Canada

Tour de la Gaspésie en 6 jours

les-exploratrices-gaspesie-automne-route132

Le tour de la Gaspésie en 6 jours… La Gaspésie ?! Ce nom ne vous dit peut-être rien du tout et pourtant c’est la destination incontournable quand vous êtes au Québec. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Lonely Planet, National Geographic et les autres voyageurs !

C’est où ? C’est la « petite » péninsule à l’est du Québec. Petite sur la carte du Canada, mais en réalité très vaste, composée de 5 régions (je vous parle de 3 régions dans cet article).

L’objectif ? 6 jours pour faire le tour de la Gaspésie, pour parcourir plus de 1.250 km. Les distances sont longues, il faut être patient et prêt à faire des heures de routes !

les-exploratrices-gaspesie-itineraire
Notre road trip débute et finit à Rivière-du-loup, via la route 132 !

Quand ? Nous l’avons fait mi-octobre, le moment parfait pour profiter du changement extraordinaire des couleurs d’automne.

Comment ? Certains le font en stop, en vélo ou encore à pied mais n’ayant que 6 jours, nous avons loué une voiture, beaucoup plus pratique !

Le point négatif ? A cette époque, la plupart des auberges/hôtels et des activités sont fermées puisque ce n’est plus la haute saison. Mais il reste, comme alternative, airbnb ou couchsurfing. Pour les plus courageux, il y a le camping mais à cette époque les nuits peuvent déjà être fraîches.

Les activités prévues ? Essentiellement des activités outdoor dans les parcs nationaux* pour ce tour de la Gaspésie. Pour les amoureux de grands espaces, de nature, d’animaux et de randonnées, vous serez servis ! Mais gardez à l’esprit que vous pouvez à tout moment tomber sur des grosses bêtes en vous promenant !

Les parcs ont l’avantage de proposer des balades plus ou moins longues et difficiles, vous trouverez toujours quelque chose qui vous correspond, même si vous n’êtes pas adeptes de randonnée.

*L’entrée dans tous les parcs nationaux est de $8.5/personne en général. Mais en 2017, ils seront gratuits à l’occasion du 150ème anniversaire ! Alors foncez au Canada. En plus, Lonely Planet vient de l’élire « Meilleure destination en 2017 ». Cliquez ici pour découvrir le palmarès.

les-exploratrices-gaspesie-automne-route132

La Baie des chaleurs

1ère étape : Rivière-du-loup > Campbellton, 309 km

Campbellton est dans le Nouveau Brunswick* exactement et non plus au Québec. C’est ici que nous nous posons pour 1 nuit, à la Maison McKenzie, une maison familiale au style anglais des années 1910, une étape insolite et hors du temps ! A la base nous voulions aller à Pointe à la garde, au Château de Bahia, assez connu et atypique. Mais étant l’une des seules auberges encore ouverte à cette époque, il vaut mieux réserver à l’avance. Chose que l’on n’a pas faite… à notre grand regret ! Je vous conseillerais même juste un arrêt pour aller jeter un œil à ce « château » au milieu de la forêt.

les-exploratrices-gaspesie-auberge-chateau-de-bahia

Auberge Château de Bahia

*Vous allez traverser un pont pour rejoindre le Nouveau Brunswick, qui ne dure que 3 minutes en voiture mais de l’autre côté il y a un décalage horaire de +1h !

les-exploratrices-gaspesie-cambellton

Cambellton

les-exploratrices-nouveau-brunswick-coucher-du-soleil

Nouveau Brunswick

Que faire dans la Baie des chaleurs ?

Pour ceux qui n’auraient pas la chance de voir des animaux à l’état sauvage, il y a le Bioparc ($22/personne) à Bonaventure (123, rue des Vieux Ponts, Bonaventure), où il y a une quarantaine d’espèces indigènes (caribou, orignal – ou élan -, ours, loup, lynx …).

En été, c’est une région balnéaire. Vous pourrez profiter de la mer et de belles plages. Ce n’est pas pour rien qu’elle s’appelle Baie des « chaleurs ».

La Pointe

2ème étape : Campbellton > Percé, 248 km

Après un bon petit déjeuner typiquement canadien (pancakes au sirop d’érable), on reprend la route 132 en direction de Percé, jolie petite ville très charmante avec son fameux rocher percé ! La route 132 longe les côtes et les paysages sont plus beaux les uns que les autres, entre mer et montagne. Avec les couleurs automnales rouge-orangée, c’est encore plus beau.

les-exploratrices-gaspesie-couleurs-automne-route

les-exploratrices-gaspesie-route132

les-exploratrices-gaspesie-Perce-tour-observation-ephemere

Chose à ne pas manquer à Percé : Le Parc national du rocher percé et de l’île Bonaventure

Certes, le prix est un peu élevé ($30/personne pour la traversée + $8.5/personne pour l’entrée du parc) mais il en vaut vraiment la peine ! Vous vous approcherez de ce fameux Rocher percé au plus près ! Je ne m’imaginais pas un rocher aussi impressionnant et si près de la côte. Le capitaine vous emmène ensuite faire un tour de l’île puis vous dépose.

Vous aurez le temps de profiter du parc et de ses sentiers mais surtout, de voir la plus grande colonie de fous de bassan au monde ! Des milliers d’oiseaux rassemblés au même endroit… assez impressionnant (et bruyant !). Vous pourrez aussi profiter de l’histoire et du patrimoine de l’île qui était auparavant un lieu prisé des pêcheurs.

les-exploratrices-gaspesie-rocher-perce

Rocher percé

les-exploratrices-gaspesie-ile-Bonaventure

Ile Bonaventure

les-exploratrices-gaspesie-colonie-fou-de-bassan

Colonie de fous de bassan

Où dormir ? Pour une nuit, nous avons opté pour un airBnb. Notre hôte était d’ailleurs un garde du parc national ! Mais il y a beaucoup d’hôtels, de motels, d’auberges… pour tous les budgets et pour tous les goûts.

3ème étape : Percé > L’Anse-au-griffon, 100 km

L’Anse-au-griffon se trouve à 30 min de Gaspé. Pas d’arrêt à Gaspé qui n’est pour moi pas un point clé, mis à part si vous aimez l’histoire (Jacques Cartier y a débarqué et a érigé une croix). Je trouve qu’elle manque de charme surtout après avoir vu Percé. Avis personnel ! Nous nous posons pour 2 nuits à l’auberge Griffon aventure, située dans un cadre exceptionnel (au bord de la mer) et dont le concept est original et insolite. Vous pouvez par exemple dormir pour $90 (tarif basse saison) dans un ancien bateau (presque) tout équipé ! L’auberge est aussi très bien située, à 15 min du Parc national Forillon.

les-exploratrices-gaspesie-Bateau-auberge-griffon-aventure

Auberge Griffon Aventure

Chose à ne pas manquer à l’Anse-au-griffon : le Parc national Forillon

les-exploratrices-gaspesie-coucher-de-soleil-parc-forillon

Parc Forillon

Si je devais vous recommander UNE marche dans ce parc, ce serait celle-ci : Les Graves, 8 km A/R mais très facile. Ce sentier mène au phare du Cap Gaspé, le point le plus à l’est de la Gaspésie, le bout du monde comme ils l’appellent ici ! Si vous avez de la chance comme nous, vous aurez l’occasion de croiser des porcs-épics, des phoques mais le plus impressionnant : des ours ! Nous avons eu la chance de voir un ours noir, sur le chemin du retour, à la lumière tombante. Là, tout près ! Pas de panique, pas de grands gestes, pas de cri… On observe, on prend une photo et on profite du moment… jusqu’à ce qu’il reparte comme si de rien n’était ! Un moment unique mais un peu flippant, je vous avoue.

les-exploratrices-gaspesie-cap-gaspe-est

les-exploratrices-gaspesie-bout-du-monde

les-exploratrices-gaspesie-ours-parc-forillon

Parc Forillon

Pour les plus sportifs : Le Mont Saint-Alban, boucle de 7,2 km. Les 1ers kilomètres qui mènent à la tour d’observation sont assez raides mais la marche en vaut la chandelle ! Une vue à 360° sur la mer, la forêt et les falaises. Le reste de la balade est assez facile.

les-exploratrices-gaspesie-vue-du-mont-saint-alban

Mont Saint-Alban

La Haute Gaspésie

4ème étape : L’Anse-au-griffon > Sainte-Anne-des-Monts, 188 km

Pour nos 2 dernières nuits, on s’arrête à l’auberge festive Sea Shack et, comme son nom l’indique, c’est une auberge FESTIVE ! Ne comptez pas bien dormir en allant là-bas, même en basse saison. Située au bord de la mer, vous pourrez dormir par exemple dans une yourte et profiter d’un jacuzzi avec vue sur la mer.

Chose à ne pas manquer : Le Parc national de la Gaspésie

L’auberge est située à 40 min du parc mais c’était le plus proche que l’on ait trouvé ! Le parc de la Gaspésie est l’endroit propice pour observer les caribous et les orignaux (élans). Après l’ours, on voulait voir au moins un orignal, l’animal emblématique (avec le caribou) du Canada !

Pour les sportifs : La serpentine, 9,8 km A/R, qui permet de voir les Chutes Sainte-Anne, les Chutes du diable, le Lac du diable et d’arriver à un refuge. La marche est vraiment magnifique, quoique un peu difficile à certains endroits, surtout en fin de journée. Mais arrivés au sommet, la vue est vraiment fantastique. On est seul au monde et il n’y a pas un bruit. Parfait.

les-exploratrices-gaspesie-la-serpentine

La Serpentine

les-exploratrices-gaspesie-sentier-la-serpentine

La Serpentine

les-exploratrices-gaspesie-lac-du-diable

Lac du Diable

Pour les moins sportifs (mais c’est l’endroit le plus propice pour voir des orignaux) : Le Mont Ernest-Laforce, boucle de 4,5 km. Un des sentiers où l’on peut voir les orignaux car la forêt est moins dense. Je crois que la chance était avec nous pendant ce voyage ! A peine garés, on commence à entendre un bruit sourd, des pas et des brames. Un orignal était tout près de nous. Je crois qu’il n’y a aucun mot pour décrire cet animal, c’est tellement gros, impressionnant et beau. Mais il faut avoir de la chance pour en voir malgré tout !

les-exploratrices-gaspesie-orignal-parc-de-la-gaspesie

Orignal

les-exploratrices-gaspesie-mont-ernest-laforce

Mont-Ernest-Laforce

Le lac aux Américains, 2 km A/R. Une marche très facile pour rejoindre un magnifique lac, sauvage, entouré des montagnes. Un endroit idéal pour un pique-nique.

les-exploratrices-gaspesie-lac-aux-americains-parc

Lac aux Américains

*Les plus populaires comme le Mont Jacques-Cartier ou le Mont Albert sont fermés à cette époque pour la reproduction des caribous et des orignaux.

Après notre dernière journée de randonnée on était plutôt fatigués mais satisfaits. Pour se récompenser (après l’effort, le réconfort comme on dit), on a décidé d’acheter du homard. (Goûtez aussi le saumon; des rivières à saumons, ce n’est pas ce qui manque en Gaspésie). Tellement bon.

les-exploratrices-gaspesie-homard

5ème étape : Saint Anne-des-Monts > Rivière-du-loup, 286 km

Et pour finir, nous faisons simplement Saint Anne-des-Monts > Rivière-du-loup, pour boucler la boucle. Pendant ces 6 jours, la chance a été avec nous, 6 jours de grand beau temps. Parce que la Gaspésie dans le brouillard, soyons honnête, c’est nettement moins époustouflant ! Bref, si je devais vous décrire la Gaspésie en un seul mot (chose plutôt difficile) je dirais : INCROYABLE ou DÉPAYSANTE.

les-exploratrices-parc-de-la-gaspesie

Tout est dit !

Autre idée d’activité pendant le tour de la Gaspésie : pour les amatrices de bières ou celles qui voyagent avec des fans de bières, il existe « la route des bières » qui permet de découvrir les microbrasseries (plus de 150 microbrasseries au Québec dont 12 entre le Bas Saint-Laurent et la Gaspésie). Moi qui ne suis pas une adepte de la bière, j’ai commencé à apprécier !

Route-des-bières-MAP-WEB

Enfin, pour plus d’infos sur un tour de la Gaspésie, c’est ici !

Vous devriez aimer

5 Commentaire

  • Répondre
    Catherine
    7 novembre 2017 at 18 h 05 min

    Attention ce n’est que les parcs Parcs Canada qui sont gratuits cette année. Il n’y en a donc qu’un en Gaspésie: le parc Forillon. Les autres sont à 8,50$, ce qui n’est certes pas si cher pour une telle activité 🙂

  • Répondre
    Lauriane
    15 février 2017 at 0 h 31 min

    Ce qui est sûr c’est qu’il y a de beaux couchers de soleil à voir dans ce coin, c’est frappant ! S’il n’y avais que ça ahaha mais la faune, les lacs, les forêts, les randonnées ont l’air tout bonnement tooooop. J’y suis allée alors que j’avais 12 ans mais je ne me souviens de rien de tout ça il faut y retourner ^^

    • Répondre
      Camille
      17 février 2017 at 20 h 11 min

      Oh oui retournes-y ! C’est juste incroyable et diversifié …

  • Répondre
    Aurélie l'exploratrice
    31 janvier 2017 at 15 h 15 min

    Les photos sont canons ! Je suis fan de ces couleurs !
    On a eu nous aussi la chance de voir 3 ours noirs (une maman et 2 petits) pas loin du Parc National de la Mauricie : ça a été un grand moment de notre voyage 😉

    • Répondre
      Camille
      3 février 2017 at 17 h 21 min

      Merci Aurélie. C’est vrai que les ours, orignaux, wapitis … c’est juste dingues !

    Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!