Réaliser ses rêves Tour du monde Voyager en Famille

Se lancer dans un tour du monde en famille ? L’expérience d’Elsa

Bardenas-voyager-avec-des-enfants-tour-du-monde-elsa-les-exploratrices

C’est l’histoire d’un voyage autour du globe en famille, ce projet fou qui nous fait rêver depuis quelques années et dont le départ se rapproche de jour en jour… Ce genre de projet auquel au début toi-même tu ne crois pas, tu y penses, tu rêves, tu imagines, tu te dis « un jour, on le fera ce tour du monde en famille ». Et puis finalement, un jour, c’est quand ?

Les étapes avant le tour du monde en famille

Étape 1 : En avoir envie !

Parfois, le voyage, plus que des vacances agréables, devient une vraie nécessité, un besoin, un plaisir tel qu’on a souvent qu’une hâte : repartir. Parfois on est content de rentrer, de retrouver notre confort et notre quotidien qu’on aime aussi, et parfois on aimerait poursuivre l’aventure et avoir une philosophie différente, vivre un peu hors du temps et profiter de la vie tout simplement, en découvrant de nouveaux lieux, de nouvelles cultures et aller au gré de nos envies et de nos rencontres.

En famille : partager avec nos filles ce goût de l’aventure avec toutes les richesses qu’elle comprend est pour nous vraiment important et un vrai plaisir ! Le voyage correspond finalement à quasiment toutes les valeurs que nous avons envie de transmettre à nos filles : le bonheur de vivre intensément, d’être ensemble, le goût et le respect de la nature, la rencontre avec des cultures différentes, le vivre-ensemble, quel que soit l’endroit, quelles que soient les personnes qui nous entourent, et tout simplement la base de la réalisation de ce projet : se donner les moyens de se créer la vie dont on rêve.  

Étape 2 : Le déclic !

Parfois on reste bloqué au stade « en avoir envie », on se dit « les autres ont de la chance », « quand les enfants seront plus grands », « je suis bloqué dans mon travail », etc.  Il y a sûrement mille raisons de repousser un tel projet mais un jour, un concours de circonstances personnelles fait qu’on se dit « la chance ça se provoque », « si on commence à repousser ce projet maintenant on trouvera toujours une raison ». On réalise que c’est à nous et seulement à nous de passer à l’action et de faire en sorte que ce projet un peu dingue devienne bel et bien réel.

Après avoir appris que des proches partaient vivre à l’étranger, après avoir refait notre vie pendant des heures, après avoir déjà évoqué ce projet mille fois vaguement, on s’est dit « tu en rêves, moi aussi, on le fait ? »

En famille : C’est une aventure familiale et savoir que nos voyages à 4 sont géniaux fait qu’on n’a pas de crainte pour se lancer ! Alors go 😉

Pyrenees-elsa-tour-du-monde-voyager-avec-enfant-famille

Étape 3 : Le temps de la réflexion

Après l’excitation  de la prise de décision vient le temps des mille questions et l’étude des points négatifs pour ce tour du monde en famille.

1.« Ce n’est pas le moment »

Une phrase qui revient souvent quand on parle de tour du monde : « On aimerait trop partir aussi mais ce n’est pas le moment, on le fera plus tard ». Ce qui est sûr, c’est que partir plusieurs mois, quitter un quotidien qu’on aime, c’est forcément faire des concessions sur des tas de choses de la vie, personnelle ou professionnelle, pour chacun des membres de la famille. Alors on pèse le pour, le contre, on se pose les questions :

  • Qu’est ce qui nous tient le plus à cœur ?
  • Est-ce que j’aurais plus de regrets à prendre telle ou telle décision ?

C’est sûr qu’on ne peut pas partir n’importe quand mais il y aura toujours un moment plus propice lors duquel si nos priorités du moment sont de partir pour un grand voyage alors on trouvera des solutions (congés sabbatiques, changement d’emploi, pause dans un cursus étudiant…). Et puis je pense qu’il n’existe pas de moment idéal, si on attend le bon moment de faire les choses, on ne fait rien !

En famille : Chaque âge a des avantages et inconvénients donc pareil, je ne pense pas qu’il y ait de bons ou mauvais moments pour partir en famille ! Petits, il y a le problème des siestes à essayer de respecter, des couches, de la nourriture, des risques sanitaires… Plus grands, il y a le problème de l’école. Au collège, il y a le problème de quitter les copains/copines, au lycée, il y a le problème du bac… A nous de voir ce qui nous paraît faisable ou non… Pour nous les filles auront 4 ans pour la grande et 18 mois pour la petite et on trouve ça génial ! On m’a aussi dit « elles ne s’en rappelleront pas »… Je n’aime pas du tout cette phrase car, souvenirs ou pas, ces moments feront parti de leur construction en tant qu’individu et c’est ce qui nous importe ! Heureusement qu’on attend pas que les enfants puissent garder des souvenirs pour faire des choses avec eux !

2.« Il faut des sous »

La question du budget revient beaucoup. Il y a de nombreuses façons de voyager, de nombreuses destinations au coût de la vie totalement différent, on peut partir 3 mois et vivre une expérience fabuleuse, on peut partir 1 an, on peut aller dans des pays chers ou rester plus en Asie… Bref, de notre côté, on a calculé combien on pouvait mettre de côté au maximum chaque mois, quels sacrifices on pouvait faire pour atteindre notre objectif, on a planifié des gardes supplémentaires et on a adapté en fonction. Si on avait eu moins on aurait fait plus d’Asie ou parti moins longtemps.  Si on avait eu plus on se ferait plus plaisir sur les hébergements. Ce qu’on retrouve au maximum sur les blogs est une moyenne de 15 000€ par personne (adulte) pour un an de voyage.

Petites astuces pour augmenter un peu le budget : revendre ses meubles quand on déménage, mettre sa voiture à louer à l’aéroport pendant la durée du voyage, échanges de maison pour les propriétaires, location ou sous-location, démarcher des marques pour obtenir des sponsors (on ne l’a pas fait mais je l’ai souvent vu dans des blogs !).

En famille : tout coûtera forcément un peu plus cher, sans être non plus multiplié par 2 par rapport à un voyage en couple : un seul lit de + pour les hébergements car on aura celui de la petite, 1 plat pour 2 enfants dans les resto, pas de paiement pour les billets d’avion tant que la plus petite aura moins de 2 ans, moins d’activités qu’en couple, le but n’étant pas d’épuiser les petites au bout d’un mois de voyage. Notre objectif rêvé serait 40 000€ mais notre objectif de base est de 30 000€ tout compris pour un peu plus de 7 mois de voyages à 4.

elsa-santorin-les-exploratrices-tour-du-monde-en-famille

3.« C’est dangereux »

Au niveau de la sécurité on choisira évidemment les pays safe, inutile de prendre des risques. Le site du ministère des affaires étrangères est très bien pour évaluer le risque.

Au niveau des maladies, on exclura les zones de paludisme ou autres maladies qui pourraient être graves, surtout pour les petites. Le site de l’Institut Pasteur est très précis. Les vaccins seront bien sur faits.

Et puis on ne peut pas dire que ces dernières années nous étions plus en sécurité en France qu’ailleurs malheureusement… Les règles de bon sens s’appliquent donc partout : ne pas exposer son matériel photo ou informatique n’importe où, avoir une saccoche plate pour les passeports et CB à la ceinture, être vigilants à toute tentative de corruption, etc. Quand on a l’habitude de voyager, on a ces habitudes-là déjà en place donc nous ne sommes pas inquiets.

En famille : Certaines destinations seront évitées alors qu’à 2 on aurait pu les intégrer, notamment certains pays d’Amérique du sud ou d’Amérique centrale. En Asie, c’est surtout les conditions sanitaires sur lesquelles on aura une vigilance particulière avec des enfants.

Étape 4 : L’organisation en pratique

On a pris cette décision il y a 2 ans. On a très longtemps gardé ce projet pour nous car on voulait voir si tout était vraiment réalisable avant de pouvoir partager notre petit secret qui nous excitait tant ! On ne peut pas partir en tour du monde comme on part pour un voyage sur un coup de tête, encore moins avec des enfants. Pour nous une bonne organisation = zénitude maximale = profiter à 3000% du moment présent ! L’organisation n’est pas si compliquée mais il y a beaucoup de choses à ne pas oublier. Et puis toute cette préparation, c’est déjà le début de l’aventure 🙂

Le choix de l’itinéraire

Un article sera dédié à l’itinéraire car il y a beaucoup à dire, surtout sur un itinéraire avec des enfants si petits ! C’est le plus complexe et le plus excitant aussi ! L’idée pour nous est de commencer par l’Asie : Thaïlande puis Cambodge. Puis descendre en Australie et en Nouvelle-Zélande pour expérimenter la VanLife sur du long terme. Puis faire un stop à Tahiti avant de rejoindre l’Amérique du Sud : l’Argentine et remonter par les USA, faire une pause à Hawaii et finir par explorer l’ouest canadien et les rocheuses !

Les billets : agence ou pas ?

Certaines agences sont spécialisées dans les billets tour du monde (ZipWorld, petite agence française ou TravelNation, agence anglaise). Passer par une agence permet de bénéficier d’avantages comme la modification au dernier moment de billets si on veut rester plus longtemps dans un pays par exemple, on augmente donc notre liberté dans nos déplacements. Ils proposent différentes formules, à la carte ou déjà faites.

Notre choix s’orientait vers ZipWorld mais nous avons comparé leur devis aux tarifs de billets sans agence, notamment via Skyscanner et nous avons trouvé moins cher. Les inconvénients d’une agence sont : l’ordre des pays sans retour possible en arrière (mais permet aussi d’optimiser son tour), la communication par mail uniquement (mais ils sont très réactifs), et pour TravelNation le départ est de Londres uniquement.

Notre choix: nous partirons donc sans agence avec l’avantage de pouvoir choisir nos vols en fonction des horaires pour les petites et les temps d’escale aussi.

La question du matériel

  • Le choix du sac à dos est vraiment LA question principale, il y a des tas d’informations sur Internet, rien que pour cette question là. On a opté pour un DEUTER Travellers chacun (90L pour le papa et 60L pour moi) : un grand sac à dos avec ouverture latérale comme une valise (plus pratique quand on ne peut pas toujours tout sortir) sur lequel se zippe un mini sac à dos (parfait pour l’avion et les petites randos).
  • Un sac en plus pour le matériel informatique (appareil photo et objectifs, trépied, cartes mémoires+++ et disque dur, MacBook avec quelques films et dessins animés). Ce sac servira aussi pour les plus grosses randos.
  • L’indispensable pour le rangement, testé et approuvé lors de notre dernier voyage : les pochettes de rangement Nature et Découverte, de couleurs différentes pour chacun pour plus de visibilité dans le sac.
  • Des vêtements pour tous types de météo dont une veste technique chacun, et sans oublier les brassards pour les petites !
  • Autres : Serviette en microfibre (sèche vite et prend peu de place), lampe frontale, un petit sac de couchage compact pour chacun, 2 moustiquaires, trousse de toilette, trousse à pharmacie, tous nos papiers administratifs et des carnets de voyage.

En famille :

Les petites auront chacune une petite valise Trunki (petite valise en forme d’animaux sur laquelle elles peuvent s’asseoir et être tirée entre 2 avions) pour leurs jeux + un rechange + à boire et à manger pour l’avion.

Un lit pour la petite. Pour un bébé, c’est plus rassurant d’avoir son lit, son repère chaque soir, quelque soit l’endroit. Le meilleur lit de voyage pour bébé est le Babybörn, les avis sont unanimes et on l’adore mais il est encombrant malgré sa légèreté. Sinon, le lit-tente Pop-Up d’Oxybul ou un simple petit lit d’appoint gonflable Oxybul, confort mais moins contenant-sécurisant.

Un porte bébé : le plus léger et compact du marché, le Booba Air, à tester avant le départ. Nous ne pensions pas prendre de poussette et finalement pour les villes et villages ça sera bien pratique, parfois pour la petite, parfois pour la grande, parfois pour nos courses. La poussette canne la plus compacte du marché (en cabine dans les avions) est la Yoyo de Babyzen.

preparation-tour-du-monde-avec-enfants-elsa-les-exploratrices

La santé

Aller au centre de vaccination-médecine des voyageurs du CHU pour un avis sur mesure + avoir les vaccins ET le certificat de vaccination. Le site de l’Institut Pasteur est vraiment très bien fait et permet de commencer à se renseigner avant d’avoir la consultation. Air France propose aussi un bon centre de vaccination. Par ailleurs il faudra évidemment prendre RDV chez le médecin pour un check-up de toute la famille, dentiste, etc Bref tout vérifier avant de partir. Et afin d’avoir une ordonnance pour la trousse à pharmacie.

Pour nous, le coté rassurant est que le papa est médecin généraliste et a travaillé 6 mois aux urgences pédiatriques du CHU et 6 mois aux urgences adultes. On part donc tranquille et avec tout le matériel de suture et autre dont on pourrait avoir besoin au cas où. Prendre également avec soi la carte de groupe sanguin, les certificats d’assurance, les ordonnances en cas de prise de traitement ou contraception.

Autres démarches

  • L’école : faire les démarches de déscolarisation de l’enfant auprès de l’inspection académique et si besoin, celles d’inscription au CNED.
  • Le travail : prévenir son employeur et faire les démarches en conséquences. Pour nous on sera en transition (remplacement de médecine générale pour Papa et prise de poste de pédopsy au retour du voyage pour moi) donc pas de démarches particulières.
  • Pour le budget, il y a aussi ce que l’on pourrait être tentés de zapper : prélèvements en cours + location d’un garde-meuble + impôts de l’année d’absence + frais bancaires.

L’administratif pour un tour du monde en famille

Passeport & Visa : Important de vérifier pour chaque pays la nécessité de Visa ou non, certains pays permettent un visa touristique pour un nombre de jours limités. Ne pas oublier de vérifier la date de validité de son passeport, demandée jusqu’à 6 mois après la date de retour. Bien penser à photocopier tous les documents importants, les numériser et se les envoyer par mail, en envoyer une copie à de la famille au cas où.

Assurances : Chapka est celle qui nous paraît la plus complète, c’est celle qui est la plus choisie parmi les tourdumondistes. AVI est souvent citée également. Vérifier les assurances proposées avec notre carte bancaire, ce qui peut diminuer le coût de l’assurance prise à part. S’inscrire sur Ariane, le site du ministère des affaires étrangères. On y inscrit les pays où on compte aller et ils nous préviennent en direct par sms ou mail s’il y a le moindre problème/crise dans le pays concerné.

Le permis international à demander à la préfecture ou sous-préfecture. Il n’est valable que 3 ans donc bien vérifier la date de validité.

Vérifier les frais de retrait de votre banque à l’étranger. Changer peut-être de banque ou adhérer à une banque en ligne (les principales banques ont une part en ligne par exemple nous sommes chez BNP on va donc se renseigner du coté de Hello Bank en plus il n’y a pas de frais de retrait chez les partenaires avec cette banque). Changer ou résilier son abonnement téléphone. Démarches liées au déménagement : poser le préavis, résilier EDF, gaz, abonnements divers, assurance habitation, transférer son courrier, donner des procurations si besoin pour la poste, les colis, les élections…

tour-du-monde-en-famille

Petits conseils :

  • Se faire un rétroplanning avec tous ces éléments pour ne pas oublier une étape ou une démarche.
  • Lire les blogs qui détaillent souvent longuement une seule de ces étapes : le site tourdumondiste.com est une mine d’informations très utile.
  • Passer du temps à rêver sur instagram et dénicher de superbes coins ou adresses à tester à l’autre bout de la planète, se faire des contacts par ce réseau et prévoir de retrouver des voyageurs ici ou là.
  • Penser au retour !! Psychologiquement et budgétairement ! De notre côté, on a tout calé pour que le retour se passe au mieux, déménagement prévu dans la ville dont on rêvait et avec pour moi le poste dont je rêvais. Une nouvelle vie qui s’annonce super excitante aussi pour toute la famille.

En famille : Intégrer les enfants à la préparation, de façon adaptée à leur âge, et leur en parler. Ce qui nous paraît génial peut les angoisser, comme quitter leurs jouets ou leurs copines et puis quand on en parle une fois après ça va mieux , lire des contes sur le thème des voyages ou des pays prévus. Leur créer des jeux comme un planisphère en A3, avec plein d’images de choses qu’on verra dans chaque pays (temples, animaux, chutes, glacier etc) qu’on imprimera et qu’elles pourront coller.

Les faire participer au projet de ce tour du monde en famille, sous forme de jeux, est essentiel et vraiment génial. Cela donne lieu à de supers moments de partage, chacun des étoiles dans les yeux. « Moi je voudrais amener ma poupée et je voudrais voir des poissons jaunes et des koalas mais pas des loups ! ».

tour-du-monde-en-famille

Lire également sur Les Exploratrices :

 


Elsa se lance avec sa famille Koalas dans un tour du monde en famille, avec ses filles ayant 4 ans et 18 mois. Un tour du monde de plus de 7 mois qui promet d’être exceptionnel. Elsa continuera à partager cette expérience avec vous ici sur le blog et nous avons super hâte de suivre leurs aventures. Vous pouvez aussi retrouver la jolie famille sur les réseaux sociaux et leur compte Instagram.

Vous devriez aimer

4 Commentaire

  • Répondre
    Cams
    4 juillet 2018 at 22 h 53 min

    Excellent ce projet… Et l’itinéraire fait rêver vous semblez prêts en tout cas! Merci pour tous les conseils, j’ai hate de suivre vos aventures!!

  • Répondre
    MelaniM
    6 juin 2018 at 21 h 46 min

    Super aventure à venir ! C était un
    plaisir de lire l article!!je vous suivrai sur Instagram 😉 hâte!

  • Répondre
    Trotteurs Addict
    6 juin 2018 at 12 h 55 min

    Super article pour un magnifique projet! Nous aussi on rêve de partir quelques mois en tour du monde avec notre petit loulou ! On va suivre vos aventures de près

  • Répondre
    Amélie
    5 juin 2018 at 7 h 10 min

    Super Article! Un très beau voyage vous attends 🙂

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!