Maroc

Dormir dans le désert de Merzouga : une expérience unique 

les-exploratrices-maroc-merzouga-experience

Vous envisagez un séjour au Maroc ? Vous êtes en quête de nature et de dépaysement ? Une recherche de paysages à couper le souffle ? Alors n’hésitez plus et partez à la découverte du désert de Merzouga au Maroc, dans l’erg Chebbi. Cette expérience dépassera toutes vos espérances.

Les premiers pas à Merzouga nous enivrent déjà d’un parfum de liberté. La route sans fin s’arrête dans le petit village qui, à première vue, n’est pas très vivant. Mais petit à petit, on découvre ses habitants, ses petits commerces, ses maisons couleur sable, pleines de couleurs à l’intérieur, et puis tout autour… des dunes de sable à perte de vue.

Un désert de sable, on appelle ça un erg, différent du désert rocailleux : le reg. Les dunes de Merzouga s’appellent l’erg Chebbi. Elles font partie des plus belles dunes de sable du Sahara, et sûrement les plus belles dunes du Maroc ! L’erg s’étend sur 30 km de long et 5 km de large. La nature est si surprenante parfois, à poser ici ces dunes au milieu de nulle part ! Les dunes les plus hautes peuvent atteindre 150 m de hauteur. On peut d’ailleurs louer des skis ou un snowboard pour les descendre.

les-exploratrices-maroc-merzouga-desert

Comme je vis au Maroc, j’ai des contacts intéressants. Je loge dans la maison d’Elsa et Moustapha. Moustapha est un enfant du pays, très investi pour que les touristes passent le meilleur séjour possible. Il nous organise un séjour de 3 jours / 2 nuits dans le désert de Merzouga. Et c’est parti pour une expérience unique ! Nous sommes un groupe de 4 avec un guide.

Notre séjour dans le désert de Merzouga

Jour 1 :

Moustapha nous emmène nous promener au souk de Rissani, un village un peu plus grand, à une trentaine de kilomètres de Merzouga. Ce souk offre les mêmes produits et plaisirs que Marrakech mais presque sans touristes. Il est beaucoup plus facile de marchander et d’obtenir de bons produits.

Attention ! Arrêtez tout !!!! Si vous passez par Rissani, il faut absolument goûter à la pizza berbère, la spécialité du coin. Un régal ! Moustapha saura vous montrer le meilleur endroit pour la déguster.

les-exploratrices-maroc-merzouga-souk-rissani

Le souk de Rissani

les-exploratrices-maroc-merzouga-pizza-berbere

La pizza berbère

Nous rentrons ensuite chez Moustapha pour nous préparer à partir dans le désert. Nous rejoignons le guide qui nous attend avec 5 dromadaires. Il est environ 15h et nous partons à dos de nos dromadaires pour nous enfoncer dans les dunes de l’erg Chebbi.

les-exploratrices-maroc-merzouga-dar-duna

La maison de Moustapha et d’Elsa : Dar Duna

Nous arrivons à ce que les gens d’ici appellent l’Oasis : il s’agit un fait d’un campement au milieu des dunes. Des tentes de fortune sont montées autour d’un feu de camp et d’une tente commune pour le dîner. Incroyable ! Nous assistons à un coucher de soleil de malade avant de partager un délicieux repas préparé sur place par notre guide. Nous passons ensuite la soirée autour d’un feu à observer les étoiles, les étoiles filantes et à écouter de la musique berbère. Quelle expérience incroyable ! Et ce n’est que le début !

les-exploratrices-maroc-merzouga-sunset

Jour 2

Notre guide nous réveille à 6h pour observer le lever du soleil. Celui-ci est vraiment très impressionnant à travers les dunes. Nous prenons ensuite un petit déjeuner et partons avant 8h sur nos dromadaires pour randonner un maximum avant que la chaleur ne soit trop forte.

les-exploratrices-maroc-merzouga-sunrise

Le campement au lever du soleil

Je redoutais de voir un désert surchargé de touristes, qui perd son charme au gré des passages. Nous nous sentons cependant seuls au monde et ne croisons absolument personne. Le lieu est encore très préservé et les guides berbères protègent ce solide héritage de la nature.

les-exploratrices-maroc-merzouga-ombre-chameaux

Aux alentours de midi, nous nous arrêtons dans un bivouac afin de déjeuner et se reposer (hé oui, le dromadaire, ça fait mal aux fesses !!!). L’endroit est calme, très beau et invite à la détente et à la méditation ! Notre guide nous prépare une délicieuse omelette berbère. Et nous avons l’après-midi pour nous reposer et profiter un maximum de l’endroit d’une beauté sans nom.

les-exploratrices-maroc-merzouga-dejeuner

les-exploratrices-maroc-merzouga-vue-camp

Vers 16h, nous repartons sur les dromadaires pour finir de traverser l’erg. Nous arrivons sur une plaine de désert rocailleux. Au fond, des falaises s’élèvent, c’est la frontière algérienne. Sur cette plaine, quelques familles de berbères nomades sont installées. Ces familles vivent presque uniquement des passages des touristes.. Mais il n’y a pas foule à venir jusqu’ici. Nous allons passer cette deuxième nuit dans une famille berbère. Ils nous ont installés une tente basse avec des tapis où nous passerons la nuit. Nous les rencontrons et baragouinons quelques mots en arabe. Ils nous offrent le thé et la journée se termine dans cet endroit surprenant et irréaliste où le soleil se couche là-bas au loin derrière les dunes.

les-exploratrices-maroc-merzouga-coucher-soleil-nomades

les-exploratrices-maroc-merzouga-camp-nomade

Jour 3 :

Nous nous levons une nouvelle fois pour le lever du soleil. Je le trouve encore plus beau vu d’ici que depuis l’intérieur des dunes. Nous prenons le petit déjeuner, saluons cette très gentille famille qui nous a accueillis et repartons sur les dromadaires. Il s’agit maintenant de rentrer à Merzouga. Un long chemin nous attend et nous devons parcourir les 5 km de large de l’erg pour retrouver Moustapha. Cela nous prendra environ 5h, une randonnée idéale pour admirer les dunes, le sable à la couleur incroyablement orangée et les petites traces de pattes de fennec dans ce sable si chaud. De temps en temps, un cactus et quelques plantes sortent du sable. Il y a aussi de petits oiseaux. La vie est présente dans cette étendue de sable.

les-exploratrices-maroc-merzouga-desert-chameau-poler

les-exploratrices-maroc-merzouga-excursion-desert

Mon ressenti

Cette expérience a été incroyable pour moi ! Je n’ai pas été déçue à un seul moment par la beauté du désert et par la singularité de celui-ci !! Quoi de plus beau finalement que de s’adapter au mouvement du dromadaire et tout en suivant sa cadence, laisser aller ses pensées ricocher sur les dunes. N’hésitez pas à me contacter pour avoir le contact de Moustapha, il est l’intermédiaire idéal pour un petit séjour à Merzouga.

les-exploratrices-maroc-merzouga-jump-dunes

Infos pratiques

Comment se rendre dans le désert de Merzouga ?

Le désert de Merzouga se mérite ! Il n’y a pas moins de 8h de route depuis Marrakech pour s’y rendre par de petites routes sinueuses de montagnes. Cependant, les panoramas que nous offre cette route sont à eux-mêmes un voyage. Nous pouvons sûrement parler d’une des plus belles routes du Maroc. Entre montagnes, cols enneigés et routes désertiques, de quoi en faire rêver plus d’un ! Je conseille de faire la route en deux fois et de faire une halte dans le petit village d’Aït Ben Haddou, 30 km avant Ouarzazate, c’est splendide !

Il y a aussi la possibilité d’arriver en avion à Errachidia depuis Casablanca. Errachidia est une petite ville située à 2h de Merzouga, l’accès est plus facile, mais pas aussi joli 🙂

Si vous ne choisissez pas l’option de l’avion, deux solutions s’offrent à vous :

  • Le bus : les bus de la CTM (cliquez ici) et de Supratours (cliquez là) se rendent à Merzouga depuis Marrakech. La route est longue mais les tarifs très attractifs.
  • Le tour organisé : un grand nombre de riads à Marrakech proposent des expéditions à Merzouga. Il suffit de se renseigner auprès des propriétaires qui sont presque toujours disposés à nous organiser le voyage.
  • La voiture : louer une voiture reste la meilleure solution. Les prix des locations de voitures à Marrakech sont très abordables et cela permet une plus grande liberté de mouvements et de choix touristiques.

Quand y aller ?

Je conseille vivement un séjour entre mars et juin ou de septembre à novembre. L’été, le désert est vraiment trop chaud et cela en devient désagréable. Et les nuits entre décembre et février sont vraiment très froides. J’ai vécu cette expérience au début du mois de mars, où la température était idéale, bien que les nuits encore un peu fraîches.

Fourchettes de prix

  • La nuit dans la maison de Moustapha coûte 200 dirhams (18 €) la chambre de deux personnes avec petit-déjeuner.
  • Le séjour de 3 jours / 2 nuits dans le désert coûte 900 dirhams (83 €) par personne, en pension complète. Cela inclut également la rando, le guide, les dromadaires (en fait, il n’y a que les boissons et le pourboire qui ne sont pas inclus). Un prix hyper intéressant !

Retrouvez notre article sur Marrakech en cliquant ici ou celui sur les Provinces du Sud du Maroc en cliquant là !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous devriez aimer

5 Commentaire

  • Répondre
    Cécile
    25 mai 2017 at 20 h 21 min
    je suis effectivement en quête de pleine nature, mais je ne pense pas être forte et courageuse au point de dormir dans un désert. Certes, c’est beau et c’est une expérience unique, mais je ne suis pas sûre d’en être capable !
    • Répondre
      Lily l'exploratrice
      27 mai 2017 at 22 h 16 min
      Salut Cécile merci pour ton commentaire !
      Ne t’inquiète pas il n’y a absolument rien à craindre et nous sommes parfaitement bien installés 🙂 Je ne crois pas qu’il y ai d’affreux animaux à part un ou deux fennecs qui ont très peur des humains 🙂
  • Répondre
    namur iris
    9 mai 2017 at 13 h 06 min
    Bonjour Lily,

    Nous allons faire le tour du Maroc en Juillet et je suis à la recherche d’un contact pour passer une nuit dans le désert à Merzouga. Partant de Fes, nous allons faire une halte à Midelt seulement pour dormir avant d’aller à Merzouga le soir.
    Nous souhaiterions passer la soirée + Nuit + lever du soleil voire matinée dans le désert. Pourriez-vous me donner le contact de Moustapha si cela vous semble être réalisable?

    Merci beaucoup d’avance

    Cordialement,

    iris

    • Répondre
      Lily l'exploratrice
      15 mai 2017 at 20 h 22 min
      Bonjour Iris!

      N’hesites pas à m’envoyer un mail : lily.locher@gmail.com

      Je te donnerai son contact avec plaisir !

  • Répondre
    Zoé
    2 mai 2017 at 11 h 29 min
    Magnifique ! Et on aurait presque l’impression d’y être !
  • Laisser un commentaire

    error: Content is protected !!