La Réunion

La Réunion : toutes les infos pratiques

Ca y est, vous vous êtes décidées, vos prochaines vacances, vous les passerez à La Réunion ! Mais vous hésitez : maillot de bain ou petite laine ? Juillet ou décembre ?  Baskets ou sandales ?  Hôtel de luxe ou gîte d’étape ? Pas d’inquiétude, j’ai les réponses à vos questions ! Voici toutes les infos pratiques qu’il vous faut !

hotel-iloha-saint-leu

Je pars quand ?

Toute l’année ! Il y a deux saisons à La Réunion : l’été (d’octobre à mars) et l’hiver austral (d’avril à septembre). Nous sommes dans hémisphère sud : il faut donc inverser les saisons pour s’y retrouver !

Pendant l’hiver austral, les températures restent douces sur les côtes, mais peuvent être fraîches dans les hauteurs de l’île (au volcan, il peut y avoir du givre au petit matin…). Il y a en général peu de précipitations (sauf dans l’Est, qui est arrosé toute l’année). C’est la saison des baleines : à cette période, elles quittent les eaux de l’Antarctique pour mettre bas aux larges des côtes réunionnaises. Un spectacle incroyable, à ne pas rater si vous êtes de passage à ce moment-là !

En général, les agences de voyages conseillent aux touristes de venir à cette période. Mais personnellement, moi, j’adore la saison estivale (surtout novembre-janvier) ! C’est la saison où les flamboyants s’épanouissent. Je suis absolument fan de ces arbres qui colorent si harmonieusement le paysage !

flamboyant

Et s’il y a des fruits toute l’année à La Réunion, c’est à ce moment-là que mûrissent les letchis (non, non, chez nous, on dit pas « litchis » !). Ce fruit, qui annonce avec douceur l’arrivée de Noël, est consommé en quantité astronomique : on en achète par kilos entiers !

Bon, il est vrai que cette saison si chère à mon cœur est également celle des potentiels cyclones. Et si ces tempêtes tropicales sont rarement mortelles à La Réunion, elles peuvent tout de même compromettre le programme de vos vacances. A noter également qu’à cette période, certains hébergements (comme les gîtes de montagne) ferment leurs portes.

letchis-vente

letchis-chez-mes-parents

J’y vais comment ?

La carte nationale d’identité suffit. Si vous avez l’intention de visiter l’île Maurice, munissez-vous cependant de votre passeport.

11 heures d’avion sont nécessaires pour relier Paris à Saint-Denis de La Réunion. Je vous conseille donc grandement de choisir un vol de nuit : si vous êtes de ceux qui parviennent à dormir en avion (lucky you !), le trajet vous semblera moins long.

J’emmène quoi ?

Il vous faudra être prévoyante ! Si La Réunion est petite, il y a pourtant une grande variété de zones climatiques, dû aux reliefs de l’île. Il est donc tout à fait possible de commencer sa journée armée d’un gros pull et d’un bonnet (au volcan, par exemple) et de la terminer en maillot de bain, sur les plages de l’ouest. Prévoyez donc robes d’été, chapeau et tutti quanti, mais n’oubliez pas non plus des vêtements chauds !

Si vous avez l’intention de faire de la rando, prévoyez aussi :

  • Des chaussures de marche (non, des tennis en toile, ce n’est définitivement pas l’idéal pour crapahuter sur les sentiers de Mafate)
  • Un k-way (le temps change rapidement, soyez prêtes en cas de pluie !)
  • Une protection imperméable pour votre sac à dos (si, si !) : rien de plus désagréable d’avoir ses affaires de rechange trempées en cas de pluie qui s’éternise ! A défaut, enveloppez vos affaires dans un sac plastique, ça fera l’affaire.
  • Un sac poubelle pour ramener vos déchets.
  • Des savates. On ne parle pas assez du bonheur de pouvoir enlever ses baskets après des heures de rando !
  • Un sac à dos adapté au périple que vous prévoyez de faire (au moins 40L si vous partez 2 jours).
  • De la crème solaire et un chapeau
  • Des produits d’hygiène si vous dormez sur place (brosse à dents, savon, crème hydradante…). Mais ne vous chargez pas trop. Petite astuce : demandez des échantillons à la pharmacie.
  • Et un appareil photo bien sûr !
  • Et surtout, n’oubliez pas de vous renseigner sur l’état des sentiers et sur la météo avant de partir !

la-reunion-aube-mafate

en-route-vers-aurere-mafate

paille-en-queue

Je loge où ?

Je vous déconseille de vous cantonner à un seul hébergement. La route peut être longue, notamment pour aller dans les cirques (Mafate, Salazie, Cilaos). Épargnez-vous cette fatigue inutile, et choisissez plutôt de faire plusieurs étapes.

AirBnb – ou équivalent –  peut être une solution sympa et économique, surtout dans l’ouest et le sud de l’île.

J’ai un intérêt particulier pour les chambres d’hôtes, surtout celles qui ont l’architecture typique des cases créoles (lambrequins, toits en toiles ondulées, couleurs vives ou pastels…) ! Il y en a des très belles et très confortables, et surtout, vous serez au contact avec les locaux – car là est le vrai voyage, le vrai enrichissement : la rencontre avec l’autre ! Pour plus d’informations, consultez ce site.

la-reunion-plage-famille

Je circule comment ?

Je vous conseille grandement de louer une voiture. Prendre les transports en commun – les fameux cars jaunes – est franchement laborieux, surtout pour aller dans les hauts (quoique monter en bus à Cilaos, par la route aux 400 virages, est une expérience unique !). Les taxis sont hors de prix et Uber n’existe pas encore à l’heure où j’écris ces lignes.

Vous risquez d’être surprises par l’ampleur du trafic routier, qui contraste avec l’image que l’on se fait d’une île tropicale. Évitez les heures de pointe, surtout dans la zone nord-ouest.

cocotiers-etang-sale

Je mange quoi ?

Impossible de ne pas en parler, même si j’ai déjà brièvement évoqué le sujet dans cet article !

Qu’on se le dise, à La Réunion, la cuisine est savoureuse, généreuse et métissée. Ici, c’est le « riz-grains-carry » qui est la norme.

Le riz se consomme quasiment tous les jours, et se vend donc par sachet de 5 kilos (je ne vous dis pas ma perplexité lorsque j’ai découvert, lors de mes études à Tours, le riz de 200 gr vendu en supermarché : « euh, c’est un échantillon ?! » mdr ).

On y ajoute les grains (lentilles, haricots blancs ou rouges…)

Le carry : Le terme vient probablement du mot « curry » indien. Il s’agit d’un plat de résistance, doré et mijoté avec des épices (généralement ail, oignons, tomates, thym, curcuma, et parfois, selon le carry, combava et gingembre). Les carrys sont divers et variés : carry poulet, carry poisson, carry porc, carry la patte-cochon, carry bichiques… Sachez que les meilleurs sont généralement cuits au feu de bois : si on vous invite à un manger un, surtout, sautez sur l’occasion !

Et pour terminer, le rougail ! Il s’agit d’une préparation indispensable pour accompagner le riz-grains-carry, à base de piments, d’oignons, d’huile et de tomates (ou de citron, de mangue verte, de courgettes…).

riz-grains-carrys-rougail

Vous verrez aussi le long des plages, en face des collèges et lycées, et en plein centre-ville, les fameux camions-bars. Ce sont, comme leur nom l’indique, des camions, qui sont souvent sédentaires. Des food trucks version réunionnaise, très fréquentés pendant la pause du midi.

Les inconditionnels de nourriture healthy passeront peut-être leur chemin : les camions-bars proposent généralement de la junk food (frites, sandwichs américains, bouchons, et depuis peu kébabs). Absolument incontournable. Goûtez les bouchons (boulettes de viande cuite à la vapeur), avec du siave (sauce soja), vous m’en direz des nouvelles !

la-reunion-camion-bar

Je ramène quoi comme souvenirs ?

  • De la vanille. Celle de Bourbon est d’une qualité incomparable.
  • Du rhum bien sûr ! (Personnellement, j’aime beaucoup ramener une boisson locale de mes voyages !) Le rhum Charrette est le plus connu, mais il existe aussi Chatel (surtout pour les punchs), Isautier, Rivière du Mat et Savanna.
  • De la confiture. Même en supermarché, on en trouve des excellentes à La Réunion ! Confitures de papaye, tomate, goyavier, il y a l’embarras du choix ! Ma préférée ? La confiture de chouchou-géranium, produite par Soleil Réunion : foi de gourmande, c’est un vrai régal avec les tartines du matin !
  • De la vannerie. On trouve un peu partout de l’artisanat à base de vacoas.
  • Des lentilles. Mais pas n’importe laquelle, celles de Cilaos s’il vous plait !
  • Du thé. Le labyrinthe En-Champ-Thé, à Saint-Joseph, produit du thé bio de grande qualité.
  • Du café. Le Bourbon Pointu est un café haut de gamme. Il est devenu, en quelques années, l’un des cafés les plus chers du monde, juste derrière le « Blue Mountain » jamaïcain. Les Japonais en raffolent !
  • Des livres ! (oui ! Et pourquoi pas ?). Offrez à une amie mordue de lecture un roman palpitant qui la fera voyager, elle aussi. Ou faites-vous ce cadeau : un livre passionnant, made in Réunion, à lire sur place ! Je conseille les livres de Daniel Vaxelaire. « Chasseurs de noirs » est un mes préférés : un roman historique et dramatique, qui relate avec talent la traque des esclaves marrons. Il y a aussi quantité de « beaux livres » – photos magnifiques sur papier glacé – vendus en librairie.

cocotier

la-reunion-saint-leu

Je peux parler quelles langues à La Réunion ?

Le français bien sûr. Mais aussi le créole, utilisé fréquemment et quotidiennement par la grande majorité des Réunionnais. Alors, c’est cadeau : voici quelques mots ou expressions pour pourraient vous aider une fois sur place !

  • Kommen i lé ? → comment ça va ?
  • Lé la ! → ça va !
  • Péï → littéralement « pays », de chez nous. Fréquemment utilisé (ex : la marque de fringues « L’effet péï »)
  • Oté → selon le ton sur lequel il est est employé, peut aussi bien signifier une exclamation de surprise, de déception, ou de joie.
  • Mi aim a ou → je t’aime
  • Ousa ou sava ? → où vas-tu ?
  • Ladilafé → commérages
  • Gabier → un distributeur de billets. (J’étais persuadé qu’il s’agissait d’un mot français, avant d’arriver en métropole; je me souviendrai toujours du regard interloqué d’un vieux bonhomme lorsque je lui ai posé la question : «  où puis-je trouver un gabier, s’il vous plait ? » LOL)
  • Bat’ carré → se promener, faire un tour
  • Un pied de bois → un arbre (on dit aussi « pied de letchis, pied de mangues…)
  • Moucater → Se moquer ou taquiner (sport national !)
  • Nartrouve → au revoir

street-art-saint-joseth-jace

la-reunion-champ-de-canne

Voilà, chères exploratrices ! N’hésitez pas à me contacter, si une question vous taraude, si vous avez besoin d’un éclaircissement, ou même pour me raconter votre séjour à La Réunion : laissez-moi un commentaire ou contactez-moi directement ! Nartrouve bientôt !

Vous devriez aimer

12 Commentaire

  • Répondre
    Laurette
    7 février 2017 at 22 h 18 min

    Superbe article qui a confirmé mon envie de découvrir La Réunion ! Billets bookés! Merci pour les bons tuyaux dans les différents articles sur La Réunion!!!

    • Répondre
      Aurélie l'exploratrice
      23 février 2017 at 19 h 12 min

      Merci à toi Laurette pour ce gentil commentaire !

  • Répondre
    Lucie - WorldTravelheart
    6 janvier 2017 at 21 h 22 min

    Que de bons souvenirs à travers cet article !! Tu m’as fait trop rire avec le riz échantillon !!!

    • Répondre
      Aurélie l'exploratrice
      8 janvier 2017 at 14 h 49 min

      Ah ah, oui, le riz c’est une institution à La Réunion ! Il y a encore quelques semaines, je me suis surprise à dire à des amis : « non, mais vous êtes sérieux là ? Sans déconner, vous n’avez pas de marmite à riz ? » LOL

  • Répondre
    Lucy
    6 janvier 2017 at 8 h 41 min

    Article très complet ! J’y vais dans 5 mois ! J’ai hâte ! Un article sur les plus belles randonnée à faire sur l’île de la réunion ? 🙂 je croise les doigts pour voir des baleines ! 🙂

    • Répondre
      Aurélie l'exploratrice
      8 janvier 2017 at 14 h 53 min

      Coucou Lucy ! Va jeter un œil à l’article « La Réunion, par les hauteurs », je parle de mes randos préférés 😉 Je te souhaite de voir des baleines : si tu viens en hiver austral, tu devrais à priori les apercevoir. A très bientôt alors !

  • Répondre
    Maria-Christine
    5 janvier 2017 at 23 h 15 min

    Superbe Aurélie ! C’est clair et vraiment « on voyage » au travers de ta présentation. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette belle île ce voyage ressemble à une grande porte qui s’ouvre vers l’inconnu.
    Merci à toi Aurélie pour tout ces conseils.
    Maria-Christine

    • Répondre
      Aurélie l'exploratrice
      8 janvier 2017 at 14 h 44 min

      Merci à toi Maria pour ton gentil commentaire ! Des bisous de La Réunion !

  • Répondre
    Petit
    5 janvier 2017 at 14 h 47 min

    Bravo cousine 🙂

    • Répondre
      Aurélie l'exploratrice
      5 janvier 2017 at 18 h 29 min

      Merci mon cousin chéri !

  • Répondre
    Guillaume
    5 janvier 2017 at 13 h 36 min

    Si je voulais me rendre à la Réunion, ce petit guide à la fois simple et complet serait un allié de taille! en tant que Réunionnais je peux vous garantir qu’Aurélie vous donne les clés d’un bon séjour, et vous évite des écueils dans lesquels certains touristes se buttent trop souvent.
    Dommage je n’ai plus assez de cheveux pour essayer un éclaircissement si gentillement proposé, mais pour le reste Foncez 😉

    • Répondre
      Aurélie l'exploratrice
      5 janvier 2017 at 18 h 39 min

      Merci Guillaume pour ce gentil commentaire qui me touche beaucoup ! Des bisous !

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!