, accomplir. »

« Après avoir découvert que son corps n’est en paix que lorsqu’il est fatigué, Isabella découvre que son esprit est un passeport qui peut lui ouvrir toutes les frontières. »

« Voici une nouvelle raison de se faire voyageur : admis une fois pour toutes pour des originaux, les globe-trotters peuvent se permettre les plus excentriques des comportements. »

« Le bonheur de se surpasser et de vivre sans contraintes sociales. […] Elle s’émerveille de se sentir à ce point forte et courageuse. »

« Mary ressent pour la première fois l’agréable angoisse du voyageur volontaire, placé à mi-chemin du connu et de l’inconnu. »

Un livre drôle et inspirant

Ce livre drôle et inspirant nous permet de partir à l’aventure et de nous laisser guider par ces femmes qui ont osé ceux que seulement peu d’entre nous n’entreprennent : le voyage seule. Drôle de par les mésaventures qui les attendent au fin fond de la savane dans leur robe à froufrou, et inspirant par la manière dont leur soif de liberté dépasse toutes restrictions sociales. Sur un ton léger, on vit avec ces femmes leurs péripéties, leurs doutes, leurs peurs et leurs joies. Elles évoluent sous notre regard et s’émancipent peu à peu du joug masculin. Par ce qu’elles en ont été capable de le faire il y a maintenant deux siècles sans tous les moyens dont nous disposons, les filles qu’attendez-vous ? Lancez-vous !

Et si on imaginait ensemble comment les exploratrices voyageront dans les années à venir ? C’est à nous d’écrire l’histoire !

Pour se procurer le livre « Aventurières en Crinoline » de Chrystel Mouchard, c’est par ici !

livre-aventurieres-en-crinoline-mappemonde-tour-du-monde

Lire également :

Vous devriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!