Indonesie

Nusa Penida, île authentique à 45 minutes de Bali

nusa penida est une île authentique non loin de bali

Quand j’ai réservé nos vols Paris-Denpasar, en novembre 2017 pour un voyage en juin 2018, je ne savais pas encore quel serait notre périple, quelles îles nous visiterions, combien de jours, etc. Tout s’est joué le mois précédent. Après de multiples recherches, j’ai porté mon dévolu sur Bali (Canggu, Ubud et Klungkung – nos bonnes adresses sont ici),  Nusa Penida, île située au sud-est de Bali (qui est rattachée à Bali et plus précisément à la province de Klungkung et est donc, comme Bali, non musulmane) et Java. Je n’en avais pas entendu parler en 2014 : Nusa Lembongan ou les îles Gili avaient le vent en poupe ! J’ai approfondi mes recherches, et je dois dire que le blog d’Amoureux du Monde m’a été très utile. Leur article est très bien fait (et leur vidéo « vend » parfaitement la destination aux plus réticents !) et l’idée n’est pas ici de vous lister ce que vous pouvez retrouver sur leur blog, mais plutôt de vous partager mon expérience personnelle sur Nusa Penida.

J’ai adoré Nusa Penida ! Je m’y suis sentie tout de suite bien. L’atmosphère, le fait qu’il n’y ait jamais d’embouteillages et très peu de voitures, la nature à perte de vue… L’île attire, pour l’instant, une catégorie de voyageurs un peu aventuriers et amoureux de la nature et des espaces préservés. La vie n’y est pas chère. Les gens sont extrêmement souriants et gentils. Les paysages sont à couper le souffle car il y a beaucoup de falaises, mais aussi de collines, de forêts, de palmeraies, de pêcheurs… La seule frustration liée à cette île : on ne peut quasiment jamais s’y baigner car les vagues et les courants sont très forts…

1. Comment se rendre à Nusa Penida et combien de temps rester sur l’île ?

Prenez un fast boat pour rejoindre Nusa Penida

Nusa Penida se rejoint en bateau rapide (« fast boat ») depuis Sanur en 45 minutes. Plusieurs compagnies desservent l’île et les tarifs sont plus ou moins identiques. Le choix de la compagnie se fera peut-être en fonction de votre heure souhaitée de traversée.

Comme je le mentionnais dans cet article, nous avons dormi la veille de notre départ pour Nusa Penida dans un petit guesthouse à 10 minutes à pied du port de Sanur : Umah Bagus. Nous avons pu y stocker gratuitement nos deux grosses valises pendant notre absence (nous voulions partir avec seulement 2 sacs à dos pour pouvoir se déplacer de manière autonome sur Nusa Penida) et sommes allés les récupérer à notre retour. Notre hôte, Yani, nous avait fait la pré-réservation des billets de fast boat (pensez à le faire en cas de forte affluence) pour s’assurer d’avoir une place à bord d’un bateau à un horaire qui nous convenait. Il s’agit de mon expérience personnelle et, bien entendu, fiez-vous à votre intuition si quelqu’un vous propose de garder votre valise 🙂

Nous sommes passés par la compagnie Crown Fast Cruises. Coût par personne pour un aller-retour en fast boat : 350.000 Rp (200.000 Rp par personne en one way). Site Internet

Notre bateau partait à 11h15 ; il faut y être au moins 15 minutes avant et penser à faire le checkin au comptoir de la compagnie (pour être sur la liste des passagers). A Sanur, il n’y a pas de port à proprement parler : on monte sur le bateau en ayant de l’eau au moins à mi-jambes, voire plus car il y avait des vagues ! Les bagages sont chargés par l’équipage. Comptez environ 45 minutes de traversée jusqu’à Topakayeh, l’un des deux ports de Nusa Penida.

Conseil : préférez un départ le matin, la mer est plus calme et lorsque vous arriverez sur Nusa Penida, il fera encore jour.

Combien de temps passer sur Nusa Penida ?

Nous avons passé 4 jours / 3 nuits sur Nusa Penida : c’est un minimum car les distances, parcourues en scooter, sont importantes et donc fatigantes. Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes un voyageur qui aime la nature, les rencontres avec les locaux, les randonnées et les coins difficiles d’accès… je vous recommande donc de passer 4 nuits sur place (minimum).

2. Comment se déplacer à Nusa Penida ?

En scooter ! Je crois que tout le monde est d’accord là-dessus ! Il existe bien entendu des taxis affiliés aux guesthouses et des excursions à la journée, mais croyez-moi, cette île, encore roots à l’heure où j’écris (et c’est déjà en train de changer au niveau des infrastructures routières !), doit être parcourue en deux roues… La location d’un scooter pendant 3 jours nous a coûté 200.000 Rp, après avoir négocié ! Si les prix sont trop élevés, éloignez-vous du port et vous trouverez plein d’autres personnes à qui parler.

Les routes m’ont été décrites comme dangereuses, en mauvais état, non goudronnées… C’est vrai, mais pas partout ! La route principale côtière (au nord de l’île) et certaines routes de l’intérieur de l’île sont goudronnées et en excellent état. De nouvelles routes sont en train de prendre ce chemin. Par contre, certaines sont clairement des pistes, avec nids-de-poules qu’on aimait surnommer « nids d’autruches » tellement leur taille était effrayante. Nous avons rencontré des Français qui avaient déjà crevé deux fois. Par chance, nous n’avons pas crevé ! Soyez prudents sur ces routes pleins de trous, portez un casque et pensez à vous étirer le soir car la conduite sur ces routes en mauvais état tasse votre colonne vertébrale.

Enfin, point très important : on ne capte pas sur Nusa Penida ! Avant d’arriver sur l’île, à Sanur, assurez-vous de pouvoir télécharger l’application Google Maps sur votre téléphone et chargez la carte de Nusa Penida. Cela vous permettra de vous géolocaliser même sans réseau sur l’île !

La route menant à Suwehan Beach

3. Où dormir sur Nusa Penida ?

Nous avons passé 3 nuits au même endroit, sur la côte nord-est de Nusa Penida. Certains vous diront que c’est « loin » mais tout dépend de ce que vous venez chercher ! J’avais bien évidemment listé les « spots » à visiter, mais ce que j’ai le plus aimé sur cette île, c’est ralentir le rythme. Ne faire qu’une activité par jour et pas trop de route. Et je m’y suis tenu (en même temps, je ne conduis pas de scooter et n’étais pas seule décisionnaire !).

Avec le recul, j’aurais bien passé 4 nuits à Nusa Penida, 2 dans l’ouest et 2 dans l’est. Car, avec l’état des routes, nous ne roulions jamais la nuit. Je n’ai donc jamais pu voir de sunset dans l’ouest de l’île.

Notre logement dans le nord-est de l’île : Malibu Huts

Gros coup de coeur pour ce logement qui date de 2018 à flanc de falaise, avec un lever de soleil fabuleux sur le Mont Agung (Bali) et le Mont Rinjani (Lombok), plus à l’est. Malibu Huts c’est 4 cabanes en béton (avec parement en bois), avec chacune une terrasse privée vue mer, une salle de bain privative en extérieur et la climatisation. Coût pour une nuit : 450.000 Rp incluant le petit déjeuner. Je recommande vivement cet hébergement que j’ai trouvé à la fois chaleureux et romantique (je suis prête pour tester une cabane dans un arbre !). Je l’ai trouvé par hasard sur Booking et ce fut une belle surprise que j’avais envie de partager (les propriétaires, bien qu’ils ne parlent à peine anglais, sont adorables). Adresse : Dusun Angkal, Desa Suana, Nusa Penida ; page Facebook ; réservation sur Booking

Deux autres idées de logements, plus à l’ouest de Nusa Penida

>> Namaste Bungalows

Ce sont des Français qui tiennent cet hôtel, ouvert en 2013,composé de 10 bungalows, non loin de Crystal Bay. Je ne les ai pas rencontrés mais nous y avons passé un après-midi pour déjeuner et profiter de la piscine (car, vous l’aurez compris, sur Nusa Penida c’est un avantage concurrentiel d’avoir une piscine). Adresse : Jalan Raya Sakti, Sakti, Nusa PenidaSite Internet

>> Coco Resort

Un resort de 18 bungalows avec une jolie piscine et un spa, à quelques minutes de Namaste Bungalows. La piscine est interdite aux non résidents… dommage ! Mais je pense que c’est une bonne suggestion d’y réserver 1 ou 2 nuits, si vous cherchez un logement dans l’ouest. Site Internet

4. Où se restaurer sur Nusa Penida?

Vous vous rendrez vite compte que c’est le soleil qui rythme vos journées sur Nusa Penida, plus que n’importe où ailleurs. Nous anticipions toujours les temps de trajet retour et cela nous a empêché de « tester des adresses » pour manger. L’île est encore assez roots, comme je le faisais remarquer, donc ne vous attendez pas à des concepts de fou ! Nous nous arrêtions au feeling, et sur nos trajets. Voici donc quelques adresses testées, toutes recommandées :

  • Seabreeze Warung : un bar de plage entre le port de Topakayeh et notre logement. Nous y avons déjeuné à deux reprises, aimant l’atmosphère très « chill », le fait d’être les pieds dans le sable et la vue imprenable sur le mont Agung. Instagram
  • Ogix Warung : un restaurant balinais situé juste à côté des Malibu Huts et qui était devenu notre « cantine » le soir, pour le plus grand bonheur de la maîtresse de maison ! Une cuisine authentique, du poisson fraîchement pêché, du poulet grillé, des mets végétariens… rien à redire ! Page Facebook
  • Warung Nengah Mesin : sur la route entre Suwehan Beach et Kelingking Beach, alors que mon copain était à deux doigts de laisser le scooter sur le bord de la route tant les routes  trajet était mauvais et les routes dangereuses ce jour-là, nous sommes tombés par hasard sur cette adresse que je vous recommande chaleureusement. Une cuisine balinaise simple avec des currys à 20.000 Rp, à 20 minutes en scooter de Kelingking Beach ! Page Facebook
  • Warung Boga Segara : nous avons bu un verre au bord de l’eau, en haut des falaises. Très sympa au moment du coucher de soleil. Page Facebook

5. Que faire sur Nusa Penida ?

Pas de farniente sur la plage hahaha !

Ayez en tête qu’on ne peut quasiment jamais se baigner sur l’île, soit parce que c’est marée haute et les plages, déjà petites, sont carrément inaccessibles, soit parce que les courants sont trop forts et que c’est dangereux. L’avantage pour nous c’était de trouver une population de voyageurs qui aiment explorer, les randonnées, les grands espaces, etc.

Atuh Beach

Située à environ 35 min en scooter de notre logement (donc depuis le nord-est de Nusa Penida), les routes étaient dans un état correct. Arrivés sur la zone, on a laissé le scooter et on a marché un quart d’heure. On a rencontré des pêcheurs à même la falaise et sommes restés là, à échanger des sourires et à les regarder faire. La plupart des touristes étaient de l’autre côté de la falaise, là où des marches permettent de descendre sur la plage. Par manque de temps (le soleil commençait déjà à descendre), nous n’avons fait que cette excursion le premier jour. Et c’était déjà magique et tellement différent de Bali…

Suwehan beach

La route est vraiment cabossée en scooter donc il vaut mieux être un conducteur averti. Depuis notre hôtel, compter facilement 45 min à 1h de route. Laisser le scooter au bout de la route (là où il y a un temple) ; vous y trouverez un panneau « Suwehan Beach ». La descente vers la plage commence. Il y a beaucoup de marches, de taille irrégulière, mais la randonnée est vraiment réalisable. La remontée est bien difficile ; prévoyez de l’eau ! Hélas c’était marée haute donc impossible de descendre sur la plage 🙁 mais ça valait le coup. Par contre, reconduire le scooter après cette mini rando c’était dur. On a conduit plus d’une heure sur des routes cabossées en direction de Kelingking Beach. C’est à ce moment-là que mon copain a voulu abandonner le scooter (lol). C’est pour ça que, lorsque vous prévoyez votre séjour sur Nusa Penida, ne programmez pas trop de choses par jour… vous allez vous épuiser !

Kelingking Beach

Depuis notre hôtel il faut compter 1h10 à 1h30 de route ! Mais c’est la plus belle vue de Nusa Penida et elle se mérite ! Lorsque vous arrivez sur le site, vous avez un parking à payer (5.000 Rp). Et c’est là qu’il y a deux catégories de personnes : les Instagrammeurs se prennent en photo depuis le haut avec leurs superbes tenues, et les randonneurs et explorateurs descendent sur la plage. Et là, ce que j’avais lu, c’était vrai ! Il faut vraiment être en bonne condition physique pour descendre mais surtout remonter… 45 min aller et 45 min retour, en plein soleil !! Le chemin part sur l’arête de la montagne (en direction de la tête du dinosaure ^^) et descend à pic vers la plage. Il a été tracé par l’homme à l’aide de bambous et morceaux de bois piqués dans le sol et des morceaux de pierre ont été dynamités pour créer des prises pour la descente et surtout la remontée ! Sur la plage, vous pourrez acheter de l’eau ou des friandises à quelques courageux vendeurs (et à prix d’or du coup !). On s’est un peu baigné mais le courant est vraiment très fort donc on n’a pas dépassé la taille. C’est rageant ! Allez-y l’après-midi pour la lumière sur la plage. Le sunset doit être malade mais on ne voulait pas conduire de nuit en scooter !

Une vidéo expliquant mieux que des photos la difficulté de cette randonnée, régalez-vous les yeux !

Teletubbies Hills

Le nom est au moins aussi nul que les Chocolate Hills aux Philippines, mais il est parlant ! Il s’agit de collines arrondies qui ressemblent à des boîtes d’œufs ! Elles soient signalées sur Google Maps dans le sud de l’île, mais nous sommes tombés dessus un peu par hasard.

Autres points d’intérêt

Nous n’avons pas eu le temps d’y aller mais ils avaient clairement retenu mon attention : Angel’s Billabong, Broken Beach, Puncak Mundi (temple hindou au centre de l’île, dans les hauteurs), Crystal Bay Beach, Banah Cliff Point, Saren Cliff Point, Peguyangan Waterfall… La liste est longue mais nous n’étions pas dans une optique de boulimie de photos ! Faites à votre rythme et profitez…

Nager avec des raies manta et faire de la plongée sous-marine

Nous ne l’avons pas fait par choix (et manque de temps). Si cela vous intéresse, allez-y tôt le matin pour avoir plus de chance d’en voir. J’ai lu de tout sur Internet : qu’on pouvait parler aux pêcheurs sur Crystal Bay et, moyennant 200.000 Rp être emmené pour aller les voir ; et que ce n’était plus possible, que maintenant c’était réglementé… Je ne saurais vous renseigner. De même, il existe plein de centres de plongée, mais je ne plonge pas…

Pour résumer : on va à Nusa Penida pour…

… retrouver un côté roots qu’on a moins à Bali, faire du snorkeling avec les raies manta, faire de la plongée, rouler en scooter sur des routes cabossées à la recherche de points de vue merveilleux et plages qu’on ne rejoint qu’en marchant 30 minutes en descente et remontée, manger du poisson grillé, chiller dans des bars de plage en écoutant du reggae, voir les Teletubbies Hills. Il faut impérativement louer un scooter.


Retrouvez ici nos autres articles sur Bali :

Vous devriez aimer

4 Commentaire

  • Répondre
    audreypyn
    10 août 2018 at 9 h 20 min

    C’est trop drôle ! J’ai commencé par lire ton article sur les îles de Java et je suis tombée sur cet article. Nous partons à Bali en septembre et j’ai depuis longtemps déjà choisi de séjourner à la Villa Tegaltis à Ubud, et à Malibu Huts sur Nusa Penida. Super rassurée de voir que tu as eu des coups de coeur pour ces 2 hébergements !

    • Répondre
      Fanny
      10 août 2018 at 9 h 34 min

      Excellent ! C’est drôele ! On a dû avoir la même façon de décortiquer les avis et les notes sur Booking 🙂 Ce sont deux très bonnes adresses je suis contente que tu ailles là !

  • Répondre
    AuroreVoyage
    7 août 2018 at 13 h 27 min

    Vos photos sont sublimes ! Hélas en 3 jours et demi nous n’avons pas eu le temps de faire tout ce que nous voulions. L’île est tellement incroyable mais la route est parfosi très longue d’un point à un autre 🙁

    • Répondre
      Fanny
      7 août 2018 at 15 h 55 min

      Merci Aurore ! Entièrement d’accord avec toi. J’ai passé la même durée et je recommande au moins une nuit de plus !!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Content is protected !!