Europe

Guide pratique pass Interrail

charlotte a pris le pass interrail en europe

Pile deux ans après avoir traversé la Mongolie et la Russie par le transsibérien, j’ai repris le train cet été pour voyager en Europe, grâce au pass Interrail. Interrail, ça fait rêver : un billet de train, toute l’Europe. Alors c’est vraiment génial mais c’est un peu plus compliqué que ça !

Les préparatifs

Les différents pass Interrail

Déjà, il y a plusieurs types de forfaits Interrail possibles : de une semaine à un mois, d’un pays à toute l’Europe, et bien sûr les gammes premium. Pour ma part, j’ai pris le pass Interrail 1 mois avec 7 jours de voyages. Bien 7 jours, et non 7 trajets. Quand vous le commandez, vous devez donner votre date de départ qui déterminera le temps de validité du pass. Une fois commandé, vous recevrez votre kit : pass, consignes d’utilisation, carte de l’Europe. Pour choisir votre pass Interrail, cliquez ici.

Rail planner

Pour bien utiliser votre pass Interrail, lisez les consignes et téléchargez l’application Rail Planner. En effet, l’utilisation du pass est plus complexe qu’on peut le penser. L’application vous guidera tout le long de vos préparatifs et de votre voyage.

Déjà, le pass ne vous permet pas de prendre tous les trains gratuitement. Certains le sont, d’autres bénéficient simplement d’une remise. Il y a les trains à réserver à l’avance (payant), et ceux à réserver juste avant d’y monter (quasiment gratuit). Vous pouvez réserver certains trains sur l’application, pour les autres, il faut réserver dans n’importe quelle gare.

Grâce à l’application, vous saurez vous repérer. Elle fonctionne comme toute appli de transport : vous entrez votre itinéraire, choisissez vos options – pour les trains sans frais en plus, sélectionnez « without compulsary reservation » – vos dates et vos horaires et vous obtenez toutes les possibilités. Les trajets « without compulsary reservation » sont en général plus longs, et vous aurez pas mal de changements pour les grands trajets. Mais c’est aussi ça l’esprit Interrail !

Ensuite, vous bénéficiez d’autres avantages. Ils sont répertoriés par pays dans l’application. Vous avez par exemple des avantages sur certains bateaux (ce que je vous recommande vivement !).

Tracer son itinéraire

Quand vous avez compris la logique d’Interrail et téléchargé l’appli, vous pouvez commencer à tracer votre itinéraire. C’est là que le fun commence… ainsi que toutes les complications ! Entre ce que vous avez imaginé et ce qui est possible, il faut s’adapter ! Il n’y a presque pas de trains dans certains pays, pas de liaisons entre tous… il faut donc réfléchir à un itinéraire cohérent pour maximiser les jours de trajets et faire tout ce que vous voulez faire. Quand vous réfléchissez à votre itinéraire, faites bien attention à vos nombres de jours de voyages compris dans votre pass !

Les jours de trajets, comment ça fonctionne ? Vous avez un nombre défini de jours de trajets selon le pass choisi. En 24 heures, vous pouvez prendre autant de trains que vous le souhaitez. Tous les trajets et les jours de trajets sont à inscrire sur votre pass Interrail. Si vous partez après 19h, et que votre trajet dure plus de 5 heures, ne comptez que la seconde journée. C’est-à-dire : si vous partez par exemple le 4 août à 19h10 et que vous arrivez le 5 août à 15h, n’inscrivez que le 5 août comme journée de voyage.

pass interrail

Pendant Interrail

A la gare

A la gare, avant de prendre le train, vous devez réserver vos places même si les trains sont indiqués « without compulsory reservation ». La réservation peut être gratuite, ne coûter que quelques centimes ou quelques euros. Il est indispensable de réserver si vous voulez que votre pass soit valide  !

Dans le train

Et c’est parti ! N’oubliez pas d’indiquer vos trains et vos journées de voyages sur votre pass. Si vous êtes contrôlés, le pass ne sera pas valide s’ils pensent que vous essayez de gruger des journées de voyages. Donc impérativement à remplir juste avant de monter dans le train. Mais surtout, faites-le vraiment au fur et à mesure et non à l’avance. Avec Interrail vous êtes libres de changer d’avis comme de train !

Les avantages et les inconvénients du pass Interrail

Les inconvénients

  • Les trains gratuits sont en général lents. Si j’aime beaucoup les petits trains, pour certains, cela peut être contraignant.
  • Il n’y a pas toujours les liaisons en train qu’on aurait voulues et il faut parfois revoir les itinéraires rêvés. Si ça peut être ennuyant, ça permet aussi de belles découvertes, ce qui m’amène aux avantages.

Les avantages

  • Si certains choix de destinations sont contraints et forcés, ça amène parfois à de belles surprises. Interrail permet de s’ouvrir à de nouvelles destinations qui ne sont pas forcément les plus populaires, ce qui les rend d’autant plus agréables.
  • Un des atouts majeurs d’Interrail est sans équivoque la spontanéité ! Si vous voulez partir plus tôt ou plus tard, tout est possible car vous pouvez prendre vos billets jusqu’au dernier moment (et c’est ce que je vous conseille de faire). Je me suis sentie très libre avec Interrail. En regardant la carte de l’Europe, je me suis dit que tout était à portée de trains, et que je pouvais l’explorer comme je voulais.

L’Europe en train

Pourquoi le train ?

On dit souvent que ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage. Je dirais que pour Interrail, les deux comptent. Vous ne pourrez apprécier totalement les destinations si vous détestez les longs trajets en train. Et toutes ces longues heures de trains sembleront perdues si vous n’aimez pas les pays et villes que vous visitez.

Il ne faut donc pas voir le train comme un simple moyen de transport, mais comme une vraie part du voyage. Déjà, le train est plus écolo que l’avion, et ça c’est cool. Ensuite, vous traverserez de beaux paysages. La vue défilera en même temps que tous les pays que vous traversez et je trouve cette sensation assez magique. C’est une autre manière de découvrir l’Europe. Habituée à partir plus loin, tous ces trajets à travers de beaux paysages de falaises, de forêts, de fleuves et de montagnes m’ont donné envie de découvrir ce continent dont j’ai découvert  de nouvelles facettes au fur et à mesure de tous les trains pris.

Le train est aussi l’occasion de prendre le temps. Ce qui est bien avec ce moyen de transport, c’est qu’une fois dedans, vous avez juste à vous laisser porter. Donc lisez, écrivez, jouez aux cartes … ou juste regardez par la fenêtre.

Essayez le voyage en bateau !

N’oubliez pas que vous bénéficiez d’une remise sur certains bateaux grâce à votre pass Interrail. Déjà, ça change un peu du train. Mais c’est aussi une manière très agréable de voyager ! Nous avons pris une traversée de jour, et quel spectacle ! La vue est sublime, l’ambiance est conviviale et l’arrivée au coucher du soleil était magique !

Notre itinéraire

Si d’autres préfèrent aller plus loin et rentrer en avion, nous avons décidé de faire une boucle en train en descendant vers le Sud pour rentrer par l’Est. Et le tout en deux semaines. Nous avons pris le pass de un mois avec les 7 jours de trajets pour être plus fexibles, ce qui nous a bien servi une fois sur place !

Nous avons visité Bologne et Ancône en 3 jours, traversé la mer Adriatique en bateau pour passer 4 jours à Split, fait quelques 20 heures de train pour passer 3 jours à Prague en République Tchèque et enfin 2 jours à Berlin.

Et voilà ce que ça a donné :

  • Nombre d’heures de train : 50 heures
  • Nombre de trains pris : 10
  • Nombre d’heures en bateau : 10 heures
  • Nombre de pays traversés : 7
  • Nombres de villes visitées : 5
  • Nombres de km parcourus : 4186

Alors est-ce que ça en valait la peine ? OUI. Si ça peut être fatiguant de sauter de ville en ville comme ça, il faut savoir adapter son rythme. On s’est laissé porter par le cours des choses et on n’a pas hésité a changer nos plans au fur et à mesure. On est passé du Sud à l’Est, de la plage à la ville, chaque nouvel arrêt ayant son charme et sa spécificité. J’ai aimé la sensation de se réveiller tous les 3/4 jours dans un endroit différent. C’est un rythme que j’aime beaucoup, mais à chacun de trouver le sien! Et avec le pass Interrail, de nombreuses alternatives sont possibles.

2 Commentaire

  • Répondre
    Marie Françoise Barillot
    12 octobre 2018 at 8 h 07 min

    merci Charlotte. J’avais déjà envie d’utiliser Interrail mais après cette lecture c’est une certitude je pars bientôt;

    • Répondre
      Charlotte
      16 octobre 2018 at 14 h 13 min

      Je suis contente que cet article te fasse sauter le pas! Je suis sûre que tu feras un très beau voyage!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!